Immigration commerciale

Visa d'investissement au Canada

L'un des moyens d'obtenir la résidence permanente au Canada est l'immigration d'investissement, qui vous permet de résider en permanence dans ce pays. Les gouvernements fédéral et provinciaux du Canada ont préparé plusieurs programmes grâce auxquels vous pouvez choisir d'immigrer pour investir au Canada. Si vous souhaitez obtenir la résidence canadienne grâce à un investissement, ou si vous cherchez à investir dans des projets économiques, ou si vous cherchez à démarrer et à développer votre entreprise dans ce pays, ces programmes sont à votre disposition. Visitez tout le Canada

Grâce à ses programmes d'immigration d'affaires, d'investissement et d'entrepreneuriat, le Canada espère attirer des personnes qui ont un potentiel important pour contribuer à l'économie canadienne, au développement économique et à la promotion des marchés. Ces initiatives sont conçues pour attirer des investisseurs, des propriétaires d'entreprises et des entrepreneurs indépendants de l'extérieur du Canada qui possèdent les ressources financières nécessaires, une connaissance approfondie de l'industrie et des capacités entrepreneuriales.

 

Avantages d'investir au Canada

  • Gagner de l'argent :  des coûts bas et une rentabilité élevée sont les exigences de chaque investissement. Ces deux facteurs sont réalisés au Canada.
  • Risque faible :  De la stabilité politique à des services bancaires favorables et à une faible corruption, le Canada offre l'un des environnements macroéconomiques les plus stables qui est très recherché par les investisseurs.
  • Processus facile : Bien que démarrer et développer votre propre entreprise puisse être difficile, investir au Canada n'est pas aussi difficile que dans d'autres pays. Le Canada est l'un des 10 premiers pays au monde en termes de facilité de démarrage d'entreprise.

 

Inconvénients d'investir au Canada

  • L'économie du Canada est étroitement liée à celle des États-Unis d'Amérique, son principal partenaire commercial. Cela signifie que le Canada n'offre peut-être pas autant de diversité commerciale aux investisseurs étrangers que d'autres pays.
  • En cas d'investissement au Canada en achetant une entreprise ou en créant une entreprise, les règles régissant cette matière dans chaque province canadienne sont quelque peu différentes les unes des autres. Dans certaines provinces, vous devez être membre, résident ou citoyen du Canada pour créer votre entreprise.

 

Façons d'investir au Canada

 

Investissement par l'entrepreneuriat

Les provinces canadiennes sélectionnent des groupes d'entreprises dans leurs plans d'immigration provinciaux. L'une de ces organisations permet aux investisseurs de démarrer une entreprise dans une province donnée.

 

Investissement par le travail indépendant

Les gouvernements fédéral et provinciaux du Québec et du Canada offrent des programmes de travail autonome pour ceux qui veulent travailler pour eux-mêmes dans les secteurs des affaires, de l'agriculture, des sports et des arts.

 

Investir via le programme startup

Les entrepreneurs qui ont la capacité de créer une entreprise prospère qui peut être compétitive à l'échelle mondiale et créer des emplois sont admissibles au programme canadien de visa de démarrage.

 

Investissement par achat d'entreprise ou enregistrement de société

L'une des façons d'investir au Canada est d'acheter une entreprise ou d'enregistrer une entreprise. Les gestionnaires ou les propriétaires d'entreprise peuvent utiliser cette stratégie pour acquérir et développer une entreprise existante au Canada, ou en formant une société, ils peuvent démarrer une toute nouvelle entreprise ici. Lancement Après avoir terminé les processus et satisfait aux exigences du programme, les candidats peuvent demander la résidence permanente au Canada et obtenir un visa de travail temporaire via un visa de propriétaire exploitant ou un visa d'investissement via un transfert TIC intra-entreprise.

 

Investissement fédéral

Cette méthode est actuellement fermée et il ne sera pas possible d'utiliser cette méthode jusqu'à nouvel ordre.

 

La meilleure façon d'investir au Canada

Votre préoccupation est probablement de savoir quel plan d'investissement est supérieur aux autres stratégies. La réponse à cette question est basée sur diverses variables. Après avoir d'abord répondu à une série de questions, la meilleure approche vous sera suggérée.

Pour choisir la meilleure méthode de placement canadienne, répondez aux questions suivantes :

  • Avez-vous une entreprise productive en Iran qui génère des revenus ?
  • Prévoyez-vous de garder votre entreprise en Iran et d'aller au Canada ou de la fermer et de démarrer une entreprise au Canada ?
  • Votre objectif d'investir au Canada est-il uniquement pour obtenir la résidence permanente?
  • Avez-vous une idée d'entreprise que vous avez l'intention de mettre en œuvre et dont vous souhaitez gagner de l'argent au Canada?
  • Avez-vous des enfants qui seront couverts par votre plan d'investissement?
  • Avez-vous les conditions pour étudier au Canada?

Les réponses à ces questions peuvent être déterminantes dans votre choix.

 

Industries notables où investir au Canada

 

Les plus grandes entreprises technologiques du monde sont situées au Canada, ce qui attire constamment des personnes talentueuses du monde entier. Les plus grandes entreprises technologiques du monde sont également attirées par les travailleurs technologiques canadiens. Il est facile pour les entreprises de technologie de réaliser des profits grâce à l'engagement du Canada à favoriser l'innovation, à promouvoir le développement des talents et à réduire le coût des affaires dans le secteur.

  • 650 000 opportunités d'emploi
  • Domaines tels que :  développement de logiciels, intelligence artificielle et cybersécurité
 

L'une des meilleures installations de recherche et développement au monde dessert le secteur canadien de la fabrication de pointe, couvrant les domaines de la robotique, de l'impression 3D et des technologies de l'information et des communications. Le Canada est un chef de file mondial dans les systèmes, l'intelligence artificielle, les capteurs, la vision artificielle et l'intégration de l'automatisation. Il permet des solutions d'intégration de l'industrie 4.0 dans les opérations industrielles.

  • 1,7 million d'opportunités de production
  • Domaines tels que :  automobile, appareils et équipements, produits chimiques

 

Le Canada représente environ la moitié des activités générales d'exploitation minière et d'exploration dans le monde. Selon la production d'énergie, le Canada est le sixième plus grand producteur au monde. Le Canada est l'un des meilleurs endroits où investir dans cette industrie en raison de sa richesse en ressources naturelles, de son accès aux marchés internationaux et de son engagement envers les technologies propres.

  • Plus de 1,7 million d'opportunités d'emploi
  • Domaines tels que :  pétrole et gaz, minéraux et fer, industrie forestière
 

Le secteur du divertissement et des médias au Canada est l'un des secteurs les plus avancés et les plus économiques au monde. Le Canada a une histoire riche et riche en histoires dans l'industrie, des jeux vidéo les plus rentables aux superproductions hollywoodiennes. L'un des meilleurs endroits où les investisseurs peuvent développer leurs activités dans les industries du jeu vidéo, des effets visuels et de l'animation est le Canada, qui est un chef de file mondial dans ces industries.

  • 220 000 opportunités d'emploi
  • Domaines tels que :   effets visuels et animation, jeux vidéo et cinéma et télévision
 

Le secteur de l'agriculture et de l'alimentation du Canada bénéficie de ressources naturelles abondantes, notamment d'habitats variés pour les plantes et les animaux. Les producteurs d'aliments pour animaux et les meuneries du Canada bénéficient de coûts commerciaux compétitifs, de marchés d'exportation ouverts et de technologies agricoles de pointe.

  • 2,3 millions d'opportunités d'emploi
  • Domaines tels que :  production de produits agricoles et d'élevage, transformation des aliments et des boissons
 

Le Canada s'est engagé à transformer son économie en une économie peu polluante et travaille avec des intervenants et des gouvernements nationaux et internationaux pour commercialiser des technologies propres de pointe. Les faibles coûts de R&D, les travailleurs compétents, l'abondance des ressources naturelles et l'encouragement à l'innovation ont tous rendu le Canada attrayant pour la croissance du secteur des technologies propres.

  • 183 000 offres d'emploi
  • Domaines tels que :  production de produits agricoles et d'élevage, transformation des aliments et des boissons
 

Les sciences de la vie canadiennes et les produits de santé de haute qualité sont reconnus dans le monde entier. De nombreux spécialistes dans divers domaines des sciences de la vie se trouvent au Canada. Grâce à des institutions universitaires de haut niveau, à de vastes réseaux de recherche et à un niveau de vie abordable, le pays offre un environnement innovant pour les carrières en sciences de la vie.

  • 900 entreprises de la santé et des sciences de la vie
  • Domaines tels que :  produits pharmaceutiques, technologie médicale et essais cliniques

 

Tous les programmes canadiens d'immigration d'affaires

De nombreuses provinces canadiennes offrent des programmes d'immigration d'entreprise dans le cadre de leurs programmes PCP. Pendant ce temps, le Québec et le gouvernement fédéral canadien offrent également des programmes d'affaires populaires.

 

 

Montant minimum des actifs

n'a pas

Montant d'investissement minimum

Les investissements sont réalisés par des organismes sponsors. Si l'investissement provient de capital-risque ou d'incubateurs, le montant de l'investissement est de 200 000 $, et s'il provient d'investisseurs providentiels, le montant est de 75 000 $.

Type d'historique de travail

 Une expérience de travail est requise, mais aucun domaine d'emploi spécifique n'est pris en compte.

Expérience en gestion

 besoins

Système EOI

 n'a pas

plan d'affaires

 besoins

Voyage découverte

 N'a pas besoin

entretien

Requis si demandé par Immigration Canada.

dépôt

 N'a pas besoin

Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente

 résidence permanente

Plus de conditions

Avoir une lettre de soutien de l'un des organismes parrains

Preuve de capacité financière suffisante pour permettre au demandeur et à sa famille de vivre au Canada. La capacité requise dépend du nombre de membres de la famille.

 
 

Montant minimum des actifs

n'a pas

Montant d'investissement minimum

Basé sur le plan d'affaires

Type d'historique de travail

Au moins 2 ans d'expérience professionnelle liée à la culture ou au sport au cours des 5 dernières années

Expérience en gestion

 besoins

Système EOI

 n'a pas

plan d'affaires

 besoins

Voyage découverte

 N'a pas besoin

entretien

Requis si demandé par Immigration Canada.

dépôt

 N'a pas besoin

Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente

 résidence permanente

Plus de conditions

Avoir des compétences linguistiques en anglais ou en français

Expérience de travail pertinente dans des professions désignées par le gouvernement du Canada

Preuve de capacité financière suffisante pour subvenir aux besoins du demandeur et de sa famille pendant au moins un an de vie au Canada

Obtenir au moins 35 points sur 100 points dans le système de notation de ce programme basé sur 5 facteurs : l'éducation, l'âge, l'expérience de travail, les compétences linguistiques et l'adaptabilité.

 

Ce programme a été suspendu jusqu'au 1er avril 2023.

Montant minimum des actifs

2 millions de dollars canadiens

Montant d'investissement minimum Un million et 200 mille dollars canadiens
Type d'historique de travail

2 ans d'expérience en gestion d'entreprise dans des domaines tels que l'agriculture, l'industrie, le commerce, au cours des 5 dernières années avant le dépôt du dossier

Ou

Expérience de gestion dans un gouvernement ou une organisation internationale à temps plein

Expérience en gestion

Il est obligatoire, mais il n'est pas nécessaire d'avoir un poste de direction actif au moment de la candidature.

Système EOI  n'a pas
plan d'affaires  besoins
Voyage découverte Recommandé
entretien

Il peut être requis dans le cadre du processus d'examen des cas.

dépôt N'a pas besoin
Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente Après l'obtention du Certificat de sélection du Québec (CSQ), la résidence permanente canadienne est accordée.
Plus de conditions

expériences médicales

Vérification de sécurité (vérification des antécédents)

 

Pour les entrepreneurs du premier groupe, l'acceptation des nouvelles candidatures a commencé le 1er novembre 2020 et s'est poursuivie jusqu'au 30 septembre 2021.

Pour les entrepreneurs du deuxième groupe, la possibilité d'envoyer des candidatures est actuellement suspendue.

Montant minimum des actifs (pour les entrepreneurs du deuxième groupe)

900 mille dollars

Posséder/créer une entreprise
(pour les entrepreneurs du deuxième groupe)

L'investisseur entrepreneur, seul ou avec son épouse, doit détenir au moins 25% des actions de l'entreprise qu'il crée.

 Ou

L'investisseur entrepreneur, seul ou avec son conjoint, doit détenir au moins 51% des actions de la société qu'il rachète.

Expérience en gestion

besoins

Système EOI

n'a pas

Projet d'entreprise

besoins

Voyage découverte

Recommandé

entretien

Il s'agit de la dernière étape du processus d'examen des cas.

Montant minimum d'investissement
(pour les entrepreneurs du deuxième groupe)

300 000 $ pour une entreprise de la région métropolitaine de Montréal

200 000 $ pour les entreprises hors de la région métropolitaine de Montréal

Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente

Après l'obtention du Certificat de sélection du Québec (CSQ), la résidence permanente canadienne est accordée.

Plus de conditions

Fournir des documents prouvant la capacité financière suffisante du demandeur.

Au moins un diplôme d'études secondaires est requis.

Fournir 200 000 $ à titre d'acompte pour garantir l'exécution des travaux. Si vous remplissez les conditions du programme et démarrez une entreprise au Québec, ce montant est remboursable (pour les entrepreneurs du deuxième groupe)

 
 
Montant minimum des actifs 100 mille dollars canadiens
Montant d'investissement minimum N'a pas besoin
Type d'historique de travail

Avoir au moins deux ans d'expérience en tant que travailleur autonome dans la profession ou l'entreprise que vous comptez exercer au Québec.

Expérience en gestion besoins
Système EOI  n'a pas
plan d'affaires besoins
Voyage découverte Recommandé
entretien Il peut être requis dans le cadre du processus d'examen des cas.
dépôt

Payez au moins 50 000 $ à une institution financière locale pour démarrer une entreprise dans la région métropolitaine de Montréal.

