Conditions et documents de visa

Visa canadien

Exigences relatives aux visas canadiens

 

Conditions générales

Soyez en bonne santé physique.

Passer des tests médicaux approuvés au Canada (généralement requis pour les visas de résident permanent)

Terminez le processus d'empreintes digitales canadiennes.

Ne pas avoir un mauvais casier judiciaire.

Démontrer que vous quitterez le Canada après votre période de séjour autorisée (pour les visas de résident temporaire)

Montrez que vous avez des liens avec votre pays, tels que le fait d'avoir un emploi, une maison, une propriété et une famille qui vous obligeront à retourner dans votre pays (pour les visas de résidence temporaire)

Démontrez que vous avez une capacité financière suffisante pour la durée de votre séjour au Canada. Pour les visas de résidence permanente, vous devez montrer 6 mois de frais de subsistance et pour les visas de résidence temporaire, vous devez montrer 12 mois de frais de subsistance selon le tableau SFR.

  SFR signifie Seuil de faible revenu  , c'est-à-dire le montant minimum de revenu égal au seuil de pauvreté dans les régions urbaines du Canada. Le montant du Laico est publié chaque année par le Service canadien de l'immigration au prorata du nombre de membres de la famille.

 

Conditions particulières

En plus des conditions générales mentionnées, des conditions spécifiques sont requises pour chaque type de visa canadien. Dans ce qui suit, nous mentionnons certains types de visas canadiens et certaines de leurs conditions particulières.

 

1- Visa fédéral de travailleur qualifié

avoir une expérience de travail dans des professions qui   relèvent de la profession no 0, A ou B dans le système canadien de classification des professions ;

expérience professionnelle d'au moins un an (1560) obtenue en 12 mois ;

Avoir IELTS General avec un score d'au moins 6 dans les 4 compétences linguistiques ou son équivalent français

Obtenez un score CRS minimum

2- Visa de démarrage canadien

Avoir IELTS General avec un score d'au moins 5

Obtenir des lettres de soutien d'organismes de soutien et approuvés au Canada

Avoir une idée innovante basée sur la technologie

3- Visa provincial d'entrepreneuriat

Avoir au moins 2 ans d'expérience en tant que propriétaire d'entreprise ou en tant que cadre supérieur

Avoir une valeur nette (le montant est différent selon les provinces)

Avoir un montant pour l'investissement (le montant est différent selon les provinces)

Voyage exploratoire (obligatoire pour certaines provinces)

4- Visa d'études canadien

Obtenir l'admission d'un établissement d'enseignement supérieur canadien avec un numéro DLI

Avoir suffisamment de ressources financières pour payer les frais de scolarité et de subsistance pendant un an

Être suffisamment dépendant du pays d'origine

5- Visa de travail

Obtenir une offre d'emploi d'un employeur canadien

Obtenir une EIMT positive du ministère du Travail du Canada

6- Visa touristique

Avoir un bon historique de voyage

Avoir une lettre d'invitation du Canada

 

Documents requis pour le visa canadien

Afin de demander un visa canadien, vous devez fournir les documents nécessaires pour ce type de programme. Certains documents sont communs à tous les visas et certains sont spécifiques à ce type de visa.

 

Documents généraux

Documents d'identité  tels que passeport en cours de validité, traduction d'acte de naissance, acte de mariage (le cas échéant), carte de fin de service ou exemption pour les hommes

Preuve qu'il n'y a pas de mauvais fond

Documents d'examen médical  (pour les visas de résidence permanente au Canada)

Documents d'emploi  tels que lettre d'embauche, antécédents d'assurance, bulletins de salaire des derniers mois ou documents d'enregistrement de l'entreprise si vous avez un certificat d'entreprise ou d'acquisition

Degrés

Documents relatifs à des actifs  tels que terrain, maison, appartement, magasin, voiture, etc.

Documents financiers  tels que relevés bancaires et relevés bancaires

 

Documents dédiés

1- Visa fédéral de travailleur qualifié

Certificat de langue

Une attestation d'équivalence d'un diplôme de l'un des organismes évaluant des documents au Canada

Offre d'emploi (pas obligatoire mais l'avoir augmentera votre score CRS)

2- Visa de démarrage canadien

Certificat de langue

Lettre de soutien des organismes parrains

3- Visa provincial d'entrepreneuriat

Lettre d'invitation du gouvernement provincial

Lettre de soutien du gouvernement provincial

Business plan ou business plan

4- Visa d'études canadien

Lettre d'acceptation

Reçu de paiement d'acompte (le cas échéant)

Lettre de bourse (le cas échéant)

5- Visa de travail

Lettre d'offre d'emploi de l'employeur

Un contrat signé entre l'employeur et le demandeur

Lettre d'approbation de l'EIMT

6- Visa touristique

Invitation de parents ou d'amis

Inviter les documents d'emploi et financiers

Assurance médicale pour d'éventuels problèmes

 

Comment obtenir un visa canadien

1. Évaluez votre admissibilité à divers visas canadiens.

Tout d'abord, considérez vos conditions telles que l'âge, le niveau de langue, le niveau d'éducation, la capacité financière, etc. et faites-les correspondre aux exigences de chacun des visas canadiens. Sur la page immigration au Canada, divers programmes d'immigration et visas canadiens sont expliqués, que vous pouvez lire pour évaluer votre situation. 

Si vous n'avez pas assez de connaissances pour rechercher des documents et évaluer votre situation, vous pouvez   obtenir l'aide de consultants en immigration et d'avocats agréés par le ministère de l'Immigration du Canada .

2. Choisissez votre programme d'immigration approprié.

Après avoir évalué votre situation et examiné divers programmes et visas canadiens, il est maintenant temps de choisir le meilleur programme d'immigration canadien en fonction de vos conditions existantes.

3. Préparez les documents requis.

Après avoir choisi le type de visa, préparez une liste de contrôle des documents requis pour ce programme et numérisez les documents.

4. Entrez sur le site Web du ministère de l'Immigration du Canada et choisissez le type de visa que vous souhaitez. 

À ce stade, vous devez choisir l'un des différents programmes et visas d'immigration canadiens, tels que les visas de travail, les visas de visiteur, les visas d'études et les programmes d'immigration et cliquer dessus.

5. Créez un compte et téléchargez les documents et formulaires nécessaires.

Entrez vos informations personnelles dans la section de création de compte et répondez aux questions de l'application. Téléchargez ensuite les documents et formulaires requis dans les sections spécifiées.

6. Payez pour l'application et la prise d'empreintes digitales (si vous n'avez jamais fait de prise d'empreintes digitales canadiennes auparavant). 

Après avoir téléchargé les documents, préparez votre carte de crédit et payez les frais de dossier.

7. Prenez rendez-vous pour la prise d'empreintes digitales canadiennes dans l'un des centres de prise d'empreintes digitales sous la supervision de l'Ambassade du Canada (ACC) et prenez vos données biométriques à la date indiquée. 

Après avoir soumis la demande, une lettre biométrique vous sera envoyée. Connectez-vous au site Web de VFS Global et prenez rendez-vous en utilisant les informations d'empreintes digitales et terminez le processus à la date et au lieu spécifiés.

8. Une fois le visa approuvé, envoyez votre passeport à l'ambassade du Canada dans les pays voisins de l'Iran pour insérer l'étiquette du visa et récupérer le visa canadien.

Si votre demande de visa est approuvée, le ministère de l'Immigration du Canada vous demandera dans une lettre d'envoyer votre passeport avec une étiquette de visa.

Il convient de noter que les étapes mentionnées sont des étapes générales, et dans certains programmes d'immigration, tels que les visas d'investissement, l'entrepreneuriat ou les programmes de sélection provinciale PNP, il existe d'autres étapes, telles que des entrevues ou des voyages exploratoires. Pour obtenir plus d'informations dans ce domaine, vous pouvez lire la page relative à chaque programme mentionné au début de l'article.

Chances d'obtenir un visa canadien

Les chances d'obtenir un visa canadien sont faibles ou élevées selon votre situation. Votre situation peut être telle que vos chances d'obtenir un visa d'études canadien sont élevées, mais vous n'avez pas beaucoup de chance d'obtenir un visa d'investissement canadien.