Payer un minimum de 25 000 $ dans une institution financière locale pour une entreprise à l'extérieur de la région métropolitaine de Montréal.

Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente Après l'obtention du Certificat de sélection du Québec (CSQ), la résidence permanente canadienne est accordée.
Plus de conditions

Fournir des documents prouvant la capacité financière suffisante du demandeur.

Au moins un diplôme d'études secondaires est requis.

 
 
Montant minimum des actifs 500 mille dollars
Montant d'investissement minimum 500 mille dollars pour une entreprise agricole qui opère dans le domaine de la culture des plantes, de l'élevage ou de la pisciculture, etc.
Type d'historique de travail

Expérience en gestion agricole dans une entreprise agroalimentaire existante

Expérience en gestion besoins
Système EOI  n'a pas
plan d'affaires besoins
Voyage découverte Recommandé
entretien besoins
dépôt

n'a pas

Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente Après avoir reçu le certificat de sélection provincial, la résidence permanente canadienne est obtenue.
Plus de conditions Une institution financière canadienne doit financer une agroentreprise proposée en Alberta.
 
 
Montant minimum des actifs 600 mille dollars
Montant d'investissement minimum 200 000 $ ou 400 000 $ si recommandé par un membre clé du personnel
Type d'historique de travail

Au moins 3 ans d'expérience dans la propriété ou la gestion d'une entreprise 

Ou

Au moins 4 ans d'expérience en haute direction

Ou

Au moins 1 an d'expérience dans la propriété et la gestion d'une entreprise, ainsi qu'au moins 2 ans d'expérience dans la haute direction au cours des 10 dernières années

Expérience en gestion besoins
Système EOI oui (la province publie des informations sur les tirages précédents)
plan d'affaires besoins
Voyage découverte Recommandé
entretien Si demandé par la province
dépôt

n'a pas

Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente

D'abord, obtenir un permis de travail et travailler pendant 2 ans dans la province de la Colombie-Britannique, puis obtenir un certificat de sélection provincial et enfin demander la résidence permanente au Canada.

L'obtention d'une résidence permanente est conditionnelle à la mise en place et au démarrage de l'entreprise souhaitée

Plus de conditions Créer de l'emploi pour au moins un citoyen canadien ou résident permanent
 
 
Montant minimum des actifs 300 mille dollars
Montant d'investissement minimum 100 mille dollars
Type d'historique de travail

Au moins 3 ans d'expérience dans la propriété ou la gestion d'une entreprise 

Ou

Au moins 4 ans d'expérience en haute direction

Ou

Au moins 1 an d'expérience dans la propriété et la gestion d'une entreprise, ainsi qu'au moins 2 ans d'expérience dans la haute direction au cours des 10 dernières années

Expérience en gestion besoins
Système EOI oui (la province publie des informations sur les tirages précédents)
plan d'affaires besoins
Voyage découverte besoins
entretien Si demandé par la province
dépôt

n'a pas

Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente

Tout d'abord, obtenez un permis de travail et travaillez pendant au moins 12 mois avant de choisir une province. Ensuite, obtenez le certificat de sélection provincial et faites une demande de résidence permanente au Canada

L'obtention d'une résidence permanente est conditionnelle à la mise en place et au démarrage de l'entreprise souhaitée

Plus de conditions

Il est nécessaire d'obtenir l'accord du représentant local de la zone ciblée et les représentants locaux doivent référer les entrepreneurs au programme provincial de sélection BC PNP.

Les entrepreneurs doivent créer un emploi permanent à temps plein pour au moins un citoyen canadien ou résident permanent.

 
 
Montant minimum des actifs 500 mille dollars
Montant d'investissement minimum

250 000 $ pour les entreprises situées dans le centre du Manitoba

Ou

150 000 $ pour les entreprises à l'extérieur du centre du Manitoba

Type d'historique de travail

Au moins 3 ans d'expérience en tant que propriétaire d'entreprise et expérience en gestion ou expérience en gestion exécutive au cours des 5 dernières années

Les propriétaires d'entreprise obtiennent des scores plus élevés que les cadres supérieurs.

Les propriétaires d'entreprise doivent détenir au moins 33,3 % de l'entreprise pour avoir droit à des points.

Expérience en gestion besoins
Système EOI a-t-il
plan d'affaires besoins
Voyage découverte Avant de soumettre la déclaration d'intérêt, pas plus d'un an ne s'est écoulé depuis que vous avez visité la région pour rechercher l'entreprise en question.
entretien besoins
dépôt

n'a pas

Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente

Les candidats reçoivent d'abord un permis de travail. Après avoir créé une entreprise au Manitoba, ils sont admissibles à la résidence permanente.

L'obtention de la résidence permanente est conditionnelle au démarrage d'une entreprise dans la province.

Plus de conditions

Les investissements doivent être réalisés dans des entreprises éligibles.

Créer de l'emploi pour au moins un citoyen canadien ou résident permanent (employer des propriétaires d'entreprise et/ou créer de l'emploi pour leurs proches n'entre pas dans cette catégorie).

 
 
Montant minimum des actifs 500 mille dollars
Montant d'investissement minimum 300 000 $ pour établir une ferme dans une région rurale du Manitoba
Type d'historique de travail

Au moins 3 ans d'expérience en gestion agricole ou en tant que propriétaire d'une ferme et son expérience d'exploitation, avec des documents vérifiables.

Expérience en gestion besoins
Système EOI a-t-il
plan d'affaires besoins
Voyage découverte besoins
entretien besoins
dépôt

75 000 $

Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente

Les candidats reçoivent d'abord un permis de travail. Admissible à la résidence permanente après avoir créé une entreprise admissible au Manitoba.

 

Plus de conditions

Il n'est pas acceptable d'investir dans des fermes qui visent principalement à gagner un revenu passif.
 
 
Montant minimum des actifs 500 mille dollars
Montant d'investissement minimum 150 mille dollars
Type d'historique de travail

Avoir au moins 3 ans d'expérience dans la possession d'une entreprise au cours des 5 dernières années

Ou

Avoir au moins 5 ans d'expérience en tant que cadre supérieur dans une entreprise au cours des 5 dernières années

Expérience en gestion besoins
Système EOI a-t-il
plan d'affaires Il a besoin et devrait avoir des avantages économiques pour la province.
Voyage découverte besoins
entretien besoins
dépôt

100 000 $

Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente

Demande de résidence permanente après avoir reçu le certificat de sélection provincial

Plus de conditions

Limite d'âge entre 22 et 55 ans

Fournir un score de langue anglaise ou française NCLC5 dans les quatre compétences linguistiques

Avoir au moins 2 ans d'études universitaires à temps plein

 
 
Montant minimum des actifs n'a pas
Montant d'investissement minimum Le demandeur doit détenir 100 % des actions d'une entreprise admissible.
Type d'historique de travail

Au moins 6 ans d'expérience professionnelle dans des emplois avec le code de frappe 0, A ou B au cours des 10 dernières années

Ou

1 à 5 ans d'expérience professionnelle dans des emplois avec code de frappe 0, A ou B au cours des 10 dernières années

Expérience en gestion besoins
Système EOI a-t-il
plan d'affaires Peut être exigé (le plan d'affaires doit présenter un avantage économique pour la province)
Voyage découverte ce n'est pas nécessaire
entretien besoins
dépôt

n'a pas

Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente

Résidence permanente après avoir reçu le certificat de sélection provincial

Plus de conditions

Limite d'âge entre 22 et 40 ans

Fournir un score de langue anglaise ou française NCLC7 dans les quatre compétences linguistiques

Au moins 2 ans d'études universitaires à temps plein dans une université ou un collège communautaire accrédité du Nouveau-Brunswick

Avoir un permis de travail post-études valide (PGWP).

 
 
Montant minimum des actifs 600 mille dollars
Montant d'investissement minimum 150 mille dollars
Type d'historique de travail

Au moins 3 ans d'expérience dans la possession d'une entreprise et en détenant une part d'au moins 33,3 % au cours des 10 dernières années

Ou

Plus de 5 ans d'expérience de travail en tant que cadre supérieur au cours des 10 dernières années

Expérience en gestion besoins
Système EOI oui (la province publie des informations sur les tirages précédents)
plan d'affaires besoins
Voyage découverte Il est nécessaire en cas d'achat professionnel.
entretien besoins
dépôt

n'a pas

Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente

Tout d'abord, obtenez un permis de travail et démarrez une entreprise pendant au moins un an. Ensuite, obtenez le certificat de sélection provincial et faites une demande de résidence permanente au Canada

L'obtention de la résidence permanente est assujettie au respect des exigences du programme.

Plus de conditions

Soumettez un profil "Expression d'intérêt" (EOI).

Une note minimale de NCLC 5 en anglais ou en français

 
 
Montant minimum des actifs n'a pas
Montant d'investissement minimum Le demandeur doit détenir 100 % des actions d'une entreprise admissible.
Type d'historique de travail

Une année consécutive d'historique de propriété d'entreprise en Nouvelle-Écosse avant de soumettre un profil "Manifestation d'intérêt EOI"

Expérience en gestion besoins
Système EOI a-t-il
plan d'affaires besoins
Voyage découverte besoins
entretien besoins
dépôt

n'a pas

Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente

Résidence permanente après avoir reçu le certificat de sélection provincial

Plus de conditions

Au moins 2 années d'études dans une université ou un collège accrédité en Nouvelle-Écosse

Une note minimale de NCLC7 en anglais ou en français

Avoir un permis de travail valide au moment de soumettre le profil EOI

 
 
Montant minimum des actifs

Pour investir dans des entreprises situées dans la région du Grand Toronto (RGT) : 800 000 $

Pour les investissements dans des entreprises situées à l'extérieur de la région du Grand Toronto (RGT) : 400 000 $

Pour les entreprises liées à la communication numérique ou aux technologies de l'information et de la communication (peu importe l'emplacement) : 400 000 $

Montant d'investissement minimum

Dans le Grand Toronto (RGT) : 600 000 $ et détenant 33,3 % de l'entreprise en question

À l'extérieur du Grand Toronto (RGT) : 200 000 $ et propriétaire de 33,3 % de l'entreprise en question

Le domaine de la communication numérique ou des technologies de l'information et de la communication : 200 000 $ et ayant le droit de détenir 33,3 % de l'entreprise en question

Type d'historique de travail

Au moins 24 mois d'expérience de travail à temps plein au cours des 5 dernières années en tant que propriétaire d'entreprise ou cadre supérieur

Expérience en gestion besoins
Système EOI oui (la province publie des informations sur les tirages précédents)
plan d'affaires besoins
Voyage découverte Il est nécessaire en cas d'achat professionnel.
entretien Il est nécessaire si demandé par la province.
dépôt

n'a pas

Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente

Tout d'abord, obtenez un permis de travail, puis faites une demande de résidence permanente

Plus de conditions

Signature d'une entente exécutive avec la province de l'Ontario

Une note minimale de NCLC4 en anglais ou en français

Création d'au moins 2 emplois permanents à temps plein pour les citoyens canadiens ou les résidents permanents

 

Ce programme est terminé.

Montant minimum des actifs

n'a pas

Montant d'investissement minimum

5 millions de dollars

Ou

10 millions de dollars si l'entreprise proposée est liée à l'aménagement de terrains ou à une société de location.

Type d'historique de travail Au moment de postuler à ce programme, au moins 36 mois doivent s'être écoulés depuis la création de l'entreprise internationale.
Expérience en gestion besoins
Système EOI n'a pas
plan d'affaires besoins
Voyage découverte Recommandé.
entretien besoins
dépôt n'a pas
Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente

Le demandeur principal et les employés clés de l'entreprise obtiennent d'abord un permis de travail ou un visa de travail temporaire, après avoir franchi certaines étapes, ils doivent demander la résidence permanente.

L'obtention de la résidence permanente est assujettie au respect des exigences du programme.

Plus de conditions

Pour chaque candidature d'employé clé, 5 nouveaux emplois doivent être créés pour des citoyens canadiens ou des résidents permanents.

 
 
Montant minimum des actifs

Pour les entreprises situées à Yellowknife : 500 000 $

Pour les entreprises à l'extérieur de la région de Yellowknife : 250 000 $

Montant d'investissement minimum

Dans la région de Yellowknife : 300 000 $ et posséder au moins 33,3 % de l'entreprise en question

Ou

À l'extérieur de la région de Yellowknife : 150 000 $ et posséder au moins 33,3 % de l'entreprise en question

Ou

Un investissement d'un million de dollars

Type d'historique de travail Une expérience de travail liée à l'activité souhaitée est requise.
Expérience en gestion besoins
Système EOI n'a pas
plan d'affaires besoins
Voyage découverte besoins
entretien besoins
dépôt 75 mille dollars
Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente

Tout d'abord, obtenez un permis de travail de deux ans

Après avoir franchi les étapes, demander la résidence permanente. L'obtention de la résidence permanente est assujettie au respect des exigences du programme.

Plus de conditions

Note CLB4 en anglais ou en français

L'entreprise proposée doit avoir des avantages significatifs pour la région du Nord-Ouest, y compris la création d'emplois pour les résidents locaux

 
 
Montant minimum des actifs 600 mille dollars
Montant d'investissement minimum 150 mille dollars
Type d'historique de travail Expérience en gestion
Expérience en gestion besoins
Système EOI a-t-il
plan d'affaires besoins
Voyage découverte Recommandé
entretien besoins
dépôt Si la demande est rejetée ou annulée, 7 500 $ des frais de demande de 10 000 $ seront remboursés.
Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente

Tout d'abord, un permis de travail temporaire est obtenu. Pour demander un permis de travail, vous devez obtenir une lettre d'appui de la province.

Après avoir rempli toutes les conditions et clauses de l'accord exécutif avec la province, vous recevrez un certificat de sélection provincial.