Facteurs qui augmentent les chances d'obtenir des visas de résidence temporaire canadiens

Dans les visas de courte durée tels que les visas d'études, les visas de travail ou les visas de visiteur canadien,  tout facteur indiquant que vous quitterez ce pays après la fin de votre séjour de courte durée au Canada :

Ces factures doivent être établies dans le pays d'origine et inclure :

  •  Avoir une famille 
  • Avoir un emploi et une offre d'emploi supérieure ou avoir une entreprise, une entreprise et des employés qui y travaillent;
  • Avoir des biens tels qu'une maison, un terrain, un magasin

Facteurs qui augmentent les chances d'obtenir des visas de résidence permanente au Canada

Dans les programmes canadiens de résidence permanente tels que Entrée express et Travailleur qualifié fédéral, qui est un sous-ensemble d'Entrée express, ou les programmes provinciaux d'investissement et d'entrepreneuriat basés sur des points, tout facteur qui augmente votre score  pour ce programme augmente également les chances d'un visa ,  tels que :

  • Obtenir un score linguistique supérieur (anglais ou français) et/ou présenter une langue seconde (anglais ou français)
  • Une augmentation du montant de l'actif net et/ou une augmentation du montant de l'investissement
  • Plus d'expérience de travail
  • Diplôme d'enseignement supérieur
  • jeune âge
  • Recevoir une offre d'emploi dans le programme Federal Express Entry
  • Avoir des parents au premier degré au Canada
  • Compétences linguistiques en anglais ou en français du conjoint du demandeur (si marié)
  • Éducation du conjoint et des enfants du demandeur au Canada (si marié)
  • Les antécédents de travail du conjoint du demandeur au Canada (si marié)

Durée de délivrance du visa canadien

La durée de l'examen des dossiers varie selon le type de visa. Dans les visas de résidence temporaire canadiens, la durée de l'examen des dossiers et de la délivrance des visas est généralement inférieure à 6 mois, mais dans les visas de résidence permanente, la durée de l'examen des demandes est de 6 mois ou plus.

Dans le tableau ci-dessous, vous pouvez voir la dernière mise à jour du Département de l'immigration dans l'examen de chacun des visas canadiens :

Dernière mise à jour : 9 août 2022

Programme d'immigration Délai moyen de traitement des dossiers
visa touristique 174 jours
Super Visa 115 jours
Visa d'études 12 semaines
visa d'affaires 31 semaines
Programme d'immigration de l'Atlantique 18 mois
Travailleur qualifié fédéral 26 mois
Expérience canadienne 14 mois
Métier fédéral spécialisé 46 mois
Programme provincial 17 mois
travail indépendant 41 mois
Investissement québécois 64 mois
Ouvrier qualifié du Québec 29 mois
Visa de démarrage 32 mois
parrainage du conjoint (au Canada) 15 mois
parrainage du conjoint (à l'extérieur du Canada) 24mois
Parrainage d'enfants Inconnu
Parrainage des parents et grands-parents 36 mois

Vous pouvez voir la durée de leur examen en visitant le site Web du ministère de l'Immigration du Canada et en sélectionnant le type de visa pour lequel vous postulez.

Il convient de noter que le délai de traitement des demandes de visa canadien ne va pas toujours selon ce qui est écrit sur le site Web du ministère de l'Immigration du Canada et cela peut prendre moins ou plus longtemps que ce délai.

Comment suivre la réponse du visa

Après avoir déposé le dossier de visa et pris les empreintes digitales canadiennes, vous pouvez faire le suivi de votre visa de plusieurs manières :

1. Vérification quotidienne du portail des visas :  vérifiez chaque jour le portail par lequel vous avez soumis vos documents de visa. Pour ce faire, entrez votre compte visa sur le site Web du ministère de l'Immigration du Canada et entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe. Après avoir accédé au portail,   vérifiez le dernier statut de votre dossier dans la section Vérifier le statut de la demande .

2. Envoi d'un formulaire Web :  si le délai de traitement du visa est prolongé, soumettez un formulaire Web pour suivre le résultat de votre visa. Le formulaire web est un outil en ligne pour envoyer une demande et c'est sous la forme d'un formulaire que vous devez remplir et écrire votre texte de demande dans le champ spécifié.

  • Si vous avez demandé un visa depuis l'extérieur du Canada, étant donné que la demande de visa pour les Iraniens est examinée à l'ambassade du Canada à Ankara, vous devez faire votre demande via le formulaire Web d'IRCC - Ankara ;
  •  Si vous avez soumis votre demande de visa depuis le Canada, vous pouvez envoyer votre demande au formulaire Web d'IRCC pour suivre le résultat du visa.

Si vous avez saisi un formulaire Web une fois et que vous n'avez pas reçu de réponse rapidement, nous vous recommandons d'être un peu patient et de ne pas saisir le formulaire Web en continu. Après un certain temps, Immigration Canada répondra enfin.

3. Envoyer un e-mail à l'Immigration canadienne :  Une autre façon de suivre le résultat de votre visa consiste à envoyer un e-mail à l'Immigration canadienne. Dans ce cas, envoyez votre demande ou question à question@cic.gc.ca.

4. Contacter le Département canadien de l'immigration :  Une autre façon de faire le suivi de votre visa est de contacter le Département canadien de l'immigration.

Les numéros de téléphone souhaités comprennent :

Nous vous recommandons de ne pas communiquer fréquemment avec le ministère de l'Immigration du Canada. Si vous faites face à un retard dans la réponse et la délivrance du visa, il est préférable de prioriser les méthodes 1 à 3, et si vous ne recevez toujours pas de réponse, alors appelez-les.

5. Correspondance avec un membre du Parlement canadien :

Si vous avez essayé les méthodes 1 à 4 et que vous n'obtenez toujours pas de résultats, à l'étape suivante, vous pouvez correspondre avec un député de la province où vous allez vivre plus tard. Bien sûr, c'est si vous avez des parents au Canada qui sont citoyens canadiens ou résidents permanents et que vous pouvez le faire par leur intermédiaire.

Pour ce faire, accédez à la page du Parlement du Canada et sélectionnez-y le membre de votre choix et correspondez avec lui au sujet de l'état de votre dossier de visa.

Les membres du Parlement canadien ont le pouvoir de parler directement avec les agents du ministère de l'Immigration du Canada et de suivre l'état de votre dossier auprès d'eux et de recevoir une réponse précise.

Immigration au Canada

Documents requis pour immigrer au Canada

Selon les différentes procédures d'immigration canadiennes, différents documents sont requis pour chaque programme. 

Un certain nombre de  documents sont généraux et communs  et doivent être soumis pour chaque type de procédure d'immigration. Ces documents comprennent : 

  • Documents d'identification tels que la traduction de l'acte de naissance, du passeport, de la carte nationale, de la carte de cessation de service (le cas échéant)
  • Traduction du certificat de mariage (le cas échéant)
  • Traduction de diplômes et relevés de notes
  • Lettres d'emploi 
  • Dossiers d'assurance (si nécessaire)
  • Dégagements

Un certain nombre de  documents  sont  spécifiques à chaque mode d'immigration  :

Par exemple, dans  les visas à court terme  tels que les visas d'études, vos documents doivent inclure des lettres d'acceptation de l'université, d'éventuelles offres d'emploi et une preuve d'affiliation avec le pays d'origine. En effet, ces documents doivent prouver que vous retournerez dans votre pays après avoir terminé vos études au Canada. Ainsi, à l'exception des documents généraux, vos documents partiels devraient aider à démontrer la certitude de votre départ du Canada après l'obtention de votre diplôme.

Mais dans  les visas de longue durée,  à part les documents généraux, vous avez besoin d'autres documents, bien sûr, vous n'avez pas besoin de montrer que vous avez l'intention de quitter le Canada. Par exemple, dans le visa canadien d'entrepreneuriat, le visa canadien de démarrage ou le visa canadien de travailleur indépendant, vous avez besoin d'un plan d'affaires détaillé. Ce plan doit montrer exactement quelle est l'entreprise que vous avez l'intention de démarrer et quelles recherches vous avez faites pour cela.