Plus de conditions

Avoir au moins un diplôme

Note CLB4 en anglais ou en français

Limite d'âge entre 21 et 59 ans

 
 
Montant minimum des actifs 500 mille dollars
Montant d'investissement minimum n'a pas
Type d'historique de travail Antécédents de possession et d'exploitation d'une ferme utilisant des pratiques agricoles similaires à celles utilisées dans l'élevage en Saskatchewan.
Expérience en gestion besoins
Système EOI n'a pas
plan d'affaires Le plan d'établissement de la ferme est requis.
Voyage découverte besoins
entretien Il est requis si demandé par la province
dépôt 75 000 $
Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente Obtention de la résidence permanente après l'obtention d'un certificat de sélection provincial
Plus de conditions

Envoi du plan d'implantation de l'exploitation

Signature d'un accord exécutif avec la province

 
 
Montant minimum des actifs 500 mille dollars (dont 300 mille dollars de liquidités)
Montant d'investissement minimum 300 000 $ et détenir au moins 1/3 de la propriété d'une entreprise dans laquelle vous êtes associé avec un citoyen canadien ou un résident permanent.
Type d'historique de travail Au moins 3 ans d'expérience en gestion d'entreprise / d'entreprise et au moins 5 ans d'expérience de travail connexe
Expérience en gestion besoins
Système EOI a-t-il
plan d'affaires besoins
Voyage découverte Recommandé. Les candidats obtiennent des points pour les visites précédentes.
entretien besoins
dépôt n'a pas
Résultat du programme : permis de travail/résidence permanente

Tout d'abord, obtenez un visa de travail de 2 ans

L'obtention de la résidence permanente est assujettie au respect des exigences du programme.

Plus de conditions

L'entreprise en question doit se situer dans une zone stratégique, telle que définie par la région.

Vous devez obtenir un score supérieur à 65 dans le réseau d'évaluation.

 

Obtention de la résidence permanente au Canada après investissement

Selon votre méthode d'investissement, qu'elle soit fédérale ou provinciale, les démarches pour obtenir la résidence permanente au Canada sont différentes.

 

Obtention de la résidence permanente canadienne selon la méthode d'investissement fédérale

Il y a deux options : obtenir un visa de travail temporaire ou obtenir directement la résidence permanente.

Vous pouvez obtenir des relations publiques ou la résidence permanente au Canada directement par le biais de certains programmes d'investissement gouvernementaux, tels que les startups et le travail indépendant, mais dans d'autres cas, comme lorsque vous achetez ou enregistrez une entreprise en tant que propriétaire.- Vous créez un opérateur ou ICT. programmes, vous devez d'abord obtenir un visa de travail. Recevoir.

Après être entré au Canada, avoir établi ou développé votre entreprise et reçu un permis de travail, vous pouvez demander la résidence permanente au Canada en utilisant le système Entrée express et l'une de ses sous-catégories telles que Travailleur qualifié FSW ou Expérience canadienne CEC.

 

Obtention de la résidence permanente au Canada selon la méthode d'investissement provinciale

Il y a deux options : obtenir un visa de travail temporaire ou obtenir directement la résidence permanente.

Si vous recevez un permis de travail et entrez au Canada, les programmes d'entrepreneuriat de certaines provinces exigent que vous y établissiez l'entreprise souhaitée dans un certain délai, que vous signiez un accord exécutif avec la province et, si vous acceptez les conditions. Si vous adhérez à la lettre, envoyez-la. Faites une demande de sélection provinciale, obtenez un certificat de sélection provinciale de la province désirée et enfin. Après avoir atteint cette étape, vous pouvez demander la résidence permanente canadienne dans la même province.

Si vous recevez un permis de travail dans le cadre de programmes d'entrepreneuriat provinciaux, vous devez démarrer une entreprise après votre entrée au Canada et votre entreprise doit être active.

Visa de démarrage canadien

Les entrepreneurs qui souhaitent lancer leurs idées créatives au Canada peuvent demander un visa de démarrage. Après avoir reçu des lettres d'appui d'organismes reconnus, ces gens d'affaires envoient une demande d'immigration pour eux-mêmes et tous les membres de leur famille au Canada. Ces gens créatifs travaillent avec le secteur privé canadien pour créer des entreprises multinationales.

 

Que diriez-vous d'immigrer au Canada par le biais d'une startup?

Avec le visa de démarrage du Canada, le pays vise à attirer des gens d'affaires ayant le potentiel de lancer des organisations de pointe et de créer des emplois. Le visa de démarrage canadien a été introduit pour accroître l'attractivité du Canada pour les entrepreneurs, et le Canada a une vision très claire de l'avenir de ce visa.

La vision du visa de démarrage du Canada est de construire une plate-forme comme la Silicon Valley en Amérique, où le meilleur du monde peut aller au Canada. 

 

L'idée innovante est une condition nécessaire mais pas suffisante

Vous avez une idée fantastique et originale ? Votre concept a-t-il un potentiel de développement rapide ? C'est maintenant le temps d'obtenir une organisation approuvée par le gouvernement canadien et de la convaincre d'investir dans votre projet. Avez-vous bien reçu la lettre de soutien ? Maintenant, vous devez également convaincre Immigration Canada que vous souhaitez créer une entreprise. Un visa de démarrage vous est accordé, ainsi qu'à votre famille, à la fin de votre séjour au Canada.

 

Apprenez à connaître les sept caractéristiques du visa de démarrage canadien

Étape 1 : Préparez votre idée ou votre entreprise comme première étape. Mais tous les efforts ne nécessitent pas une idée nouvelle basée sur la technologie et applicable à tous. Créez un plan d'affaires et identifiez l'organisme de bienfaisance idéal pour vous aider.

Deuxième étape : Soyons optimistes dans la deuxième étape. Vous avez réussi la première étape, en lisant seul Haft Khani, car votre présentation s'est bien déroulée. Maintenant que vous et le groupe de parrainage êtes parvenus à un accord, vous recevrez la lettre de parrainage. L'organisme parrain, en même temps qu'il fournit la lettre d'appui, remet la lettre d'engagement au ministère de l'Immigration du Canada.

Troisième étape : la lettre de soutien est en main. Par conséquent, il est maintenant temps de travailler avec Immigration Canada. Récupérez vos documents et demandez un permis de séjour et un permis de travail (pour ceux qui sont absolument nécessaires).

Étape 4 : Normalement, vous entendrez parler de votre demande de visa de travail sous peu. Voulez-vous savoir combien de mois? Votre réponse est entre trois et six mois. N'oubliez pas que votre projet de résidence permanente est en cours en même temps. Par conséquent, le service de l'immigration est toujours responsable de vous.

Étape 5 et 6 : Voici les dirigeants des autres groupes que j'ai mentionnés ci-dessous dans cet article au cas où le ministère de l'Immigration déciderait d'enquêter sur votre initiative. L'un de ces groupes commence à collecter des données pendant la phase d'examen par les pairs. L'organisme de parrainage et le bureau de l'immigration sont contactés pour obtenir des informations, et le bureau de l'immigration est informé des résultats de la recherche.

Septième étape : Félicitations ! Vous pouvez maintenant demander une adresse permanente. Vous n'êtes plus responsable de l'avancement du projet.

 

Définitions importantes dans le programme d'immigration de démarrage

 

Lettre de soutien dans le programme de démarrage Lettre de soutien

Pour le Programme canadien pour les entreprises en démarrage, demander des lettres de soutien d'investisseurs accrédités est la première étape. Une organisation canadienne bien connue vous écrit pour exprimer son intérêt à soutenir votre idée ou votre initiative, ainsi que son propre soutien pour vous. Vous recevrez une lettre de soutien car vous êtes le chef de projet.

Ces organismes d'aide envoient simultanément une lettre à Immigration Canada. Vous pouvez en savoir plus sur cette lettre.

Le dossier de demande de visa de travail et de résidence permanente doit comprendre une lettre justificative qui doit être transmise au service de l'immigration.

 

Certificat d'engagement dans le programme de démarrage du Canada Certificat d'engagement

L'entreprise qui a envoyé votre lettre de soutien enverra simultanément une lettre au bureau de l'immigration contenant des informations sur les membres du groupe et l'itinéraire prévu. Par conséquent, l'accord entre le demandeur et l'organisation d'investisseurs est décrit dans le certificat.

 

Que signifient les membres clés et non clés dans une startup ?

Les membres qui font partie intégrante du projet de startup sont appelés membres clés ou demandeurs essentiels. Prenons un cas conceptuel pour une application mobile. Dans ce scénario, la personne responsable du développement du logiciel ou de l'idée sera sans aucun doute l'un des membres les plus importants du groupe et le développement de l'idée sera impossible sans lui. Les autres personnes visées par la lettre d'engagement seront également licenciées si le dossier des membres clés est rejeté pour quelque raison que ce soit.

Les personnes qui ne sont pas essentielles au succès du projet ouvert sont considérées comme des participants inutiles. Considérez que le responsable marketing du projet était probablement un ajout inutile au groupe dans le cas précédent. S'il ne fait pas partie du groupe, le développement du concept peut ne pas être entravé de manière significative.

Si un membre important du groupe est rejeté pour une raison quelconque, tous les membres seront rejetés et le dossier sera clos. Même si la personne à charge d'un membre clé, comme l'enfant ou le conjoint d'un membre clé, est rejetée, le cas de l'ensemble du groupe sera toujours rejeté.

Visa de démarrage canadien Permis de travail

Vous pouvez travailler en tant qu'entrepreneur dans le développement de votre entreprise avec le permis de travail Canada Startup Visa. Vous pouvez travailler au Canada avec ce visa de travail d'un an pendant que votre demande de résidence permanente est en cours de traitement. La plupart des demandes de résidence permanente sont traitées au cours de cette période de 12 mois. Dans tous les cas, cette licence peut être prolongée.

Dans cet article, nous abordons les conditions et le processus de demande de ce permis de travail temporaire. Seules les personnes sont éligibles pour recevoir une lettre d'engagement et une lettre de soutien des organisations mentionnées. Si vous êtes admissible à ce permis, vous devez d'abord présenter une demande de résidence permanente.

 

Comment le Canada examine-t-il les pratiques de travail des organismes de défense des droits?

C'est une bonne question à laquelle tous les candidats devraient connaître la réponse. Grâce à l'examen par les pairs 

Qu'est-ce que l'examen par les pairs ?  Contrôler  la qualité du travail des organisations d'investisseurs par la police secrète

Qui est la police secrète ?  L'organisation NACO, qui est chargée de contrôler le travail des groupes providentiels, et l'organisation CVCA, qui est chargée de contrôler les activités des capitaux à risque, sont la police secrète des startups.

Immigration Canada s'engage à prévenir la fraude. Le rôle de  la Peer Review  est précisément de s'assurer que la transaction entre l'investisseur et l'investisseur d'idées est légale.

Examen par les pairs L'examen par les pairs peut parfois être dû au fait que les dirigeants doutent de la relation entre l'investisseur et l'entrepreneur, ou parfois ils sont effectués au hasard. 

Les agents remettent la lettre d'engagement aux organismes d'examen par les pairs responsables pour informer les parties de l'entente. Pour que ces groupes puissent accomplir leurs tâches de contrôle de la qualité, les organisations d'investisseurs doivent également fournir le package convenu avec l'investisseur.

Toutes ces mesures sont prises afin de s'assurer que les contrôles appropriés sont effectués au moment de l'émission de la lettre de soutien. Que voulons-nous vraiment dire lorsque nous disons que les investisseurs, les investisseurs providentiels et les incubateurs devraient lire une proposition avant d'écrire une lettre de soutien ?

  • Quel a été le degré d'examen effectué par les organisations qui ont émis la lettre d'appui ?
  • Quelles étaient les obligations entre le demandeur et l'organisme qui a émis la lettre d'appui?
  • S'assurer que la startup est enregistrée au Canada.
  • S'assurer que la structure des stocks est respectée.
  • Veiller à ce que la startup se concentre sur les idées ayant un potentiel de croissance rapide.
  • S'assurer que la startup a participé aux programmes de l'incubateur (en ce qui concerne la lettre de soutien des incubateurs).
  • S'assurer que l'équipe de direction de la startup a protégé la propriété intellectuelle de l'entreprise.

 

Le statut d'immigration des membres de la famille du demandeur de démarrage

Tous les membres de la famille du demandeur peuvent demander un visa d'accompagnement. Cette loi inclut les conjoints et les enfants de moins de 22 ans. 

 

Visa d'accompagnement au moment du permis de travail

Un demandeur peut soumettre une demande de visa de travail si son nom figure sur la liste des partenaires commerciaux importants. Sa femme pourra demander un visa de travail indépendant en même temps. Le conjoint du demandeur de démarrage canadien est libre de travailler au Canada avec ce visa.

L'avantage de payer des frais canadiens pour l'éducation profite également aux enfants des candidats canadiens au démarrage.

 

Visa d'accompagnement pour la résidence permanente au Canada

Naturellement, il soumet sa demande de résidence permanente au Canada avec sa femme et ses enfants. Tous les membres de la famille du demandeur, y compris les conjoints et les enfants de moins de 22 ans, peuvent présenter une demande de résidence permanente au Canada.

 

Faut-il lancer une startup après la migration ?

Chaque startup comporte des risques. Les startups sont faites pour prendre des risques. On ne s'attend pas à ce que toutes les startups réussissent au Canada. Bien sûr, certains peuvent réussir et d'autres non.

Mais l'intention du demandeur de démarrer cette idée avant de demander la résidence est très importante et l'entreprise doit être créée après avoir reçu le visa de travail.

Le succès de la startup sera examiné par le Département de l'immigration pendant votre séjour au Canada avec un visa de travail. S'ils en viennent à l'opinion que la start-up a été créée uniquement pour obtenir la résidence permanente, la question de la résidence permanente sera compromise.

Quelle chance ai-je avec une capacité limitée et une forte demande ?

Oui c'est vrai. Le visa de démarrage canadien a une capacité relativement petite. Selon le statut approuvé en 2012, cette capacité ne dépassera pas 2750 affaires par an. La capacité totale de candidature pour le programme de démarrage et le programme de travail indépendant en 2020 était de 2000, qui diminuera à 1000 en 2021.

Oui, il n'y en a que 1000 pour les deux programmes d'immigration. Il y a donc très peu de capacité.

De nombreux candidats, cabinets d'immigration et avocats ont vu ce programme comme une alternative appropriée aux programmes fédéraux d'immigration d'investissement après la fermeture et la limitation du programme d'investissement du Québec. Mais il est important de se rappeler que le programme de démarrage du Canada dispose de très peu de ressources.

Par conséquent, nous vous recommandons d'agir très bien et de manière réfléchie lorsque vous agissez. Choisissez les bonnes idées et consultez uniquement et uniquement des avocats fiables.

Compte tenu du volume important de demandes, la rigueur du Canada en matière de visa de démarrage augmentera certainement.

Visa canadien (ICT)

Le visa TIC canadien est l'un des moyens d'immigrer au Canada. Le transfert intra-entreprise est connu sous le nom de TIC. L'un des sous-ensembles du programme de réinstallation internationale du PMI du Canada est ce processus d'immigration.

Les entreprises internationales qui ont des sociétés mères, des succursales, des filiales ou des sociétés affiliées au Canada peuvent utiliser le visa TIC canadien, également connu sous le nom de transfert interentreprises, pour transférer leurs employés clés à l'extérieur du Canada.

Un visa de transfert intra-entreprise au Canada peut être la meilleure option pour immigrer au Canada si vous occupez un poste critique dans une entreprise multinationale.

 

Qu'est-ce qu'un visa ICT Canada?

Les entreprises internationales ayant un bureau au Canada et basées à l'extérieur du Canada sont admissibles à un visa TIC, qui est un type de visa de travail temporaire pour les citoyens canadiens. Ces entreprises transfèrent certains de leurs employés expérimentés et compétents à l'entreprise canadienne pour développer leur entreprise ou déplacer leur entreprise au Canada.

Qui peut postuler ? Toute entreprise étrangère qui peut démontrer que faire venir des travailleurs au Canada améliorera la qualité de ses services aux Canadiens. Par conséquent, les intérêts des Canadiens sont en jeu. Oui, aider cette entreprise contribue en fin de compte à améliorer la qualité de vie et la réussite financière des Canadiens.

Le visa de travail de transfert intra-entreprise TIC Canada nécessite une offre d'emploi, mais est exempté du permis d'évaluation de l'impact sur le marché canadien ou du permis EIMT.

 

Avantages de l'utilisation du programme TIC

  • Obtention d'un visa de travail TIC sans avoir besoin d'un permis EIMT
  • Raccourcissement du processus de demande de visa ICT
  • Raccourcissement du processus de délivrance des visas de travail TIC à l'aide du programme Global Skills Strategy
  • La possibilité d'accompagner les membres de la famille titulaires d'un visa de travail ICT
  • Pas besoin de compétences linguistiques élevées
  • La possibilité de convertir un visa de transfert intra-entreprise canadien en résidence permanente canadienne

 

Introduction des types de visas de travail ICT

Comme nous l'avons expliqué dans la section relative aux exigences en matière de visas de travail TIC, nous aurons trois types différents de visas de travail TIC basés sur les trois catégories de candidats au programme canadien de transfert intra-entreprise. Si vous avez ce type de visa, vous serez autorisé à immigrer au Canada par le biais du programme ICT.

Les trois types de visas de résident temporaire sont tous délivrés par le Canada et suivent la même procédure :

  • Visa de travail pour cadres

Les personnes responsables de la gestion d'une entreprise ou de la gestion d'une partie importante ou filiale d'une entreprise peuvent demander ce type de visa. Les cadres supérieurs, le conseil d'administration ou les actionnaires de la société ont un contrôle total sur ces cadres.

  • Visa de travail pour cadres supérieurs

Les personnes qui sont responsables de la gestion d'une entreprise, d'un département ou d'un département au sein de celle-ci et qui sont chargées de superviser le travail d'autres managers et superviseurs sont éligibles pour demander ce type de visa.

  • Visa de travail pour spécialistes

Les personnes qui sont employées, si elles ont une connaissance spécialisée des biens ou services de l'entreprise, ainsi qu'une connaissance spécialisée des biens ou services de l'entreprise hôte et de leur utilisation sur les marchés étrangers, peuvent demander ce type de visa.

 

Demander un visa de transfert intra-entreprise au Canada

Si vous remplissez toutes les conditions requises pour un visa de travail ICT et que vous fournissez également tous les documents nécessaires, vous pouvez demander ce type de visa et suivre les étapes suivantes :

  1. Connectez-vous au site Web de l'immigration canadienne  .
  2. Sélectionnez les options suivantes pour demander un permis de travail :
    Travail -> Obtenir un permis de travail -> Travailleurs temporaires -> Demander un permis de travail
  3. Créez un compte et répondez aux questions de la demande en ligne (choisissez Transfert Intra Entreprise parmi les types de permis de travail).
  4. Téléchargez les formulaires nécessaires à partir de l'application, remplissez-les et signez-les.
  5. Triez les documents requis et téléchargez-les dans les sections appropriées de la demande.
  6. Payer les frais de demande et les frais de prise d'empreintes digitales.
  7. Prenez rendez-vous pour la prise d'empreintes digitales à l'ambassade du Canada dans l'un des pays voisins de l'Iran et faites-le à la date indiquée.
  8. Après avoir reçu le visa de travail ICT, récupérez votre passeport pour y insérer l'étiquette du visa.

 

 

Quelle est la durée de la période d'examen des candidatures TIC ?

La durée de la demande de visa ICT des entreprises est en moyenne comprise entre  2 et 10 semaines  . Bien sûr, cette période de temps varie selon les conditions et l'activité du ministère de l'Immigration du Canada.

Quelle est la durée du permis de travail avec le programme de transfert interentreprises TIC ?

Le visa de travail du programme canadien des TIC est valide pour un an. Il est possible de renouveler le visa à la fin de la première année et bien sûr à la fin de chaque année suivante.

Vous devez prouver à l'agent d'immigration que vous cherchiez à créer une entreprise et que vous avez fait le meilleur usage de votre visa de travail au cours de la première année de votre séjour afin d'obtenir une prolongation de visa.

 

Prolongation du visa TIC Canada

Afin de prolonger la validité du visa ICT, votre entreprise doit fournir des documents prouvant que :

  • La relation entre le bureau canadien (ou l'entreprise canadienne) et l'entreprise d'attache est toujours valide.
  • Le bureau canadien a été actif dans la fourniture de biens et de services au cours de la dernière année.
  • Le bureau canadien a obtenu le personnel dont il a besoin.

 

Entreprises en démarrage dans le programme TIC du Canada

Le Canada a permis aux entreprises à l'extérieur du Canada de lancer et d'établir une entreprise canadienne en démarrage grâce au programme de transfert intra-entreprise ou TIC.

 

Qu'est-ce qu'une start-up ?

Une startup est une entreprise qui opère au Canada depuis moins d'un an. Contrairement aux autres entreprises canadiennes participant au programme TIC, les entreprises en démarrage n'ont pas besoin de « faire activement des affaires », car elles ne sont en affaires que depuis peu de temps et ont des fondateurs, des PDG, des cadres supérieurs ou des employés compétents. Obtenez un visa de travail TIC unique, puis démarrez votre entreprise et exploitez-la une fois au Canada.

Avant de présenter une demande de relocalisation de propriétaires d'entreprise, de gestionnaires et de personnel professionnel au Canada, l'entreprise en démarrage doit être organisée et structurée. Parce que recevoir une offre d'emploi d'un employeur canadien est une exigence pour une demande de visa de travail ICT. Pour cette raison, l'entreprise doit être enregistrée au Canada et avoir un numéro d'entreprise de l'ARC.

 

Conversion du visa de transfert intra-entreprise en résidence permanente canadienne

Il n'y a aucune garantie qu'un visa de travail obtenu par le biais des TIC mènera à la résidence permanente au Canada. Vous avez besoin d'un parcours approprié qui vous mènera à la résidence permanente au Canada après avoir obtenu un visa de travail TIC et accumulé au moins un an d'expérience de travail au Canada :

 

L'un des sous-groupes d'Entrée express

Comme le dit un vieil adage : Tous les chemins mènent à Rome.  Mais qu'est-ce que la RAM ici ?Entrée express.

Le chemin à parcourir comprend presque certainement Entrée express. Gardez à l'esprit que chaque fois que les visas canadiens qualifiés sont discutés, l'entrée express est mentionnée. Considérant que vous aurez un an d'expérience canadienne à la fin de votre première année dans ce pays, la sous-catégorie CEC Expérience canadienne est la sous-catégorie optimale pour Entrée express.

Comment le chemin de la résidence permanente est-il pavé avec une année d'expérience de travail dans le programme TIC?
Trois petits ajustements couvrent tout. Bien sûr, il vaut mieux souligner que les points se sont améliorés plutôt qu'ils n'ont changé. Après l'expiration de la première année du visa de travail, trois changements majeurs contribueront à faciliter les conditions d'obtention de la résidence permanente.

  • La première amélioration Obtention de points supplémentaires dans le système Entrée express :
    Sans expérience de travail au Canada, vous ne recevrez aucun point dans la section travail du programme Expérience canadienne du sous-groupe Entrée express. Avoir une année d'expérience de travail au Canada donnera 35 points au candidat principal, et si vous avez 2 ans d'expérience de travail au Canada, ce point passera à 46.
  • La deuxième amélioration Participer au Programme d'immigration pour l'expérience canadienne au lieu de participer au Programme fédéral des travailleurs qualifiés :
  • La troisième amélioration Améliorer l'anglais : Il n'y a aucune garantie, mais il est probable que votre présence au Canada améliorera votre anglais et, par conséquent, vous obtiendrez un score plus élevé dans le système Entrée express. Habituellement, notre présence au Canada est la profondeur du désastre linguistique! informe et conduit à plus de sérieux dans son renforcement.
Visa canadien d'entrepreneuriat

Pour être admissible à un visa d'entrepreneur canadien et à la résidence permanente au Canada, vous devez créer une entreprise, entreprendre une nouvelle initiative commerciale ou acheter une entreprise existante dans l'une des provinces canadiennes.

Chaque année, un grand nombre d'immigrants sont attirés par les provinces canadiennes grâce à leurs divers programmes d'entrepreneuriat. Les programmes provinciaux d'entrepreneuriat, qui font partie du PCP ou des programmes provinciaux d'immigration, sont considérés comme une stratégie d'investissement au Canada.

 

Avantages du visa d'entrepreneur canadien

  • Développement des affaires dans un environnement économique actif :  Le Canada est l'un des pays qui a une économie forte et en croissance, donc l'entrepreneuriat dans ce pays aidera votre entreprise à se développer et à croître. 
  • Simplicité des lois provinciales et fédérales pour le démarrage d'une entreprise : Comparativement à d'autres pays, en particulier les États-Unis, le Canada a une réglementation plus simple pour l'enregistrement et l'établissement d'une entreprise. En remplissant les conditions, les propriétaires d'entreprise de n'importe quel pays peuvent étendre leurs activités existantes ou démarrer de nouvelles activités dans ce pays.
  • Soutien du gouvernement canadien aux initiatives novatrices : Le Canada valorise les stratégies ou les plans d'entreprise novateurs qui renforcent son économie et encouragent la croissance, et encourage les entrepreneurs de diverses façons, notamment en offrant des prêts sans intérêt.
  • Obtention de la résidence permanente canadienne pour les membres de la famille :  Un autre avantage d'être un entrepreneur au Canada est que vous pouvez obtenir la résidence permanente canadienne pour vous-même, votre conjoint et vos enfants.
  • Pas besoin de compétences linguistiques élevées :  la plupart des programmes d'entrepreneuriat dans les provinces canadiennes exigent un score IELTS General de 4 ou 5, et certains d'entre eux n'exigent pas de score linguistique pour recevoir un visa entrepreneurial.
 

Inconvénients du visa d'entrepreneuriat canadien

  • Manque de main-d'œuvre : Le Canada est l'un des pays qui manque de main-d'œuvre dans plusieurs de ses provinces. Par conséquent, il essaie de compenser cette pénurie de main-d'œuvre en recrutant des employés d'autres pays. Pour cette raison, si vous souhaitez démarrer une entreprise dans ce pays, vous ne pourrez peut-être pas trouver suffisamment d'employés qualifiés pour le faire.
  • Dépendance du Canada à l'égard de l'économie américaine :  Le Canada et les États-Unis entretiennent d'étroites relations économiques et commerciales. Outre les avantages de cette situation, toute récession économique américaine affectera directement l'économie et le marché du travail canadiens.
  • Le temps froid et son impact sur les entreprises : De nombreuses provinces canadiennes associent l'hiver au froid et à la neige. Certaines industries telles que la construction peuvent être touchées par ce problème et l'activité dans ce secteur peut être retardée pendant un certain temps.

 

Programmes d'entrepreneuriat au Canada

Dans cette section, nous présentons les types de plans d'affaires et d'entrepreneuriat canadiens :

 

Programme d'investissement du Québec

Remarque :  Ce programme a été suspendu jusqu'au 1er avril 2023.

Le Programme  Immigrants Investisseurs du Québec  est de nature passive; Cela signifie que les investisseurs sélectionnés dans le cadre de ce programme n'ont pas besoin de créer ou de gérer activement une entreprise dans cette province.

( Exigences du programme d'investissement du Québec)

  • 2 000 000 $ d'actifs obtenus par des moyens légaux.
  • Fournir 1 200 000 $ dans un investissement passif garanti par le gouvernement pendant 5 ans sans intérêt
  • Deux ans d'expérience en gestion ou expérience en affaires au cours des 5 dernières années
  • Intention de vivre dans la province de Québec

Les candidats retenus reçoivent un certificat de Québécois Québécois (CSQ), qui leur permet d'obtenir la résidence permanente au Canada après avoir passé des tests médicaux et une vérification des antécédents.