Combien de temps faut-il pour immigrer au Canada?

Le temps de traitement des dossiers d'immigration canadienne est différent dans chacun de ses programmes. Dans le tableau ci-dessous, vous pouvez voir la dernière mise à jour du Département de l'immigration dans l'examen de chaque dossier d'immigration :

Dernière mise à jour : 29 août 2022

Programme d'immigration Délai moyen de traitement des dossiers
visa touristique 148 jours
Super Visa 56 jours
Visa d'études 12 semaines
visa d'affaires 14 semaines
Programme d'immigration de l'Atlantique 18 mois
Travailleur qualifié fédéral 26 mois
Expérience canadienne 11 mois
Métier fédéral spécialisé 42 mois
Programme provincial 21 mois
travail indépendant 41 mois
Investissement québécois 63 mois
Ouvrier qualifié du Québec 32 mois
Visa de démarrage 31 mois
parrainage du conjoint (au Canada) 15 mois
parrainage du conjoint (à l'extérieur du Canada) 23 mois
Parrainage d'enfants Inconnu
Parrainage des parents et grands-parents 34 mois
 
Frais de traitement de résidence temporaire au Canada
 
 
type d'application Coût en dollars canadiens
Permis maître par personne 150 $
Le coût du rétablissement du statut d'étudiant 350 $
 
 
type d'application Coût en dollars canadiens
Visa de visiteur (y compris super visa) par personne 100 $
Visa de visiteur par famille (chaque famille comprend 5 personnes ou plus faisant une demande en même temps) 500 dollars
Prolongation de séjour en tant que visiteur par personne 100 $
Restaurer le statut de visiteur (Restauration) 200 $
 
 
type d'application Coût en dollars canadiens
Permis de travail (avec renouvellement) par personne 155 $
Permis de travail (avec renouvellement) par groupe (dont 3 artistes interprètes ou plus postulant en même temps) 465 $
Titulaire d'un permis de travail ouvert 100 $
Rétablir votre statut de travailleur 355 $
 
 
type d'application Coût en dollars canadiens
Permis de voyage électronique (autorisation) 7 dollars
 
 
type d'application Coût en dollars canadiens
Permis de séjour temporaire par personne 200 $

 

Frais de prise d'empreintes biométriques

type d'application Coût en dollars canadiens
Biométrie par personne 85 $
Biométrie pour chaque famille (nombre de 2 personnes ou plus) 170 $
Données biométriques pour chaque groupe (3 artistes interprètes ou plus) 255 $

 

Le groupe d'immigration des gens d'affaires comprend les catégories suivantes :

  • Immigration d'affaires au Québec
  • travail indépendant
  • Visa de démarrage
type d'application Coût en dollars canadiens
Examen du dossier du demandeur compte tenu du droit à la résidence permanente 2 140 $
Examiner le cas du demandeur indépendamment du droit à la résidence permanente 1 625 $
Examen du dossier du conjoint ou du fiancé en vue du droit à la résidence permanente 1 365 $
Examiner le dossier du conjoint ou de la fiancée sans tenir compte du droit à la résidence permanente 850 $
Consulter le dossier de chaque enfant à charge 230 $
 
 
type d'application Coût en dollars canadiens
Examen du dossier du demandeur compte tenu du droit à la résidence permanente 1 085 $
Examiner le cas du demandeur indépendamment du droit à la résidence permanente 570 $
Examen du dossier du conjoint ou du fiancé en vue du droit à la résidence permanente 1 085 $
Examiner le dossier du conjoint ou de la fiancée sans tenir compte du droit à la résidence permanente 570 $
Consulter le dossier de chaque enfant à charge 155 $
 

Le groupe d'immigration économique comprend les catégories suivantes :

  • Pilote agroalimentaire
  • Projet pilote d'immigration de l'Atlantique
  • Programme d'immigration de l'Atlantique
  • Catégorie de l'expérience canadienne
  • Travailleurs qualifiés (fédéral) Travailleurs qualifiés (fédéral)
  • Métiers spécialisés fédéraux Métiers spécialisés fédéraux
  • Sélection du candidat provincial
  • Projet pilote d'immigration rurale et nordique
  • Travailleurs qualifiés sélectionnés par le Québec
type d'application Coût en dollars canadiens
Examen du dossier du demandeur compte tenu du droit à la résidence permanente 1 365 $
Examiner le cas du demandeur indépendamment du droit à la résidence permanente 850 $
Examen du dossier du conjoint ou du fiancé en vue du droit à la résidence permanente 1 365 $
Examiner le dossier du conjoint ou de la fiancée sans tenir compte du droit à la résidence permanente 850 $
Consulter le dossier de chaque enfant à charge 230 $

 

 
type d'application Coût en dollars canadiens
Carte de résidence permanente 50 dollars
 
 
type d'application Coût en dollars canadiens
Document de voyage pour la résidence permanente 50 dollars
 
 
type d'application Coût en dollars canadiens
Examen du dossier du demandeur compte tenu du droit à la résidence permanente 850 $
Examiner le cas du demandeur indépendamment du droit à la résidence permanente 335 $
 
 
type d'application Coût en dollars canadiens
Le droit de résidence permanente au Canada 515 $

 

Le coût de l'examen des dossiers de parrainage familial

Conjoint, fiancé ou enfants

 
type d'application Coût en dollars canadiens
Examen du dossier de parrainage du conjoint ou du fiancé du demandeur, compte tenu du droit de résidence permanente 1 080 $
Vérification du dossier de parrainage de chaque enfant à charge du demandeur 150 $
Examiner le dossier de parrainage de tout enfant à charge qui figure en même temps dans le dossier du conjoint ou du fiancé du demandeur. 155 $
 
 
type d'application Coût en dollars canadiens
Examen du dossier de parrainage des parents ou grands-parents compte tenu du droit de résidence permanente 1 080 $
Parents ou grands-parents parrains quel que soit le droit de séjour permanent 565 $
Examen du dossier  du conjoint du  père ou de la mère/grand-père ou grand-mère, compte tenu du droit de séjour permanent 1 085 $
Examiner le dossier  du conjoint du  père ou de la mère/grand-père ou grand-mère sans tenir compte du droit de séjour permanent 570 $
Examen du dossier d'  enfant à charge  du père ou de la mère / grand-père ou grand-mère 155 $
 
 
type d'application Coût en dollars canadiens
Parrainer un parent âgé de 22 ans ou plus envisageant le droit à la résidence permanente 1 080 $
Parrainer un parent âgé de 22 ans ou plus quel que soit le droit à la résidence permanente 565 $
Parrain adoptif à charge ou parent orphelin 150 $
Parrain d'un enfant adopté à charge ou d'un parent d'un orphelin inscrit en même temps dans le dossier du membre de la famille. 155 $
Parrain d'un parent de moins de 22 ans qui n'est pas un enfant à charge et qui envisage le droit de résidence permanente 665 $
Parrain d'un parent de moins de 22 ans qui n'est pas un enfant à charge et quel que soit le droit de séjour permanent 150 $
Examen du cas du conjoint ou du fiancé d'un parent, compte tenu du droit à la résidence permanente 1 085 $
Examiner le cas du conjoint ou du fiancé d'un parent sans tenir compte du droit à la résidence permanente 570 $

 

Le coût de l'examen des demandes de citoyenneté

 

type d'application Coût en dollars canadiens
Demande de citoyenneté pour les adultes de 18 ans et plus, en tenant compte du coût de la citoyenneté 630 $
Le coût de la citoyenneté pour un adulte apatride âgé de 18 ans et plus né de parents canadiens 100 $
Demande de citoyenneté pour les mineurs (moins de 18 ans) 100 $

Mais pour vous tenir informé des dernières mises à jour sur le temps de traitement des dossiers, nous avons décidé de vous apprendre à pêcher au lieu de pêcher.

 

Quelles sont les conditions d'obtention d'un visa étudiant canadien ?