 

Programme québécois en entrepreneuriat

L'objectif du  Programme des immigrants entrepreneurs du Québec est d'attirer des entrepreneurs qui possèdent les compétences et l'expérience nécessaires pour démarrer une entreprise dans cette province. Les candidats de ce programme sont répartis en deux groupes et les conditions de candidature sont différentes dans chaque groupe :

  • Groupe I :  Ce groupe comprend la gestion d'une entreprise au Québec que le demandeur a établie seul ou avec d'autres associés (dont seulement trois peuvent être de nationalité étrangère). Aussi, l'entreprise en question est soutenue par un accélérateur d'entreprises, un centre de croissance d'entreprises ou un centre universitaire d'entrepreneuriat.
  • Deuxième groupe :  Pour agir dans ce sous-groupe, l'entrepreneur doit détenir au moins 25 % des actions d'une nouvelle société ou au moins 51 % des actions d'une société achetée, dont la valeur doit être égale ou supérieure à les fonds nécessaires au démarrage du projet d'entreprise.
Remarque :  Pour les entrepreneurs du deuxième groupe, la possibilité d'envoyer des candidatures est actuellement suspendue.
 

(Exigences du Programme québécois en entrepreneuriat)

  • Valeur nette de 900 000 $. Le demandeur doit prouver qu'il a légalement gagné ce montant seul ou avec son conjoint (deuxième groupe).
  • Les entrepreneurs des deux groupes doivent présenter leur projet d'entreprise sous la forme d'un plan d'affaires.
  • Les entrepreneurs des deux groupes doivent obtenir les points de quorum du programme, qui sont mesurés en fonction de facteurs tels que l'âge, la scolarité, les compétences linguistiques, la résidence au Québec ou le fait d'avoir de la famille dans cette province et l'indépendance financière.
  • Programme des travailleurs autonomes du Québec

 

Programme des travailleurs autonomes du Québec

Pour le  Programme des travailleurs autonomes du Québec  , des conditions sont nécessaires pour le distinguer du Programme des travailleurs qualifiés de cette province.

(Exigences du Programme des travailleurs indépendants du Québec)

  • Valeur nette de 100 000 $
  • Deux ans d'expérience de direction dans la profession que vous comptez exercer au Québec.
  • Prévoir un dépôt de démarrage d'au moins 50 000 $ pour une entreprise à implanter dans la région métropolitaine de Montréal ou prévoir un minimum de 25 000 $ pour une entreprise à l'extérieur de la région métropolitaine de Montréal.
  • Capacité financière suffisante pour vivre pour vous et votre famille au Québec
  • Obtenir suffisamment de points dans les facteurs évalués
 

La Colombie-Britannique a trois programmes commerciaux :

  • Le principal programme d'entrepreneuriat Programme d'immigration des entrepreneurs du PNP de la Colombie-Britannique 
  • Programme d'entrepreneuriat - pilote régional Programme d'immigration des entrepreneurs de la Colombie-Britannique - Projet pilote régional
  • Programme entrepreneuriat - projets stratégiques Programme d'immigration des entrepreneurs de la Colombie-Britannique - Projets stratégiques

 

  • Premier programme d'entrepreneuriat de la Colombie-Britannique

Ce programme est actuellement fermé.

Avec son emplacement stratégique, ses coûts fiscaux relativement faibles, ses coûts d'exploitation concurrentiels et sa main-d'œuvre multiculturelle instruite, qualifiée et efficace, la Colombie-Britannique est l'un des endroits les plus dynamiques au Canada pour démarrer une entreprise, offrant des occasions d'affaires uniques aux entrepreneurs.

Si vous réussissez ce programme, vous recevrez un visa de travail temporaire. Après votre entrée au Canada, vous devez créer votre entreprise et remplir les obligations de votre entente exécutive avec la province. Enfin, en recevant le certificat de sélection provincial, vous serez admissible à la résidence permanente au Canada.

  • Programme d'entrepreneuriat de la Colombie-Britannique - Projet pilote régional

Le programme a été lancé en 2019 en tant que programme pilote de deux ans, mais a maintenant été prolongé jusqu'en 2024.

Le programme pilote d'entrepreneuriat régional de la Colombie-Britannique est conçu pour attirer des entrepreneurs dans les régions rurales de la Colombie-Britannique. Ce programme s'adresse uniquement aux entrepreneurs qui souhaitent démarrer une nouvelle entreprise. Si vous souhaitez acheter une entreprise existante, vous devez présenter une demande dans le cadre du principal programme d'entrepreneuriat de la Colombie-Britannique.

  • Programme d'entrepreneuriat de la Colombie-Britannique - Projets stratégiques

Ce programme s'adresse aux entreprises étrangères qui ont l'intention de démarrer ou d'étendre leur entreprise en Colombie-Britannique grâce à ce programme. Jusqu'à 5 employés clés de gestion, spécialisés ou techniques de l'entreprise peuvent demander la résidence permanente au Canada par le biais de ce programme.

 

 

Programme ontarien d'entrepreneuriat

Programme  ontarien des candidats à l'immigration - Volet entrepreneur  s'adresse aux entrepreneurs qui envisagent de démarrer une entreprise dans cette province ou d'acheter une entreprise existante. 

Si vous réussissez ce programme, vous recevrez d'abord un visa de travail temporaire et, après votre entrée au Canada, vous devrez créer votre entreprise et remplir les obligations de l'accord conformément à l'accord exécutif avec la province. Si vous êtes sélectionné du côté provincial, vous pouvez demander la résidence permanente au Canada.

  • Programme provincial d'immigration de l'Ontario - Groupe d'entreprises

Remarque : Ce programme a été fermé.

Le  Programme ontarien des candidats à l'immigration - Volet entreprise  s'adresse aux entreprises internationales réputées qui envisagent d'étendre leurs activités en Ontario ou d'acheter une entreprise dans cette province. 

Si une telle entreprise est établie en Ontario et respecte toutes les règles du programme, les cinq membres principaux de l'entreprise qui sont essentiels à l'établissement, à l'exploitation et au succès de l'entreprise peuvent être nommés par le gouvernement de l'Ontario pour la résidence permanente. Après avoir reçu le certificat de sélection provincial, les membres originaux peuvent demander la résidence permanente au Canada.

 

La province de l'Alberta a 4 programmes d'affaires :

  • Programme d'entrepreneuriat pour diplômés de l'Alberta
  • Programme d'entrepreneuriat pour les diplômés étrangers
  • Programme agricole de l'Alberta
  • Programme d'entrepreneuriat en milieu rural

 

  • Programme d'entrepreneuriat pour diplômés de l'Alberta

L'objectif du programme  Alberta Graduate Entrepreneur Stream  est d'attirer des étudiants diplômés d'un établissement d'enseignement de l'Alberta aux niveaux supérieurs du secondaire et qui ont l'intention de créer et d'exploiter une entreprise dans la province de l'Alberta.

Bien que les candidats aient un permis de travail valide, après l'approbation de leur demande, ils doivent d'abord établir ou créer leur entreprise et soumettre un rapport de performance à la province de l'Alberta après un certain temps. S'ils remplissent les obligations de l'entente provinciale, ils recevront probablement un certificat de sélection provincial et obtiendront l'autorisation nécessaire pour demander la résidence permanente au Canada.

  • Programme d'entrepreneuriat pour les diplômés étrangers

Le programme  du Volet des entrepreneurs diplômés étrangers  s'adresse aux candidats qui ont obtenu leur diplôme d'universités à l'extérieur du Canada et qui ont l'intention de créer et d'exploiter des entreprises en démarrage et des entreprises innovantes dans cette province.

Ce programme vous oblige à travailler avec et à obtenir une lettre de recommandation de l'un des organismes gouvernementaux désignés de l'Alberta.

Ce programme est basé sur un système de notation et vous recevez des points en fonction de facteurs tels que l'âge, l'éducation, le niveau de langue, l'expérience de travail et le montant de l'investissement. Les candidats qui obtiennent plus de points sont invités à postuler.

  • Programme agricole

Le programme  Farm Stream  est conçu pour inciter les propriétaires ou les exploitants agricoles à acheter et à gérer une ferme dans la province de l'Alberta. Ce programme exige que vous ayez des compétences en gestion agricole et la capacité financière d'investir dans l'agriculture en Alberta. Si vous recevez un certificat de sélection provincial, vous pouvez demander la résidence permanente au Canada.

  • Programme d'entrepreneuriat en milieu rural

Le programme  Rural Entrepreneur Stream  s'adresse aux candidats qui ont l'intention de créer une entreprise dans les collectivités rurales de l'Alberta. Ce programme vous oblige à vous connecter et à faire une excursion dans une communauté ou des communautés participantes en Alberta. En cas de soutien d'une société ou d'une communauté, obtenez une lettre de soutien de leur part et vous pourrez envoyer votre demande de manifestation d'intérêt (EOI) à la province.

 
 

Programme d'entrepreneuriat de la Saskatchewan

L'objectif du programme SINP Entrepreneur Category est d'attirer des entrepreneurs qualifiés en Saskatchewan. Les candidats doivent avoir une expérience dans la gestion de leur propre entreprise ou la gestion d'une entreprise au cours des dix dernières années.

Les entrepreneurs qui réussissent reçoivent initialement un visa de travail temporaire pour entrer au Canada, et après avoir établi leur entreprise pendant six mois, ils peuvent demander une sélection provinciale. Ils peuvent demander la résidence permanente s'ils choisissent la province.

  • Programme des agriculteurs de la Saskatchewan 

Le programme Saskatchewan SINP Farm Owner/Operator Category est conçu pour attirer des candidats qui ont des antécédents de propriété et d'exploitation d'une ferme, une expérience suffisante dans l'industrie agricole et suffisamment d'argent pour investir dans l'industrie.

Les candidats de cette catégorie doivent visiter la province et évaluer son environnement d'affaires avant de soumettre leur proposition à la province. Le candidat rencontrera le représentant du SINP lors de cette visite qui devrait durer au moins 5 jours ouvrables.

  • Programme d'entrepreneuriat pour les diplômés étrangers de la Saskatchewan          

Le programme International Graduate Entrepreneur Category  est ouvert aux candidats qui ont terminé au moins deux ans d'études postsecondaires en Saskatchewan et qui souhaitent démarrer une entreprise légitime ici.

Le demandeur doit détenir au moins le tiers des actions de la société souhaitée et être âgé d'au moins 21 ans.

 

 

Programme d'investissement des entreprises du Manitoba 

Le programme  Manitoba Business Investor Stream  est conçu pour les investisseurs et les entrepreneurs internationaux. Les candidats reçoivent d'abord un visa de travail temporaire et après être entrés au Canada, ils doivent démarrer ou acheter une entreprise dans les 2 ans.

Ce programme comporte deux voies de migration : la voie de l'entrepreneuriat et la voie de l'investissement agricole.

  • Parcours d'entrepreneuriat du Manitoba

Pour les propriétaires d'entreprise qui souhaitent démarrer et gérer une entreprise dans la province du Manitoba, il existe le Manitoba Business Investor Stream - Entrepreneur Pathway. Avant d'entrer au Canada, les candidats reçoivent un permis de travail temporaire, après quoi ils peuvent créer l'entreprise de leur choix.

Lorsque leur entreprise remplit les conditions de l'accord exécutif avec la province, ils reçoivent un certificat de sélection provincial et à ce stade, ils peuvent demander la résidence permanente au Canada. La préférence sera accordée aux entrepreneurs qui démarrent leur entreprise à l'extérieur de la région de Winnipeg.

  • La façon d'investir dans la ferme

Le programme  Manitoba Business Investor Stream – Farm Investor Pathway  s'adresse aux candidats qui souhaitent ouvrir et exploiter une ferme dans les régions rurales du Manitoba. Les candidats obtiennent d'abord un visa de travail temporaire et après avoir démarré leur entreprise et se sont conformés aux exigences de l'accord exécutif provincial, ils sont sélectionnés pour obtenir la résidence permanente au Canada.

 

 

Programme d'entrepreneuriat du Nouveau-Brunswick 

Le programme Volet entrepreneur PCP du Nouveau-Brunswick est conçu pour les entrepreneurs ou les cadres supérieurs qui souhaitent démarrer une nouvelle entreprise dans la province du Nouveau-Brunswick ou acquérir une entreprise existante et la gérer activement. Les entreprises devraient profiter à la province.

Si les entrepreneurs qui réussissent obtiennent un certificat de sélection provincial, ils peuvent demander la résidence permanente au Canada.

          

  • Programme d'entrepreneuriat pour diplômés du Nouveau-Brunswick          

Les candidats au volet des entrepreneurs postdiplômés du PCP du Nouveau-Brunswick doivent avoir terminé au moins deux années d'études dans une université ou un établissement du Nouveau-Brunswick avant d'obtenir leur diplôme. Les candidats qui remplissent les conditions nécessaires doivent créer une entreprise dans la province qui renforcera son économie.

Les candidats recevront un certificat de sélection pour la résidence permanente au Canada s'ils respectent les conditions de l'accord exécutif avec la province.

 

 

Programme d'impact sur les entreprises de l'Île-du-Prince-Édouard 

Le programme  PEINP Business Impact Category  pour l'impact commercial à l'Île-du-Prince-Édouard s'adresse aux chefs d'entreprise et aux entrepreneurs qui souhaitent investir dans cette région. Ce programme comporte trois sous-groupes dont :

  • Chemin de propriété à 100 % de l'Île-du-Prince-Édouard 
  • Sentier de la copropriété de l'Île-du-Prince-Édouard
  • Route du permis de travail de l'Île-du-Prince-Édouard

 

  • Chemin de propriété à 100 % de l'Île-du-Prince-Édouard

Remarque :  Ce programme a été fermé.

Le volet Prince Edward  100% Ownership  s'adresse aux entrepreneurs qui ont des antécédents commerciaux crédibles et qui ont la capacité de posséder et d'exploiter une entreprise à l'Île-du-Prince-Édouard. Les entrepreneurs doivent détenir 100 % des actions de l'entreprise en question et la gérer activement.

Dans cette sous-catégorie, si sélectionné par la province, vous recevrez directement la résidence permanente canadienne.

  • Route de la copropriété de l'Île-du-Prince-Édouard

Remarque :  Ce programme a été fermé.

Semblable au programme de propriété à 100 %, le volet de propriété partielle  de l'Île-du-Prince-Édouard vise à attirer les candidats qui souhaitent investir dans des entreprises déjà établies sur l'île. Les candidats à ce programme doivent détenir au moins 33,3 % de l'entreprise dans laquelle ils souhaitent investir ou effectuer un investissement de 1 000 000 $.

Les participants à ce programme sont tenus de verser un acompte et de signer une entente exécutive avec la province. Ils sont sélectionnés par la province et s'ils remplissent toutes les conditions et obligations de l'entente, ils peuvent demander la résidence permanente au Canada.

  • Route du permis de travail de l'Île-du-Prince-Édouard

Le  volet de permis de travail de l'Île-du-Prince-Édouard  permet aux candidats qui se qualifient pour les programmes de propriété à 100 % et de propriété fractionnée de l'Île-du-Prince-Édouard d'entrer d'abord au Canada avec un visa de travail temporaire. En fait, ce programme est un raccourci par lequel les candidats qualifiés peuvent entrer au Canada plus tôt et ensuite, en complétant les autres étapes du programme, obtenir la permission de demander la résidence permanente au Canada.

 

 

Programme d'entrepreneuriat des régions du Nord-Ouest 

Le programme ( Programme des candidats des Territoires du Nord-Ouest - Volet Entreprise Entrepreneur)  est la nomination du volet entreprise entrepreneur dans les Territoires du Nord-Ouest pour les propriétaires d'entreprises étrangères disposant du capital nécessaire pour démarrer ou acheter une entreprise dans les Territoires du Nord-Ouest du Canada, soutenant l'économie régionale et la création d'emplois pour les résidents canadiens. faire

Pour en savoir plus sur l'environnement des affaires dans les régions du Nord-Ouest, les candidats doivent faire une tournée de recherche. Si le plan d'affaires est accepté, ils soumettront une demande de permis de travail au ministère de l'Immigration du Canada. Après leur arrivée au Canada, les personnes doivent créer leur propre entreprise ou agrandir une entreprise existante et doivent également signer une entente avec la province.

S'ils sont sélectionnés par la province, ils peuvent présenter une demande de résidence permanente au Canada.

 

 

Programme d'entrepreneuriat de la Nouvelle-Écosse

Le Nova Scotia Nominee Program - Entrepreneur Stream  est destiné aux entrepreneurs ayant de l'expérience dans la haute direction ou la propriété d'entreprise. Ils doivent établir une nouvelle entreprise en Nouvelle-Écosse ou acheter une entreprise existante et l'exploiter activement.

Les meilleurs scores sont invités à soumettre leur candidature à la ronde provinciale du programme, qui suit la structure EOI. Après avoir reçu un visa de travail, les demandeurs établissent une entreprise pendant un an avant de présenter une demande de nomination provinciale. Ils sont autorisés à demander la résidence permanente au Canada en choisissant parmi la province.

 

  • Programme d'entrepreneuriat pour les diplômés étrangers de la Nouvelle-Écosse

Ceux qui ont récemment obtenu leur diplôme d'une université ou d'un collège communautaire de la Nouvelle-Écosse sont éligibles pour postuler au Programme des candidats de la Nouvelle-Écosse - Volet des entrepreneurs diplômés internationaux. Avant de soumettre une déclaration d'intérêt (EOI) à la province, les candidats doivent avoir établi ou acheté et géré une entreprise dans la province pendant au moins un an.

Les personnes ayant obtenu des scores plus élevés sur le profil EOI sont invitées à postuler au programme.

Les candidats seront invités à une entrevue s'ils satisfont pleinement aux normes du programme, et s'ils réussissent, ils recevront un certificat de nomination provinciale. À l'étape suivante, les particuliers peuvent présenter une demande de résidence permanente au Canada.

 

 

Programme des entrepreneurs étrangers de Terre-Neuve-et-Labrador

La catégorie des entrepreneurs internationaux du NLPNP du programme d'entrepreneuriat de Terre-Neuve est ouverte aux propriétaires d'entreprises et aux cadres supérieurs étrangers qui envisagent d'établir ou d'acheter une entreprise dans la province.

Le mécanisme EOI est utilisé dans ce programme pour sélectionner les candidats. Les candidats ayant des scores plus élevés sont invités à postuler à ce programme et le feront. S'ils sont acceptés, les candidats doivent d'abord signer une entente de cadre commercial avec la province et obtenir un permis de travail temporaire.

Ils doivent démarrer ou acheter une entreprise et remplir toutes ses obligations conformément à l'accord. S'ils sont sélectionnés par la province, ils peuvent demander la résidence permanente au Canada auprès du gouvernement fédéral.

 

  • Programme d'entrepreneuriat pour les diplômés étrangers de Terre-Neuve-et-Labrador

Les diplômés ayant au moins deux ans d'études à l'Université Memorial ou au College of the North Atlantic et au moins un an d'expérience réelle dans la propriété et la gestion d'une entreprise à Terre-Neuve-et-Labrador sont éligibles au programme NLPNP International Graduate Entrepreneur Category .

Si un candidat reçoit une invitation à postuler pour la sélection provinciale par le biais de la méthode EOI de ce programme, il doit le faire. Les candidats doivent assister à un entretien dans le cadre du processus de candidature. S'ils réussissent, ils recevront un certificat de sélection provincial et pourront ensuite demander la résidence permanente au Canada.

 

Programme pour les entreprises du Yukon 

Le programme Yukon Business Nominee s'adresse à ceux qui ont au moins trois ans d'expérience dans la propriété ou la gestion d'une entreprise et au moins cinq ans d'expérience de travail au Yukon directement liée à l'entreprise en question. Les candidats doivent participer et posséder une entreprise au Yukon.

Le système EOI est utilisé par les candidats pour s'inscrire au programme, soumettre leurs plans d'affaires et rejoindre le pool de loterie. S'ils envoient une invitation, ils doivent envoyer leur demande à la province. Si leur candidature est acceptée, la province les convoquera pour une entrevue. S'ils réussissent, ils recevront une lettre de recommandation.

À l'étape suivante, ils doivent demander au ministère de l'Immigration du Canada un visa de travail en utilisant une lettre de soutien. Après avoir reçu un visa et être entrés au Canada, ils signent un accord exécutif avec la province et doivent agir conformément aux obligations de l'accord et démarrer leur entreprise. Les candidats admissibles reçoivent un certificat de sélection provincial et peuvent demander la résidence permanente au Canada.

 

Montant de l'investissement pour l'entrepreneuriat canadien

Pour faire de l'entrepreneuriat dans les provinces canadiennes, il faut prévoir deux ou trois types de frais. Ces frais comprennent : le montant de l'actif net, le montant de l'investissement et le dépôt. 

  • Montant de la valeur nette :  Cela inclut la valeur monétaire de toutes vos propriétés et actifs dans votre pays d'origine. Cet actif n'a pas besoin d'être dépensé ou son capital importé au Canada.
  • Montant de l'investissement :  Il s'agit du montant d'argent dont vous avez besoin pour démarrer ou développer votre entreprise au Canada et vous devez l'apporter au Canada. 
  • Acompte :  Un acompte est le montant d'argent que vous devez verser au gouvernement provincial dans certains programmes provinciaux d'entrepreneuriat sous forme de fiducie et à titre de bonne exécution, qui vous sera remboursé si vous remplissez vos obligations quant aux exigences de le programme d'entrepreneuriat de cette province.

Le tableau ci-dessous présente les coûts liés aux programmes d'affaires et d'entrepreneuriat dans différentes provinces canadiennes. (Les montants sont en dollars canadiens)

 

Visa d'achat d'affaires au Canada

Aujourd'hui, acheter ou démarrer une entreprise dans un pays est l'un des moyens d'obtenir un visa de travail canadien puis la résidence permanente. En fait, vous pouvez immigrer au Canada en utilisant cette méthode d'investissement et y maintenir votre entreprise en permanence. L'entreprise ou l'entreprise en question peut être un magasin ou un restaurant. Les locaux commerciaux peuvent être loués ou occupés par le propriétaire.

 

Acheter une entreprise prête à l'emploi au Canada

Si vous voulez démarrer une entreprise au Canada, vous avez deux choix. Démarrer une nouvelle entreprise ou acheter une entreprise existante. Votre décision aura des conséquences fiscales différentes et affectera le montant de l'impôt sur le revenu des actifs de cette société.

Il existe deux façons d'obtenir une société d'exploitation au Canada. Soit vous payez un prix fixe pour l'ensemble de l'entreprise, soit vous achetez des actions qui doivent représenter plus de 51% de l'entreprise. Un changement dans la propriété des actions de la société n'affectera pas la valeur fiscale des actifs de la société car une société est une entité juridique distincte et peut détenir des actifs en son propre nom.

 

Façons de trouver et d'acheter une entreprise au Canada

Avant d'acheter, vous devez savoir comment trouver une entreprise au Canada. Étant donné qu'acheter une entreprise au Canada n'est pas une mince affaire, si c'est la première fois que vous le faites, assurez-vous d'utiliser une ou plusieurs des stratégies ci-dessous pour localiser puis acheter l'entreprise idéale au Canada.

  • Les magazines et les bulletins d'investissement  des entreprises  se trouvent souvent dans les zones très peuplées. Par exemple, dans le sud de l'Ontario, il existe un certain nombre de publications gratuites telles que Business Exchange  qui sont disponibles dans les kiosques à journaux de la région du Grand Toronto (RGT). 
  • Certaines  publications commerciales spécialisées  sont pertinentes pour l'industrie dans laquelle vous souhaitez travailler. Ils constituent donc également une autre ressource utile, car la plupart des entreprises pertinentes à vendre sont classées dans cette section.  Vous pouvez trouver une liste de nombreuses revues d'affaires canadiennes en ligne sur le site de Canadian Business Press . 
  • Les journaux  ont également des sections classées où vous pouvez trouver des listes d'entreprises locales. Recherchez des entreprises locales authentiques, mais méfiez-vous des opportunités commerciales douteuses.
  • Internet  accélère la vitesse des affaires et, par conséquent, il devient beaucoup plus facile de communiquer entre différentes entreprises à travers le monde. Vous pouvez trouver l'entreprise que vous souhaitez via les sites de vente aux entreprises.
  • La communication verbale et conversationnelle  peut être un excellent moyen d'apprendre et de prendre conscience d'une entreprise que le propriétaire a l'intention de vendre, mais qui ne figure peut-être pas dans les listes d'entreprises à vendre. Les événements de réseautage et de carrière peuvent vous donner accès à ces canaux d'information, par exemple vous pouvez contacter votre banquier, avocat ou comptable et vous renseigner sur ces opportunités.
  • Les courtiers et les intermédiaires  reçoivent une commission lorsqu'ils aident un vendeur à conclure une transaction. Un bon courtier est une excellente ressource; Mais il est peu probable qu'un recruteur semi-professionnel à temps partiel vous soit d'une grande utilité dans votre recherche d'emploi. La meilleure façon de trouver un courtier est de contacter votre réseau et de vous renseigner sur les personnes de confiance à qui vous pouvez vous référer.

 

Les courtiers et les intermédiaires peuvent vous aider avec les éléments suivants

 

  • Sélection des entreprises proposées :  les bons courtiers refuseront de nombreuses entreprises qu'on leur demande de vendre ; Parce que le vendeur ne fournit pas de secrets et d'informations financières complètes, ou parce que l'entreprise est trop chère. Ainsi, agir par l'intermédiaire d'un courtier vous aide à éviter ces mauvais risques.
  • Vous aider à déterminer vos intérêts :  Un bon courtier commencera par se renseigner sur vos compétences et vos intérêts, puis vous aidera à choisir la bonne entreprise. Avec l'aide d'un courtier en affaires, vous découvrirez peut-être qu'une industrie que vous n'avez jamais envisagée est parfaite pour vous.
  • Négociation :  La procédure de négociation est une partie importante dans laquelle les courtiers jouent leur rôle. Ils aident les deux parties à rester concentrées sur l'objectif final et à rester calmes face à tout problème pouvant survenir.
  • Aide à la paperasserie :  les courtiers sont au courant des dernières règles et réglementations qui affectent tout, de l'obtention de licences à l'investissement et à la sécurisation des dépôts. Ils connaissent également les moyens les plus efficaces pour réduire les formalités supplémentaires, ce qui peut réduire la durée du processus d'achat de plusieurs mois. Dans l'ensemble, travailler avec un intermédiaire réduit le risque de certaines erreurs.

 

Sites liés aux ventes d'entreprises au Canada

Il existe un certain nombre de sites réputés au Canada que vous pouvez visiter et sélectionner la ville ou la province de votre choix pour voir les entreprises à vendre :

 

Deux recommandations pour les acheteurs et les vendeurs

1. Les acheteurs d'entreprise doivent être prudents car de nombreuses opportunités d'entreprise mises en vente contiennent des termes gonflés ou trompeurs. Il est préférable de pécher par excès de prudence si une perspective d'emploi semble trop belle pour être vraie. Comme vous vous en souvenez peut-être, s'il était facile de gagner 4 000 $ par semaine en travaillant à domicile, tout le monde chercherait à investir dans des opportunités comme celle-ci.

2. En tant que vendeur, vous voudrez peut-être parler à des personnes proches de vous avant de proposer votre entreprise sur le marché libre. Il est possible que vous ayez déjà un travailleur qui connaît bien la gestion de votre entreprise et qui souhaite en obtenir un. Les candidats qui ont déjà manifesté leur intérêt pour votre travail, que ce soit par l'intermédiaire de clients ou de fournisseurs, sont également d'excellentes options.

 

Éléments importants auxquels vous devez prêter attention avant d'acheter une entreprise

Vous trouverez ci-dessous une liste de choses que vous devez évaluer avant de décider d'acheter une entreprise au Canada afin de ne pas vous exposer à des escrocs et à de mauvaises entreprises :

Cette liste comprend tous les articles et fournitures qui peuvent être vendus ou utilisés dans le cadre du service client. Le processus de vérification de l'inventaire doit être effectué en votre présence ou en votre représentant autorisé. Vous devez connaître votre inventaire, ce qui est actuellement disponible et à quoi il ressemblait à la fin de l'exercice précédent et de l'année précédente. L'inventaire doit également être évalué.