Voici les conditions les plus importantes pour l'obtention d'un visa d'étudiant canadien :

  1. Avoir une acceptation académique d'une université ou d'un établissement d'enseignement accrédité (DLI)
  2. Capacité financière pour l'éducation et les frais de subsistance
  3. Certificat de langue anglaise ou française (si l'université vous le demande)
  4. Ne pas avoir de mauvais antécédents ;
  5. Être en bonne santé physique;
  6. Convaincre l'agent de quitter le Canada après avoir terminé ses études

Quelles sont les conditions d'obtention d'un visa étudiant canadien ?

Si votre enfant de moins de 18 ans a l'intention d'étudier au Canada, vous devez fournir les conditions suivantes pour son éducation au Canada :

  • En tant que tuteur ou tuteur de l'étudiant, vous devez prouver que votre enfant recevra les soins et le soutien nécessaires pendant son séjour au Canada.
  • Les enfants de moins de 17 ans doivent également résider au Canada avec un parent ou un tuteur légal.
  • Le tuteur de l'étudiant doit avoir sa résidence temporaire ou permanente au Canada.
  • Obtenir un permis d'études pour un étudiant
Frais d'immigration

Petites dépenses pour immigrer au Canada

 

 

Le coût des études d'immigration au Canada

type d'application Coût en dollars canadiens
Application de n'importe quelle université En moyenne entre 100 et 150 dollars
Frais de scolarité universitaires (ils varient selon le domaine, le niveau d'études et l'université) En moyenne, entre 9 000 et 30 000 dollars par an
Permis maître par personne 150 $
Empreinte digitale (biométrique) par personne 85 $
Biométrie pour chaque famille (nombre de 2 personnes ou plus) 170 $

 

En plus des frais de scolarité pour une année universitaire, il est nécessaire de prévoir les frais de subsistance d'une année, y compris les frais d'hébergement et de nourriture, sous la forme d'un compte bancaire. Si vous êtes marié, vous devez également calculer les dépenses d'un an de compagnons.

Capacité financière requise pour l'immigration d'études au Canada

Capacité financière minimale requise à l'extérieur de la province de Québec en 2022

Personnes voyageant au Canada Coût de la vie pour un an
(dollars canadiens)
Coût de la vie mensuel
(dollars canadiens)
Étudiant 10 000 833
Le premier membre de la famille 4 000 333
Tout autre membre de la famille 3 000 255

 

Capacité financière minimale requise dans la province de Québec en 2022

Personnes voyageant au Canada Coût de la vie pour un an
(dollars canadiens)
Coût de la vie mensuel
(dollars canadiens)
1 personne de moins de 18 ans 6 569 547
1 personne de 18 ans ou plus 13 134 1 095
2 personnes de 18 ans ou plus 19 264 1 605
2 personnes de 18 ans ou plus et 1 personne de moins de 18 ans 21 579 1 798
2 personnes de 18 ans ou plus et 2 personnes de moins de 18 ans 23 290 1 941

 

Le coût de l'immigration de travail au Canada

Le coût d'une demande  de visa de travail canadien , qu'il s'agisse d'un permis de travail ouvert ou d'un permis fermé, est indiqué dans le tableau suivant :

type d'application Coût en dollars canadiens
Permis de travail par personne 155 $
frais de titulaire de permis de travail ouvert 100 $
Empreinte digitale (biométrique) par personne 85 $
Biométrie pour chaque famille (nombre de 2 personnes ou plus) 170 $

 

Capacité financière requise pour l'immigration de travail au Canada

Selon la nouvelle mise à jour du ministère de l'Immigration canadienne, en date du 6 juin 2022, la capacité financière requise pour démontrer le financement des frais de subsistance au Canada pour l'immigration de travail pour vous-même et vos accompagnants est la suivante :

 

Nombre de membres de la famille Montant du financement (dollars canadiens)
1 13 310
2 16 570
3 20 371
4 24 733
5 28 052
6 31 638
7 35 224
Pour chaque personne supplémentaire 3 586

 

Si votre visa de travail est du  type offre d'emploi  , étant donné que vous avez un certain emploi au Canada et que vous commencerez à travailler après votre entrée au Canada, il n'est pas nécessaire de démontrer votre capacité financière.

 

Nombre de membres de la famille Montant du financement (dollars canadiens)
1 20 000
2 25 000
Chaque personne supplémentaire 5 000

 

Le coût de l'immigration au Canada par l'investissement

Capital minimum requis pour entreprendre dans les provinces canadiennes

 

 
type d'application Coût en dollars canadiens
Enregistrement des offres d'emploi dans le portail des employeurs 230 $
Permis de travail par personne 155 $
Permis de travail de l'épouse 155 $
Visa de visite pour enfants à charge 100 $
Empreintes digitales par personne 85 $
Empreintes digitales pour chaque famille (nombre de 2 personnes ou plus) 170 $
Résidence permanente du demandeur 2 140 $
Résidence permanente du conjoint 1 365 $
Résidence de chacun des enfants 230 $
 
 

Ange des investisseurs et des entreprises

Ces types d'entreprises investissent dans de grandes idées. Par conséquent, si vous travaillez avec ces entreprises, vous n'avez pas besoin de les payer.

Incubateurs

Ces types d'entreprises n'investissent pas dans des idées, mais organisent des cours de formation dans l'entreprise souhaitée, et le coût de chaque groupe dans ces cours se situe entre 50 et 100 000 dollars.

 

En plus des frais que vous devez payer pour examiner le dossier de visa de démarrage et demander la résidence permanente au Canada, vous devez démontrer au bureau de l'immigration canadienne que vous avez les dépenses nécessaires pour couvrir vos frais de subsistance et ceux de vos compagnons pendant 52 semaines , ce qui équivaut à un an.

Ce coût est calculé en fonction du SFR. Laiko signifie le montant minimum de revenu après déduction fiscale. Selon le nombre de membres de la famille, la quantité de Laiko varie. Il est nécessaire de prévoir des ressources financières égales au montant de Lyco.

Nombre de membres de la famille Revenu minimum requis (SFR)
1 personne 25 338 $
2 personnes 31 544 $
3 personnes 38 780 $
4 personnes 47 084 $
5 personnes 53 402 $
6 personnes 60 228 $
7 personnes 67 055 $
Pour chaque membre supplémentaire, plus de 7 personnes 6 827 $

 

Le coût de la vie au Canada par le travail indépendant

 

 
type d'application Coût en dollars canadiens
Examen du dossier du demandeur compte tenu du droit à la résidence permanente 2 140 $
Examen du dossier du conjoint ou du fiancé en vue du droit à la résidence permanente 1 365 $
Résidence permanente de tout enfant à charge 230 $
 

Il n'y a pas d'exigence de capital minimum pour le programme de travail indépendant du Canada. Mais selon la nature de votre emploi et l'endroit où vous comptez exercer votre emploi, vous devez fournir le capital nécessaire au bureau de l'immigration canadienne et convaincre l'agent que vous pouvez assumer les frais de création de votre entreprise.

Par conséquent, avant de postuler à ce programme, vérifiez le statut de votre zone de travail souhaitée au Canada et calculez les coûts nécessaires à sa mise en place, et enfin fournissez le capital approprié au ministère de l'Immigration du Canada.

Considérez les exemples suivants : 

  • Un athlète  qui veut diriger un club sportif au Canada devra probablement investir 100 000 $ ou plus. De telles activités nécessitent des investissements importants dans le marketing, les stocks et l'équipement.
  • Un artiste peintre  qui souhaite créer une galerie : de même, son investissement doit être conséquent. Soit il doit payer un loyer mensuel élevé, soit acheter une galerie. Bien sûr, il doit payer pour la publicité, l'inventaire et le recrutement.
  • Entraîneur de hockey  cherchant à enseigner dans des clubs locaux : L'investissement est susceptible d'être minime pour passer un contrat avec des clubs locaux. Cependant, il doit encore payer pour la publicité et d'autres activités de marketing.
  • Écrivains et éditeurs  qui envisagent de suivre la même voie au Canada : En tant qu'écrivain, vous avez probablement besoin d'un ordinateur portable et d'une carte professionnelle. Par conséquent, le montant de l'investissement n'est pas élevé.