Cela comprend tous les biens, les fournitures de bureau et les ressources financières. Une liste avec le nom et le numéro de modèle de chaque pièce d'équipement doit être demandée au concessionnaire. Ensuite, déterminez l'état actuel de l'équipement, sa valeur au moment de l'achat, sa valeur marchande actuelle et s'il s'agit d'un achat ou d'une location. Enquêter sur l'investissement du fournisseur dans l'augmentation des capacités de maintenance et de réparation de l'équipement. Découvrez quelles modifications de votre structure ou de votre aménagement sont nécessaires pour répondre à vos besoins.

Les contrats sont tous les documents juridiquement contraignants pour les entreprises, tels que les contrats de location et d'achat, les accords de distribution, les contrats de sous-traitance, les contrats de vente, les contrats syndicaux, les contrats de travail, etc. Vérifiez également tous les autres documents juridiques tels que les polices d'assurance, les enregistrements de marques, les redevances, etc.

Si vous envisagez d'y investir, demandez à un avocat d'évaluer toute entreprise qui possède une propriété intellectuelle de valeur. Vous devez collecter des informations pertinentes sur les contrats de location immobilière.

Si l'entreprise recherchée est une entreprise, assurez-vous de vérifier dans quelle province ou dans quel état elle est enregistrée et si cette entreprise opère comme une entreprise étrangère dans sa province.

De nombreux entrepreneurs de petites entreprises utilisent leur entreprise à des fins personnelles. Ils peuvent acheter des articles pour un usage personnel et les déposer sur un compte professionnel, voyager avec les fonds de l'entreprise ou emmener leur conjoint à des salons professionnels. Afin de déterminer la valeur nette de l'entreprise, vous devez combiner vos capacités d'analyse avec celles de votre comptable.

Évaluez ces déclarations, y compris tous les dossiers financiers, et comparez-les à votre déclaration de revenus. Ce travail est particulièrement important pour déterminer la rentabilité d'une entreprise.

Vous devriez examiner les données mensuelles des ventes pour les 36 derniers mois, même si le montant des ventes est indiqué dans les états financiers. S'il y a plusieurs produits, divisez vos ventes en différentes catégories de produits. Séparez les ventes à crédit et au comptant. Il donne un aperçu des cycles économiques et est un indicateur utile des opérations en cours de toute entreprise.

Passez en revue une liste des responsabilités avec un avocat et un comptable indépendant pour évaluer les coûts potentiels et les ramifications juridiques. Vérifiez si le propriétaire a utilisé des actifs comme garantie pour des prêts à court terme tels que des biens d'équipement ou des comptes débiteurs. Outre les obligations légales, votre comptable doit également rechercher les passifs externes tels que les réclamations des employés, les règlements à l'amiable, etc.

Divisez ces comptes en périodes de 30 jours, 60 jours, 90 jours et au-delà. Il est important de vérifier la durée des créances car plus elles durent longtemps, plus la valeur du compte est faible. Vous devez également dresser une liste des 10 meilleurs comptes et vérifier leur solvabilité.

Comme les comptes clients, les comptes fournisseurs doivent être divisés en périodes de 30, 60 et 90 jours. Il est important de déterminer combien d'argent circule dans l'entreprise. Pour les paiements datant de plus de 90 jours, vous devez vérifier si des créanciers ont des privilèges sur les actifs de l'entreprise.

Cela comprend tous les billets importants, les prêts et tout autre passif que l'entreprise respective a approuvés. Soyez au courant de toute entreprise commerciale qui se trouve en dehors des zones normales. Jetez un œil au niveau des prêts accordés aux clients.

L'entreprise a-t-elle un taux de retour élevé ? Ce taux a-t-il augmenté au cours de la dernière année? Si oui, pouvez-vous identifier les causes et corriger les problèmes ?

Si votre entreprise opère sur un marché où les clients peuvent être suivis, vous devez connaître le profil de vos clients existants, comme le nombre d'acheteurs pour la première fois. Combien de clients avez-vous perdu au cours de la dernière année ? Quelle est la période la plus occupée de l'année pour les clients existants à acheter ? Quels produits sont les plus populaires ?

Avez-vous besoin de savoir comment le propriétaire de l'entreprise attire les clients ? Est-ce qu'il le fait en offrant des remises, de vastes publicités ou des campagnes de relations publiques ? Vous devriez recevoir des copies de toutes les politiques et de la documentation commerciale afin que vous sachiez comment vendre et communiquer avec les clients.

Analysez les coûts publicitaires. Il est souvent préférable pour une entreprise de reporter ses bénéfices de fin d'année à l'année suivante en dépensant de la publicité au cours du dernier mois de l'exercice.

Assurez-vous d'évaluer la liste de prix actuelle et les programmes de rabais pour tous les produits, la date de la dernière augmentation de prix et le pourcentage d'augmentation. Vous voudrez peut-être revenir en arrière et regarder les augmentations de prix précédentes pour voir quel était le pourcentage et déterminer quand vous pouvez à nouveau augmenter les prix.

Vous devez analyser l'industrie cible et les objectifs commerciaux de segments de marché spécifiques. Vous devez savoir si les ventes augmentent, diminuent ou stagnent dans cette industrie ainsi que sur le marché. Ceci est très important pour déterminer le potentiel de profit futur.

Vérifiez l'emplacement physique de l'entreprise et la zone dans laquelle elle se trouve. Ceci est particulièrement important pour les petites entreprises et les magasins qui s'approvisionnent principalement auprès de leurs secteurs d'activité respectifs. Vous devez mener une enquête approfondie sur l'emplacement de l'entreprise et les zones commerciales adjacentes, en tenant compte de l'environnement concurrentiel, de la démographie et du climat économique. Créez une carte des entreprises locales qui offrent des services. En outre, découvrez s'il existe des spécifications uniques pour la livraison du produit ou des problèmes d'expédition ou de mise sur le marché du produit.

L'image de l'entreprise est très importante aux yeux des clients et des fournisseurs. Comme mentionné, l'image ou la réputation d'une entreprise peut être considérée comme un atout. Consultez et discutez avec les clients, les fournisseurs, les employés de banque et les autres propriétaires d'entreprises de la région pour déterminer le niveau de crédit de votre entreprise souhaitée.

Vous devez savoir si l'un des clients a une relation spéciale avec le propriétaire actuel de l'entreprise. Depuis combien de temps existe-t-il une telle relation avec l'entreprise ? Quel pourcentage de l'activité de cette entreprise ce ou ces clients particuliers représentent-ils ? Ce client continuera-t-il à acheter auprès de l'entreprise si le propriétaire change ?

Certains salaires peuvent avoir été gonflés ou le propriétaire actuel peut avoir inscrit sur la liste de paie une personne qui ne travaille pas pour l'entreprise, mais qui lui est liée. Toutes ces possibilités doivent être envisagées.

Un grand atout peut être les employés existants, en particulier les employés essentiels. Analysez l'organigramme pour déterminer qui est responsable de chaque département. De plus, vous voudrez examiner les pratiques de gestion de l'entreprise et connaître les salaires et les heures de travail de chaque employé. Vous devriez examiner les contrats administratifs et autres documents liés aux employés.

Recherchez si l'installation répond à toutes les exigences en matière de santé et de sécurité au travail et si elle a déjà été inspectée. Si vous pensez que le vendeur est caché à cet égard et que vous voyez des choses qui, selon vous, ne sont peut-être pas suffisamment sûres, vous pouvez demander au Bureau de la sécurité et de la santé au travail (CCHST ) d'effectuer une inspection sur place.

Découvrez quel type d'assurance est utilisé pour couvrir l'entreprise et tous ses actifs. Inclure des informations sur les agents de l'entreprise locale ainsi que les coûts des primes. Certaines entreprises fonctionnent sans assurance et peuvent être à risque en cas d'incendie ou d'autre catastrophe grave.

Si vous achetez une entreprise de fabrication, l'assurance responsabilité du fait des produits devrait être une considération particulière. La couverture d'assurance peut changer considérablement d'une année à l'autre, ce qui peut affecter considérablement les flux de trésorerie d'une entreprise.

 

Étapes pour immigrer au Canada par l'achat d'une entreprise

 

  • Trouvez l'entreprise que vous voulez

Recherchez une entreprise qui correspond à vos compétences, votre expérience de travail et votre capital.

  • Embaucher un courtier ou un intermédiaire d'affaires

Il n'y a aucune loi qui dit que vous ne pouvez pas trouver l'entreprise que vous voulez par vous-même, mais puisque vous êtes un étranger, il est préférable d'avoir un courtier qui connaît les lois commerciales canadiennes locales.Obtenez de l'aide pour choisir la bonne entreprise.

  • Préparez votre business plan

Le plan d'affaires que vous préparez doit refléter vos plans et projets financiers et, plus important encore, il doit montrer comment l'entreprise que vous avez entreprise aura un impact positif sur le Canada et ses citoyens et conduira à l'expansion de l'entreprise, ainsi qu'au maintien ou créer des emplois pour les Canadiens.

  • Négocier l'achat de l'entreprise souhaitée et enfin l'acheter

À ce stade, avec l'aide du courtier, vous pouvez effectuer les enquêtes et recherches nécessaires sur l'entreprise existante et enfin faire face aux complexités de la négociation et convenir de l'accord et signer les documents connexes.

  • Demander un permis EIMT

Travail et Développement social Canada (EDSC) vous accordera un permis canadien d'évaluation de l'impact sur le marché du travail (EIMT), si vous pouvez leur démontrer par une documentation suffisante et un plan d'affaires convaincant que ce sera souhaitable. Donc, cela n'aura pas d'effet négatif sur le marché du travail canadien et ses travailleurs, et au contraire, cela stimulera l'économie de ce pays.

Notamment, recevoir une offre d'emploi pour obtenir une licence d'EIMT par le biais de l'approche d'approvisionnement commercial ne nécessite pas un mois de publicité sur les sites Web et les médias canadiens.

  • Demander un visa de travail temporaire

Après avoir reçu une EIMT positive du ministère du Travail du Canada, préparez les documents nécessaires pour un permis de travail canadien et un visa de travail.

 

5 erreurs à éviter lors de l'achat d'une entreprise au Canada

 

1- Ne pas vérifier les registres de l'entreprise en question

La vérification des dossiers juridiques, financiers et commerciaux de l'entreprise que vous envisagez d'acheter est connue sous le nom de diligence raisonnable. Vérifiez que l'entreprise ou l'entreprise en question n'a pas d'arriérés d'impôts, un faible chiffre d'affaires ou un important procès en cours contre elle. Grâce à cette étude approfondie, vous pouvez choisir le meilleur prix d'achat.

2- Faire du shopping avec de mauvais objectifs

Assurez-vous que l'entreprise souhaitée est compatible avec vos objectifs et plans stratégiques actuels, et que vous disposez des compétences et des connaissances nécessaires pour réussir sa mise en œuvre.

3- Ignorer la culture d'entreprise souhaitée

La culture d'entreprise, qui incarne les valeurs et les objectifs d'une entreprise, fait référence à la façon dont les gens se comportent sur le lieu de travail. Examinez le style de gestion d'entreprise, le comportement des employés, les procédures d'exploitation et les programmes de rémunération. Si vous découvrez des écarts importants, demandez-vous s'il vaut la peine d'acheter l'entreprise pour combler ces lacunes.

4- Ne pas suffisamment réfléchir aux objectifs et aux plans après l'achat de l'entreprise

Étant donné que l'incertitude et le manque de transparence des objectifs et des plans de travail peuvent affecter le niveau d'enthousiasme, de confiance en soi et de discipline et entraîner le départ d'employés de l'entreprise ou la perte de clients, partagez vos plans avec les actionnaires et les parties prenantes rapidement et honnêtement . partager Soyez clair sur ce qui va rester le même et ce qui peut changer à l'avenir.

5- Agir tardivement pour recevoir le soutien financier des banques

Avant de négocier un prix avec le vendeur, renseignez-vous si vous avez besoin de financement et de financement auprès des banques canadiennes pour acheter votre entreprise. Ils peuvent vous aider à déterminer combien vous pouvez emprunter confortablement afin que vous puissiez aborder la vente avec plus de connaissances.

Si vous attendez, votre transaction est compromise car la banque peut ne pas vous donner l'argent dont vous avez besoin ou peut vous le donner avec des conditions que vous ne pouvez pas respecter lorsque le vendeur fixe le prix de reprise. Ne les avez pas.

 

Avantages d'acheter une entreprise au Canada

  • Les autorisations nécessaires à l'activité ont déjà été obtenues.
  • Il a la réputation et la crédibilité nécessaires.
  • Il a des clients précédents et n'a pas besoin de publicité initiale pour attirer les clients.
  • Il a des ventes et des bénéfices et il n'est pas nécessaire de repartir de zéro.
  • Il n'est pas nécessaire d'avoir un certificat de langue pour obtenir un visa de travail.
  • Il est possible d'obtenir un visa de travail d'accompagnement pour le conjoint et l'éducation gratuite des enfants à l'école.
  • Il est possible d'obtenir la résidence permanente au Canada par son intermédiaire.

 

Inconvénients d'acheter une entreprise au Canada

  • Il n'est guère possible de faire preuve de diligence raisonnable sur les dossiers de l'entreprise en question. Étant donné que vous n'êtes pas situé au Canada vous-même, votre courtier d'affaires peut ne pas fournir des informations correctes et précises sur les registres de l'entreprise ou de l'entreprise que vous avez l'intention d'acheter.
  • Il est difficile de concilier les documents de l'entreprise et de vérifier leur exactitude. Le vendeur peut vous montrer des documents financiers et juridiques qui semblent corrects, mais à l'intérieur, les documents sont faux ou certains d'entre eux ont été modifiés.
  • Le vendeur peut vous vendre l'entreprise existante pour beaucoup plus qu'elle ne vaut.
  • L'application de nouvelles procédures et de changements peut s'accompagner de points de vue contradictoires et opposés.
  • Si vous ne choisissez pas la bonne entreprise qui correspond à vos compétences, vos expériences et vos objectifs commerciaux, vous perdrez votre capital et votre temps.