 

Capacité financière requise pour l'immigration de travail indépendant au Canada

Nombre de membres de la famille Montant du financement (dollars canadiens)
1 13 310
2 16 570
3 20 371
4 24 733
5 28 052
6 31 638
7 35 224
Pour chaque personne supplémentaire 3 586

 

Frais de résidence au Canada par le biais de l'enregistrement de la société

 

Le capital minimum requis pour enregistrer et démarrer une entreprise au Canada se situe généralement  entre 150 000 $ et 800 000 $  . Bien sûr, si nous voulons être plus précis, le capital requis est différent selon la structure de l'entreprise, le secteur d'activité, la ville et la localisation de l'entreprise.

 

Frais d'enregistrement d'entreprise dans les provinces canadiennes

État Frais d'enregistrement de la société en dollars canadiens
Colombie britannique 350 $
Alberta 450 $
Ontario 360 $
Québec 326 lar
Manitoba 350 $
Terre-Neuve-et-Labrador 200 $
Nouvelle-Écosse 336 $
Nouveau-Brunswick 349 $
Île-du-Prince-Édouard 305 dollars

 

Le coût de l'immigration au Canada par Entrée express

 

Le coût d'une demande d'immigration au Canada via Entrée express

type d'application Coût en dollars canadiens
Examen du dossier du demandeur compte tenu du droit à la résidence permanente 1 365 $
Examen du dossier du conjoint ou du fiancé en vue du droit à la résidence permanente 1 365 $
Consulter le dossier de chaque enfant à charge 230 $
Prise d'empreintes digitales pour chaque enfant 85 $
Prise d'empreintes digitales pour chaque famille (nombre de 2 personnes ou plus) 170 $

 

Frais de demande de nomination provinciale dans les programmes de sélection provinciaux (PCP)

Programme de sélection provinciale (PNP) Coût en dollars canadiens
Programme de sélection provinciale de l'Alberta 500 dollars
Programme de sélection provinciale de la Colombie-Britannique 1 150 $
Programme de sélection provincial du Manitoba 500 dollars
Programme de sélection provinciale du Nouveau-Brunswick 250 $
Programme de sélection provinciale de Terre-Neuve-et-Labrador 250 $
Programme de sélection provinciale de la Nouvelle-Écosse 0
Programme de sélection provinciale de l'Ontario 1500 à 2000 dollars
Programme de sélection provinciale de l'Île-du-Prince-Édouard 300 dollars
Programme de choix provincial de la Saskatchewan 350 $

 

Exigences financières pour les programmes Entrée express

Nombre de membres de la famille Montant du financement (dollars canadiens)
1 13 310
2 16 570
3 20 371
4 24 733
5 28 052
6 31 638
7 35 224
Pour chaque personne supplémentaire 3 586

 

Le coût d'un séjour au Canada avec un visa touristique

 

 
type d'application Coût en dollars canadiens
Visa touristique par personne 100 $
Visa touristique pour chaque famille (chaque famille comprend 5 personnes ou plus faisant une demande en même temps) 500 dollars
Empreintes digitales par personne 85 $
Empreintes digitales pour chaque famille (nombre de 2 personnes ou plus) 170 $
 

Si vous avez l'intention d'obtenir un visa de touriste canadien dans le but de visiter des membres de votre famille, des amis, des parents ou de faire du tourisme, vous devez fournir les ressources financières nécessaires au bureau d'immigration canadien pour la durée de votre séjour au Canada. Le montant que vous pouvez vous permettre dépend du nombre de personnes et de la durée de votre séjour au Canada.

Pour un visa de touriste canadien, vous êtes autorisé à rester au Canada pour un maximum de 6 mois, et si vous prévoyez de rester dans ce pays pour une période plus longue, vous devez demander une fiche de visiteur. 

Si l'on considère le coût mensuel moyen de 2 000 $ par personne, vous devez   prévoir au moins 12 000 $ canadiens pour une période de 6 mois.

 

Le coût du séjour au Canada grâce au parrainage

 

Comme nous l'avons mentionné précédemment, afin de convaincre l'agent d'immigration que vous avez la capacité de parrainer vos parents ou grands-parents, vous devez montrer votre revenu annuel pour les trois dernières années d'imposition selon le tableau SFR. Par exemple,  si vous faites une demande en 2021, votre revenu annuel en 2020, 2019 et 2018 devrait être proportionnel au nombre de membres de la famille, selon le montant indiqué dans la table Lyco.

Comme vous pouvez le voir dans le tableau Lyco, le revenu requis pour 2020 est inférieur aux deux années précédentes, et cela était dû à la pandémie de covid-19, qui a causé de nombreux problèmes financiers aux parrains, c'est pourquoi le ministère canadien de l'immigration a réduit le revenu minimum cette année Considéré l'exigence pour les sponsors.

 

 

*** Lors du calcul du nombre de membres de la famille, le répondant lui-même, sa femme et ses enfants à charge sont également pris en compte. Par exemple, si vous êtes une personne mariée avec un enfant et que vous envisagez de parrainer vos parents, le nombre de membres de la famille est considéré comme 5 personnes.

Pour  le parrainage conjoint du conjoint et  des enfants à charge, il n'est pas nécessaire de fournir un revenu selon la table Lyco, et aucun minimum n'est spécifié pour cela, mais vous, en tant que parrain, devez vous engager par écrit à couvrir les dépenses et les besoins financiers de votre conjoint. pendant 3 ans à compter de la date d'obtention de la résidence permanente.

Frais de demande de visa de parrainage canadien

  • Conjoint, fiancé ou enfants
type d'application Coût en dollars canadiens
Examen du dossier de parrainage du conjoint ou du fiancé du demandeur, compte tenu du droit de résidence permanente 1 080 $
Vérification du dossier de parrainage de chaque enfant à charge du demandeur 150 $
Examiner le dossier de parrainage de tout enfant à charge qui figure en même temps dans le dossier du conjoint ou du fiancé du demandeur. 155 $
  • Parents et grands-parents
type d'application Coût en dollars canadiens
Examen du dossier de parrainage des parents ou grands-parents compte tenu du droit de résidence permanente 1 080 $
Examen du dossier de parrainage du conjoint du père ou de la mère / grand-père ou grand-mère, compte tenu du droit de séjour permanent 1 085 $
Examen du  dossier de parrainage d'enfant à charge  du père ou de la mère/grand-père ou grand-mère 155 $
  • Enfants adoptés et autres parents
type d'application Coût en dollars canadiens
Examen du dossier de parrainage d'un parent âgé de 22 ans ou plus compte tenu du droit de résidence permanente 1 080 $
Instruire le dossier de parrainage d'adopté à charge ou parent orphelin 150 $
Examiner le dossier de parrainage d'un enfant adopté à charge ou d'un parent orphelin qui est inscrit en même temps au dossier du membre de la famille. 155 $
Examiner le dossier de parrainage d'un proche de moins de 22 ans qui n'a pas d'enfant à charge et envisager le droit au séjour permanent 665 $
Examen du dossier de parrainage du fiancé d'un conjoint ou d'un parent, compte tenu du droit à la résidence permanente 1 085 $

 

Le coût de la résidence permanente au Canada

 

 
type d'application Coût en dollars canadiens
Examen du dossier du demandeur compte tenu du droit à la résidence permanente 2 140 $
Examiner le cas du demandeur indépendamment du droit à la résidence permanente 1 625 $
Examen du dossier du conjoint ou du fiancé en vue du droit à la résidence permanente 1 365 $
Examiner le cas du conjoint ou du fiancé sans tenir compte du droit de résidence permanente 850 $
Consulter le dossier de chaque enfant à charge 230 $
Empreintes digitales par personne 85 $
Empreintes digitales pour chaque famille (nombre de 2 personnes ou plus) 170 personnes
 
 
type d'application Coût en dollars canadiens
Examen du dossier du demandeur compte tenu du droit à la résidence permanente 1 365 $
Examiner le cas du demandeur indépendamment du droit à la résidence permanente 850 $
Examen du dossier du conjoint ou du fiancé en vue du droit à la résidence permanente 1 365 $
Examiner le cas du conjoint ou du fiancé sans tenir compte du droit de résidence permanente 850 $
Consulter le dossier de chaque enfant à charge 230 $
Empreintes digitales par personne 85 $
Empreintes digitales pour chaque famille (nombre de 2 personnes ou plus) 170 personnes
Travailler au Canada

Conditions d'obtention d'un visa de travail canadien

  • Avoir une offre d'emploi valide d'un employeur canadien (pour les visas de permis de travail ouvert - aucune offre d'emploi n'est requise)
  • Recevoir l'approbation de l'EIMT du ministère du Travail du Canada par l'employeur (pour les offres d'emploi qui nécessitent l'approbation de l'EIMT)
  • Le titre d'emploi de l'offre d'emploi dans la classification nationale des emplois de la CNP du Canada doit inclure NOK TEER 0 (c'est-à-dire niveau de gestion) ou NOK TEER 1 (niveau professionnel) ou NOK TEER 2, 3 (niveau technique).
  • Avoir un diplôme universitaire valide
  • Avoir des dossiers de travail spécialisés et connexes
  • Avoir une capacité financière suffisante pour couvrir les frais de subsistance au Canada
  • Avoir de bonnes compétences linguistiques en anglais ou en français
  • Avoir la santé physique
  • Ne pas avoir de mauvais antécédents

 

Documents requis pour obtenir un visa de travail canadien

  • Passeport scanné valable plus de 6 mois
  • Lettre d'offre d'emploi et contrat de travail de l'employeur (pour les visas de travail nécessitant une offre d'emploi)
  • Approbation LMIA (pour les offres d'emploi nécessitant une approbation LMIA)
  • Avoir un CAQ (si vous travaillez dans la province de Québec)
  • Deux morceaux de photos 3,5 x 4,5
  • Dégagements
  • Examens médicaux (si nécessaire)
  • Fournir des documents financiers
  • Fournir des dossiers de travail
  • Présentation des diplômes
  • Fournir un certificat de langue (si c'était une condition nécessaire pour recevoir une offre d'emploi)
  • Certificat de mariage (le cas échéant)

 

Vous devez passer par certaines étapes pour obtenir un visa de travail canadien et l'immigration de travail dans ce pays. Ces étapes dépendent si vous avez une offre d'emploi et si votre offre d'emploi nécessite l'approbation de l'EIMT.

 

Procédures d'obtention d'un visa de travail avec JobOffer

Bien que certains visas de travail canadiens ne nécessitent pas d'étude d'impact sur le marché du travail (EIMT), en général, le processus d'obtention d'un visa de travail dans ce pays est le suivant :

  1. Obtenez une offre d'emploi d'un employeur canadien prêt à vous parrainer.
  2. Si nécessaire, l'employeur doit demander un rapport d'évaluation de l'impact sur le marché du travail de l'EIMT à Travail Canada. Cependant, il existe des emplois qui ne nécessitent pas d'EIMT.
  3. Prolongation de l'offre d'emploi par l'employeur
  4. Demander un visa de travail
  5. Délivrance du visa de travail

 

Procédures d'obtention d'un visa de travail sans offre d'emploi

Si vous n'avez pas besoin d'une offre d'emploi, vous devez suivre les étapes suivantes pour postuler à un emploi au Canada :

  1. Rassemblez les documents nécessaires.
  2. Entrez sur le site Web du ministère de l'Immigration du Canada et créez un compte dans la section demande de permis de travail.
  3. Téléchargez et remplissez les formulaires correspondants.
  4. Téléchargez les documents requis.
  5. Payer le visa de travail et les empreintes digitales.
  6. Prenez rendez-vous pour la prise d'empreintes digitales auprès de l'ambassade du Canada dans l'un des pays voisins de l'Iran et faites-le à une certaine date.
  7. Recevez votre lettre de demande de passeport et récupérez votre passeport à l'ambassade du Canada pour recevoir une étiquette de visa.

 

Combien de temps faut-il pour obtenir un visa de travail canadien ?

Selon le site Web de l'immigration canadienne, le délai de traitement des dossiers de permis de travail envoyés depuis l'Iran  est de 36 semaines au moment de la rédaction de cet article  . Les candidats iraniens doivent également fournir leurs informations biométriques.

En plus de ces 36 semaines, vous devez également tenir compte du temps qu'il faut pour faire la biométrie et aussi du temps qu'il faut pour que le dossier soit envoyé du centre de demande de visa (VAC) au bureau d'IRCC.

Bien sûr, cette période d'examen n'est pas fixe, et selon les conditions de l'Ambassade du Canada, la période d'examen peut être plus courte ou plus longue.

Dans certaines circonstances, les candidats peuvent être en mesure de recevoir leur visa de travail dans un délai beaucoup plus court. Pour les candidats qualifiés, ce délai peut être réduit à deux semaines. mais comment?

 

Frais de visa de travail canadien

type d'application Coût en dollars canadiens
permis de travail 155 $
prolongation du permis de travail 155 $
Empreinte digitale (biométrique) par personne 85 $
Empreintes familiales (deux personnes ou plus) 170 $
Entrée express

Exigences d'Entrée express au Canada

Afin de pouvoir vous inscrire au système Entrée express et créer un compte, vous devez répondre aux exigences de l'un des programmes suivants :

  • Programme fédéral des travailleurs qualifiés

Pour ce programme, vous devez avoir au moins un an d'expérience de travail dans l'une des professions de niveau TEER 0, 1, 2, 3 sur les sites d'emploi du Canada. Vous devez également obtenir 67 points sur 100 dans le système de pointage du Programme fédéral des travailleurs qualifiés.

Si vous avez un diplôme non canadien, vous devez fournir une évaluation de votre diplôme en plus de votre diplôme et de vos relevés de notes.

De plus, obtenez les scores de langue minimum suivants sur l'un des tests acceptés.

 

 

  • Programme fédéral des métiers spécialisés

Pour ce programme, vous devez avoir deux ans d'expérience de travail dans des professions techniques et professionnelles requises par le Canada au niveau TEER 2, 3. Vous devez également avoir une offre d'emploi ou un certificat de qualification.

Vous devez également obtenir un certificat de langue avec les notes suivantes :

 

 

Le système de notation Entrée express du Canada

 

Facteur de notation Points maximum pour les candidats uniques Points maximum pour les candidats mariés
Facteurs humains et de compétences (âge, langue, éducation et expérience professionnelle)
Facteurs de base/capital humain
500 460
Facteurs humains et de compétence de l'épouse du demandeur 40
Facteurs
de transférabilité
100 100
D'autres facteurs tels que la nomination provinciale ou
l'offre d'emploi
600 600
Points totaux 1 200 1 200

 

Exigences d'âge pour l'Entrée express au Canada

 

Âge Demandeur principal marié, note maximale : 110 Note maximale du candidat principal unique : 110
17 ans et moins 0 0
18 90 99
19 95 105
20-29 100 110
30 95 105
31 90 99
32 85 94
33 80 88
34 75 83
35 70 77
36 65 72
37 60 66
38 55 61
39 50 55
40 45 50
41 35 39
42 25 28
43 15 17
44 5 6
45 ans et plus 0 0

 

Éducation dans le programme Entrée Express

 

Niveau d'éducation Demandeur marié maximum 140 points pour le demandeur principal et 10 points pour le conjoint Note maximale pour un seul candidat : 150
baccalauréat

Joueur principal :  28 points

Épouse :  2 points

30
Cours d'un an après l'obtention du diplôme

Personne principale :  84 points

Épouse :  6 points

90
Formation post-diplôme en deux ans

Personne principale :  91 points

Épouse :  7 points

98
Baccalauréat ou un cours post-diplôme de trois ans ou plus

Personne principale :  112 points

Épouse :  8 points

120
Deux ou plus de deux diplômes post-diplôme, dont au moins un au moins trois ans après avoir terminé un cours.

Personne principale :  119 points

Épouse :  9 points

128
Master ou stage spécialisé

Personne principale :  126 points

Épouse :  10 points

135
Doctorat

Personne principale :  140 points

Épouse :  10 points

150

 

Documents requis pour le visa Canada Entrée Express

Pour immigrer via Entrée express, vous devez soumettre les documents suivants pour recevoir un visa Entrée express. L'original de tous les documents requis pour ce programme doit être téléchargé en ligne dans le système et les copies papier ne sont pas nécessaires.