 

Que faire après l'achat d'une entreprise au Canada ?

Si vous avez acheté une partie des actions d'une société et que vous avez l'intention de fusionner votre ancienne entreprise avec la nouvelle :

1. Former une équipe de nouveaux membres et d'anciens membres.

L'une des premières choses que vous devez faire après l'achat d'une entreprise est de former une équipe de cadres de la nouvelle entreprise et de l'ancienne (dans votre pays) pour diriger et gérer le processus de fusion.

2. Créer un modèle opérationnel ciblé.

Concevez un modèle pour ce qui doit être intégré et comment le faire, et évaluez ses performances.

3. Partagez votre modèle et votre plan avec les principales parties prenantes.

Concevez rapidement votre nouvelle structure organisationnelle et communiquez-la aux membres clés de l'entreprise. Cela permettra de garder les membres clés de l'équipe et de réduire le stress des employés.

4. Présentez-vous aux clients et aux fournisseurs.

Travaillez dur pour protéger votre relation avec les principaux clients de l'entreprise. Si vous prévoyez apporter des modifications, appelez-les ou visitez-les dès que possible.

5. Concentrez-vous sur votre stratégie pour votre entreprise.

Si une entreprise a fonctionné d'une certaine manière pendant plusieurs années, il s'ensuit que vous le ferez à l'avenir. Considérez vos options pour promouvoir la nouvelle entreprise. Quelles réformes souhaitez-vous faire dans la structure de l'organisation et comment ? Les différentes composantes de l'entreprise resteront-elles les mêmes ?

6. Permettez aux employés de parler et de demander des avis.

Une activité de gestion du changement difficile est l'acquisition d'une nouvelle société et sa fusion avec une société existante. Après quelques mois, ne vous étonnez pas si des doutes ou des questionneurs persistent. La meilleure façon de gagner leur confiance est de les contacter fréquemment, d'être ouvert et disponible, et d'être fiable.

 

L'achat d'une entreprise convient-il à l'obtention de la résidence permanente au Canada ?

La réponse à cette question est négative. L'achat de tout type d'entreprise au Canada ne mène pas à la résidence permanente au Canada. A cet effet, l'entreprise que vous achetez doit remplir les conditions suivantes :

Achetez une entreprise qui se trouve dans des industries économiques importantes ou des secteurs clés.

Industries et secteurs tels que :

  • L'agriculture comprend la production d'aliments/de boissons et la transformation des aliments
  • Technologies de l'information et de la communication
  • Aquaculture
  • Éducation internationale
  • Aéronautique/aérospatiale
  • Exploitation minière / développement minéral
  • Biomédical (y compris recherche et développement, fabrication, etc.)
  • Mines et ressources naturelles, foresterie
  • la cyber-sécurité
  • Les brevets sont déposés
  • Industries culturelles
  • Transport
  • Secteur de l'énergie ou du gaz naturel
  • Tourisme, produits touristiques, attraits, services et installations
  • Exporter
  • Technologie financière
  • agriculture
  • Production cinématographique et vidéo
  • services financiers
  • économie verte

Entreprises que les agents d'immigration canadiens ne manifestent pas d'intérêt à présenter une demande de résidence permanente :

  • Auberges ou maisons d'hôtes qui offrent des services de chambres d'hôtes
  • Lavage automatique de voitures
  • Entreprises liées à l'octroi de prêts sur salaire, à l'encaissement de chèques, à la conversion d'argent, à la fourniture de guichets automatiques
  • Recyclage de ferraille
  • Débiteur hypothécaire (une personne qui offre un prêt avec intérêt contre garantie)
  • Entreprises qui vendent des biens d'occasion (à l'exclusion des entreprises qui fournissent des services à valeur ajoutée tels que la réparation, la restauration ou le recyclage)
  • Salons de bronzage (pour bronzer la peau)
  • Courtage immobilier, courtage d'assurances, courtage commercial
  • Magasins de location de DVD
  • Activités liées à la promotion immobilière
  • Les laveries libre-service
  • Entreprises liées au commerce des matières premières (par exemple, exportation/importation), sauf si la valeur ajoutée est indiquée.
  • Entreprises à domicile et petites fermes cultivées pour le plaisir
  • Les entreprises qui fabriquent, distribuent ou vendent des produits sexuellement immoraux.

Achetez une entreprise qui présente un « avantage majeur » pour le Canada.

Les activités qui présentent des avantages importants pour le Canada comprennent :

  • Développement de nouveaux services et produits
  • Utilisation des nouvelles technologies
  • Développer des approches innovantes pour les entreprises traditionnelles
  • Augmentation des exportations canadiennes
  • Emplois à valeur ajoutée
  • Accroître la recherche et le développement et la commercialisation de la technologie
  • Transfert de technologie et de connaissances spécialisées
  • Fournir des produits ou des services à un marché local ou régional faible 

Achetez une entreprise active qui est ouverte depuis au moins 12 mois.

Afin de présenter une demande de résidence permanente au Canada, fournissez des documents qui montrent que votre nouvelle entreprise est active en affaires et a un revenu suffisant.

Achetez une entreprise qui a réalisé de bonnes ventes brutes au cours des 2-3 dernières années.

Étant donné que votre entreprise au Canada doit avoir des sources de revenus suffisantes, achetez toujours une entreprise qui réalise plus de 250 000 $ de ventes brutes par année.

Achetez une entreprise qui correspond à vos antécédents professionnels.

Un facteur important que les agents d'immigration prennent en compte dans votre dossier de résidence permanente est de savoir si vous avez la capacité de gérer votre nouvelle entreprise ou non. À cette fin, ils vérifient vos dossiers de travail et vos expériences professionnelles dans votre pays, et en ce sens, vos dossiers doivent être conformes au type de nouvelle activité commerciale.

 

La meilleure entreprise au Canada

Il existe de nombreuses entreprises rentables au Canada que vous pouvez gagner beaucoup d'argent en les achetant, mais comme mentionné dans la section précédente, soyez très prudent dans le choix de votre entreprise et achetez une entreprise qui convient à l'obtention de la résidence permanente au Canada.

Certaines des petites entreprises les plus rentables au Canada comprennent :

  • Transport de passagers, transport de marchandises, entreposage et stockage de produits
  • Gestion et recyclage des déchets
  • Services financiers professionnels
  • Centres de sport et de remise en forme

 

Acheter une entreprise à Toronto et Vancouver, Canada

Heureusement, il n'y a aucune restriction basée sur la province ou l'emplacement lors de l'achat d'une entreprise au Canada. Par conséquent, il est possible d'acheter une entreprise dans n'importe quelle ville canadienne, y compris Vancouver ou Toronto. Toutes les exigences, directives, avantages et inconvénients et recommandations pour l'achat d'une entreprise au Canada s'appliquent également à Vancouver et à Toronto. En effet, les règles régissant la constitution d'une entreprise au Canada varient légèrement selon les provinces, mais le but de cet article est d'acheter une entreprise.

Comme le ou les propriétaires précédents, après avoir acheté votre entreprise à Toronto ou à Vancouver, vous devez produire des déclarations de revenus annuelles auprès du gouvernement, y compris la taxe sur les produits et services (TPS) et la taxe de vente harmonisée (TVH).

 

Résidence permanente canadienne par achat d'entreprise

Le Canada a créé des conditions permettant aux investisseurs étrangers, aux propriétaires et aux gestionnaires d'entreprises d'acquérir la résidence permanente en achetant une entreprise ici. Bien sûr, acheter une entreprise ne mène pas automatiquement à l'obtention de la résidence permanente canadienne, mais le programme de propriétaire-exploitant vous permet d'obtenir un visa de travail canadien et de faire une demande de résidence permanente canadienne après un an.

Le programme de propriétaire-exploitant est un permis de travail accordé dans le cadre du Programme fédéral des travailleurs étrangers temporaires (PTET), et non un programme d'immigration officiel. Vous pouvez utiliser le système Entrée express pour demander la résidence permanente au Canada après avoir acheté l'entreprise de votre choix au Canada, l'avoir possédée et l'avoir développée pendant un an.

Avec un an d'expérience en gestion d'entreprise, vous pouvez obtenir la résidence permanente canadienne grâce au programme de la Catégorie de l'expérience canadienne, l'une des catégories d'immigration offertes par le système Entrée express. Si vous avez de l'expérience en gestion, votre score Entrée express augmentera de 200 points. De plus, pour être éligible à ce programme, vous devez avoir un score IELTS total de 6 dans les quatre compétences linguistiques.

Faites très attention que si vous ne pouvez pas obtenir les points nécessaires au programme Entrée express, votre résidence permanente sera annulée et tout le capital que vous avez dépensé jusque-là pour acheter l'entreprise et la développer ; va être détruit.

Visa pour acheter une franchise au Canada
Visa indépendant pour artistes et sportifs

La question de ce qu'on entend par travail indépendant dans le système d'immigration canadien est soulevée avant d'examiner les exigences du programme d'immigration des travailleurs indépendants au Canada.

Un travailleur étranger qui remplit toutes les conditions d'immigration pour le travail indépendant énumérées ci-dessous et, en plus de toutes, convainc l'agent d'immigration qu'il a la capacité de démarrer sa propre entreprise, est considéré comme un travailleur indépendant. Le secret du succès pour obtenir la résidence permanente au Canada grâce au travail indépendant est d'avoir les bonnes connaissances et de choisir de gagner de l'argent grâce au travail indépendant dans un domaine dans lequel vous êtes doué.

  • Expérience de travail pertinente
  • Désir de rester travailleur autonome au Canada
  • Volonté et capacité de  contribuer spécifiquement  à une activité commerciale spécifique au Canada

De plus, la personne qui demande à immigrer au Canada par le biais d'un travail indépendant doit prouver qu'elle a la capacité de démarrer une entreprise au Canada et qu'elle peut créer un emploi pour elle-même. Il est possible de le prouver de plusieurs manières.

Immigration des travailleurs autonomes au Canada pour les artistes et les athlètes

  • A : Un à deux ans d'expérience professionnelle dans des activités culturelles ou sportives indépendantes au cours des cinq dernières années   ou
  • B : Un à deux ans d'expérience professionnelle en participant à des activités culturelles ou sportives au niveau mondial au cours des cinq dernières années  ou 
  • Une combinaison de A et B

Professions éligibles au programme d'immigration des travailleurs indépendants

  • Écrivains et auteurs
  • Artistes créatifs et innovants
  • Les musiciens
  • le peintre
  • Sculpteur et arts visuels
  • Spécialiste des questions techniques d'images animées
  • Artisanat
  • Concepteurs créatifs

Le scénario et le cas des professeurs indépendants canadiens

 

Maryam travaille dans le domaine de la photographie. Ses photos ont été publiées dans des magazines tels que National Geographic et des magazines de ce niveau. Maryam a remporté de nombreux prix internationaux dans le domaine de la photographie et exerce cette activité depuis 5 ans. Est-il qualifié pour immigrer au Canada en travaillant à son compte? Le

Oui. L'expérience de travail de Maryam est acceptable pour immigrer au Canada par le biais du programme d'immigration des travailleurs indépendants.

Un exemple de demande de visa de travail indépendant qui a été rejetée par Immigration Canada   est donné ci-dessous :

La professeure de théâtre Leila, qui donne des cours de théâtre et d'art dramatique à temps plein en Pologne, en Allemagne et en Autriche, a été rejetée dans sa demande d'immigration au Canada dans le cadre du programme de travail indépendant.

L'agent d'immigration était d'avis que bien que Leila travaille au niveau international, elle n'est pas connue à l'échelle mondiale. De plus, Leila travaille à temps plein et n'est pas une travailleuse autonome. De plus,  l'agent a évalué le plan d'affaires  de Laila comme étant faible.

Un autre exemple qui n'a pas réussi dans le programme de travail indépendant du Canada   est le cas d'Ali, qui a demandé à immigrer au Canada par le biais d'un travail indépendant, et son plan d'affaires était dans le domaine de la médecine traditionnelle iranienne. Ali a affirmé que bien que la médecine traditionnelle soit une activité médicale, c'est une sorte d'activité culturelle et ne peut être séparée de la culture.

L'opinion de l'agent dans ce cas était que :

La médecine traditionnelle n'est pas acceptable en tant qu'activité culturelle.

Reza, qui a une longue expérience dans le domaine du théâtre, prévoyait de créer une école de théâtre à Vancouver, mais malgré toutes les exigences, sa demande d'immigration au Canada par le biais du programme de travail indépendant a été rejetée. Reza avait immigré directement au Canada sans l'aide d'un consultant en immigration.

Reza se rend au bureau des visas Mondial et demande la raison. Après avoir reçu le dossier complet de Reza du service de l'immigration et étudié les points mentionnés par l'agent dans son dossier, nous nous sommes rendu compte que la raison du rejet de Reza était que l'agent n'était pas convaincu que Reza avait la capacité de démarrer sa propre entreprise. Il a également mentionné que Reza n'avait aucune expérience en enseignement. Pour cette raison, il a rejeté Reza. En termes de notation, Reza a obtenu un score bien supérieur au minimum de 35 points requis et a satisfait à toutes les autres exigences. Il est à noter que l'officier a mentionné que le niveau d'anglais de Reza était trop faible pour démarrer une entreprise.

Un point très important et significatif dans le programme de travail indépendant est que l'agent soit convaincu que vous avez la capacité de démarrer votre propre entreprise en plus d'avoir toutes les conditions pour l'immigration de travail indépendant.

Programmes d'investissement provinciaux
  • Investir en Colombie-Britannique
  • Investir en Ontario
  • Investir au Nouveau-Brunswick
  • Investir en Saskatchewan
  • Investir en Alberta
  • Investir au Manitoba
  • Investir à l'Île-du-Prince-Édouard
  • Investir en Nouvelle-Écosse
  • Investir au Yukon
  • Investir dans les Territoires du Nord-Ouest du Canada
  • Investissements à Terre-Neuve-et-Labrador