Notez que si les documents sont dans une langue autre que l'anglais ou le français, ils doivent être traduits et la traduction doit être accompagnée d'un certificat ou d'une licence de traducteur et d'une copie du document original.

 

Passeport du demandeur principal et du conjoint et des enfants, certificat de mariage ou de divorce ou certificat de décès de l'un des conjoints (si le demandeur principal est marié ou divorcé ou si l'un des conjoints est décédé). De plus, si vous avez un enfant, vous devez fournir un certificat de naissance. En plus de cela, de nouvelles photos pour tous les membres de la famille doivent également être fournies.

Si vous avez obtenu des points par l'intermédiaire de votre parent au Canada, vous devez fournir des documents prouvant votre relation avec lui, des documents prouvant la citoyenneté ou la résidence permanente du parent, des documents prouvant la vie du parent au Canada.

 

Diplômes et relevés de notes et certificat d'évaluation du diplôme du candidat et de son conjoint (si vous avez étudié à l'extérieur du Canada).

 

Un certificat de langue approuvé par le Département de l'Immigration pour le demandeur principal et son conjoint (si vous avez gagné des points grâce au score de langue du conjoint).

 

Le montant de l'aide financière varie en fonction du nombre de membres de la famille. Cette lettre doit comporter l'en-tête de la banque et le numéro de compte, le nom du titulaire du compte, la date d'ouverture du compte, la liste de toutes les dettes et échéances du compte, le solde actuel et le solde moyen des 6 derniers mois du compte, ainsi que les coordonnées de la banque les coordonnées doivent être mentionnées.

Dans le cas des programmes d'expérience canadienne, il n'est pas nécessaire de fournir un soutien financier du montant spécifié. Au contraire, il est possible de prouver la capacité financière avec des relevés bancaires, des lettres d'emploi et des bulletins de salaire.

Nombre de membres de la famille Montant du financement (dollars canadiens)
1 13 310
2 16 570
3 20 371
4 24 733
5 28 052
6 31 638
7 35 224
Pour chaque personne supplémentaire 3 586
 

Certificat d'antécédents non mauvais du demandeur et de sa femme et de ses enfants de plus de 18 ans. Ce certificat de mauvais antécédents doit être obtenu de n'importe quel pays où vous avez vécu pendant plus de 6 mois.

Le certificat d'absence de mauvais antécédents est l'un des documents les plus importants pour le service de l'immigration. Assurez-vous de noter que vous avez reçu cette lettre de l'organisation concernée. Par exemple, pour les Iraniens à l'intérieur de l'Iran, ce certificat doit être obtenu auprès du système Sana ou des centres Police+10.

Les dossiers de nombreuses personnes ont été rejetés à ce stade en raison de la non-envoi du certificat d'origine des mauvais antécédents ou d'autres conditions nécessaires.

 

Le demandeur, sa femme et ses enfants doivent subir des tests médicaux appelés examens médicaux. Ces tests vérifient que vous ou votre famille n'êtes pas atteint d'une maladie contagieuse ou d'une maladie qui entraînerait des coûts élevés pour le système de santé canadien. Ces tests sont valables un an.

Pour effectuer ces tests, vous devez consulter les médecins recommandés par le ministère de l'Immigration du Canada.

 

Lettre d'historique de travail du demandeur et de sa femme. Cette lettre d'expérience de travail doit être accompagnée du titre du poste, du nom, de l'adresse et du numéro de téléphone du lieu de travail, du nombre d'heures de travail, du salaire annuel ainsi que d'un résumé de la description des tâches exercées dans cette entreprise. Si vous avez une lettre d'offre d'emploi d'un employeur canadien, vous devez également la télécharger.

Dans le cas du Programme de l'expérience canadienne, la lettre ANP, les formulaires fiscaux T4 et les feuillets sur les droits du travail au Canada doivent également être soumis.

 

Facteurs de transférabilité

Dans cette section, si le candidat possède certains des éléments ci-dessus ensemble, il recevra un maximum de 100 points. Il y a 5 combinaisons dans cette note, 50 points sont pris en compte pour chaque combinaison. Même si vous obtenez plus de 100 points dans ces combinaisons, le plus grand nombre de points qui seront attribués sera toujours de 100 points.

À cet égard, aucun point n'a été pris en compte pour le conjoint du demandeur.

Combinaison d'éducation et de niveau de langue

Ceux qui ont un niveau de langue supérieur à CLB7 recevront des points supplémentaires en fonction de leur qualification scolaire selon le tableau ci-dessous.

degré d'éducation NCLC 7 ou NCLC 8 dans toutes les compétences linguistiques NCLC 9 ou plus dans toutes les compétences linguistiques
Formation post-diplôme d'un an ou plus 13 25
Deux diplômes post-diplôme dont un d'une durée d'au moins trois ans 25 50
Master ou stage professionnel 25 50
Doctorat 25 50

 

Combinaison d'études et d'expérience de travail au Canada

Si le candidat possède une expérience de travail au Canada, il recevra des points supplémentaires en fonction de sa qualification scolaire.

 degré d'éducation 1 an d'expérience de travail au Canada 2 ans d'expérience de travail au Canada ou plus
Formation post-diplôme d'un an ou plus 13 25
Deux diplômes post-diplôme dont un d'une durée d'au moins trois ans 25 50
Master ou stage professionnel 25 50
Doctorat 25 50

 

Combinaison de niveau de langue et d'expérience de travail non canadienne

Si le candidat a un niveau de langue supérieur à CLB 7, il recevra des points supplémentaires en fonction de son expérience de travail à l'étranger.

l'expérience professionnelle NCLC 7 et plus dans toutes les compétences linguistiques NCLC 9 et plus dans toutes les compétences linguistiques
1 ou 2 ans d'expérience de travail à l'étranger 13 25
3 ans ou plus, expérience de travail non canadienne 25 50

 

Combinaison d'expérience de travail canadienne et non canadienne

Quelqu'un qui a une expérience de travail au Canada et une expérience de travail à l'étranger recevra des points supplémentaires en conséquence.

  1 an d'expérience de travail au Canada 2 ans d'expérience de travail au Canada ou plus
1 ou 2 ans d'expérience de travail à l'étranger 13 25
3 ans ou plus, expérience de travail non canadienne 25 50

 

Combinaison d'un diplôme technique professionnel et de connaissances linguistiques

Si le candidat a une compétence linguistique supérieure à NCLC 5 et possède un diplôme technique et professionnel valide, il recevra des points supplémentaires.

Diplôme technique professionnel NCLC 5 et plus dans toutes les compétences linguistiques NCLC 7 et plus dans toutes les compétences linguistiques
Diplôme technique professionnel 25 50

 

Points supplémentaires

Les candidats recevront jusqu'à 600 points pour divers éléments du tableau ci-dessous.

Points supplémentaires Points pour tous les candidats
Recevoir une nomination provinciale d'une des provinces sauf le Québec 600
Offre d'emploi (offre d'emploi) d'un employeur canadien en code knock 00 200
Offre d'emploi d'un employeur canadien de niveau TEER 1, 2, 3 ou TEER 0 (sauf pour le code d'emploi 00) 50
Frère ou sœur d'un résident permanent ou d'un citoyen canadien vivant au Canada 15
Avoir un certificat de langue française CLB 7 ou plus dans toutes les compétences et avoir un certificat de langue anglaise CLB 4 ou moins (ou aucun certificat de langue anglaise) 25
Avoir un certificat de langue française CLB 7 ou plus dans toutes les compétences et avoir un certificat de langue anglaise CLB 5 ou plus dans toutes les compétences 50
Une ou deux années d'études postsecondaires au Canada 15
Trois ans ou plus d'études postsecondaires au Canada 30

 

Quel est le score minimum requis pour recevoir l'invitation Canada Express Entry ?

 

Il n'est pas possible de dire précisément quel score le bureau de l'immigration va choisir la prochaine fois. Ce problème dépend du nombre d'invitations et de la fréquence de la loterie.

 Mais vous pouvez voir les statistiques des tirages au sort et des admissions retenues pour voir quelle note peut convenir grosso modo aux programmes  :

 

 
Ville Nomination provinciale PCP Travailleur qualifié fédéral Acceptation de tous les programmes
23-Nov-22     491
11-Jan-23     507
18-janv-23     490
1-fév-23 733    
2-fév-23   489  
15-fév-23 791    
1-mars-23 748    
15-mars-23     490
23 mars 23     484
29 mars 23     481
 
 

Combien coûte Entrée Express Canada ?

 

Élément de coût Demandeur Conjoint du demandeur Chaque enfant
Le coût de l'examen du dossier 850 dollars canadiens 850 dollars canadiens 230 dollars canadiens
Le coût du droit de délivrer la résidence permanente 515 dollars canadiens 515 dollars canadiens  
Le coût de la prise d'empreintes digitales 85 dollars canadiens

Si le demandeur a un conjoint et des enfants, 170 dollars canadiens pour toute la famille (demandeur et conjoint et enfants)

Expérience canadienne

Exigences du programme Expérience canadienne

 

Expérience de travail dans le programme canadien d'expérience de travail

Vous devez avoir au moins 12 mois d'expérience de travail au Canada. Au moins 12 mois équivaut à 1 560 heures.

Vous devez avoir acquis cette expérience professionnelle au maximum 3 ans avant de postuler. De plus, ce travail doit être un temps plein ou un équivalent temps partiel. Une année d'expérience de travail peut être à temps plein dans un ou plusieurs emplois ou à temps partiel dans plusieurs emplois.

L'expérience de travail à temps plein au Canada est de 30 heures par semaine et le nombre d'heures dépassant ce montant n'est pas compté.

 

Quelle expérience de travail est requise pour le Programme de l'expérience canadienne?

Dans ce programme, peu importe le travail qu'une personne avait. Vous pouvez postuler à ce programme avec n'importe quelle profession et il est seulement important que cette profession soit dans l'un des niveaux TEER 0, 1, 2, 3 dans la liste des professions de la CNP canadienne. Bien sûr, cet emploi doit être sous la forme d'un employé, et l'expérience de travail autonome n'est pas comptée dans ce programme.

 

Est-ce que l'expérience de travail et les études au Canada comptent dans le Programme de l'expérience canadienne?

Non L'expérience de travail combinée à des études à temps plein au Canada ne compte pas pour ce programme. Si vous étudiez au Canada, vous devez terminer vos études secondaires et une année d'expérience de travail sera comptée après la fin de vos études.

Notez que vous devez avoir un permis de travail légal pour travailler au Canada. Par exemple, si vous êtes un réfugié, vos antécédents professionnels ne sont pas acceptables pour ce programme.

 

Certificat de langue dans le cadre du Programme canadien d'expérience de travail

  • Si vos antécédents professionnels sont de niveau TEER 0, 1 dans le système de classification des professions du Canada, vous devez avoir une qualification en anglais ou en français au niveau CLB 7 dans toutes les compétences. 
  • Si votre expérience de travail est TEER 2, 3 dans le Système canadien de classification des professions, vous devez avoir une qualification de langue anglaise ou française CLB 5 dans toutes les compétences. 

Chaque examen a son propre système de notation qui peut être converti en niveau CLB. Pour convertir les scores de différents diplômes de langue en CLB, les scores de chaque compétence doivent être vérifiés.

 

Quelle expérience de travail est requise pour le Programme de l'expérience canadienne?

Dans ce programme, peu importe le travail qu'une personne avait. Vous pouvez postuler à ce programme avec n'importe quelle profession et il est seulement important que cette profession soit dans l'un des niveaux TEER 0, 1, 2, 3 dans la liste des professions de la CNP canadienne. Bien sûr, cet emploi doit être sous la forme d'un employé, et l'expérience de travail autonome n'est pas comptée dans ce programme.

 

Est-ce que l'expérience de travail et les études au Canada comptent dans le Programme de l'expérience canadienne?

Non L'expérience de travail combinée à des études à temps plein au Canada ne compte pas pour ce programme. Si vous étudiez au Canada, vous devez terminer vos études secondaires et une année d'expérience de travail sera comptée après la fin de vos études.

Notez que vous devez avoir un permis de travail légal pour travailler au Canada. Par exemple, si vous êtes un réfugié, vos antécédents professionnels ne sont pas acceptables pour ce programme.

 

Certificat de langue dans le cadre du Programme canadien d'expérience de travail

  • Si vos antécédents professionnels sont de niveau TEER 0, 1 dans le système de classification des professions du Canada, vous devez avoir une qualification en anglais ou en français au niveau CLB 7 dans toutes les compétences. 
  • Si votre expérience de travail est TEER 2, 3 dans le Système canadien de classification des professions, vous devez avoir une qualification de langue anglaise ou française CLB 5 dans toutes les compétences. 

Chaque examen a son propre système de notation qui peut être converti en niveau CLB. Pour convertir les scores de différents diplômes de langue en CLB, les scores de chaque compétence doivent être vérifiés.

 

Documents du Programme de l'expérience canadienne

L'original de tous les documents requis pour ce programme doit être téléchargé en ligne dans le système et les copies papier ne sont pas nécessaires. Notez que si les documents sont dans une langue autre que l'anglais ou le français, ils doivent être traduits et la traduction doit être accompagnée d'un certificat ou d'une licence de traducteur et d'une copie du document original. 

 

Pièces d'identité

Passeport du demandeur principal et du conjoint et des enfants, certificat de mariage ou de divorce ou certificat de décès de l'un des conjoints (si le demandeur principal est marié ou divorcé ou si l'un des conjoints est décédé). De plus, si vous avez un enfant, vous devez fournir un certificat de naissance. En outre, de nouvelles photos de tous les membres de la famille doivent également être fournies.

Si vous avez obtenu des points par l'intermédiaire de votre parent au Canada, vous devez fournir des documents prouvant votre relation avec lui, des documents prouvant la citoyenneté ou la résidence permanente du parent, des documents prouvant la vie du parent au Canada.

 

Degrés

Le diplôme et ses relevés de notes, ainsi que si les études ont eu lieu à l'extérieur du Canada, le certificat d'évaluation du diplôme doivent également être soumis.

 

Documents linguistiques

Un certificat de langue approuvé par le Département de l'Immigration pour le demandeur principal et son conjoint (si vous avez gagné des points grâce au score de langue du conjoint).

 

Dégagements

Certificat d'antécédents non mauvais du demandeur et de sa femme et de ses enfants de plus de 18 ans. Ce certificat de mauvais antécédents doit être obtenu de n'importe quel pays où vous avez vécu pendant plus de 6 mois. La lettre de bon fond est valable un mois, mais si vous la traduisez officiellement après l'avoir reçue, elle est valable jusqu'à 6 mois.

(Le certificat d'absence de mauvais antécédents est l'un des documents les plus importants pour le service de l'immigration. Assurez-vous d'avoir obtenu cette lettre de l'organisation compétente. Par exemple, pour les Iraniens en Iran, ce certificat doit être obtenu auprès du système Sana ou des centres de police + 10.
De nombreux dossiers de personnes ont été rejetés à ce stade en raison de la non-envoi du certificat original de mauvais antécédents ou d'autres conditions nécessaires.)

 

Documents d'examen médical

Le demandeur, sa femme et ses enfants doivent subir des tests médicaux appelés examens médicaux. Ces tests vérifient que vous ou votre famille n'êtes pas atteint d'une maladie contagieuse ou d'une maladie qui entraînerait des coûts élevés pour le système de santé canadien. Ces tests sont valables un an.

Pour effectuer ces tests, vous devez consulter les médecins recommandés par le ministère de l'Immigration du Canada.

 

Documents de travail

Lettre d'historique de travail du demandeur et de sa femme. Si vous avez une lettre d'offre d'emploi d'un employeur canadien, vous devez également la télécharger.

Cette lettre d'expérience de travail doit être accompagnée du titre du poste, du nom, de l'adresse et du numéro de téléphone du lieu de travail, du nombre d'heures de travail, du salaire annuel ainsi que d'un résumé de la description des tâches exercées dans cette entreprise. 

De plus, nous vous suggérons de soumettre les formulaires fiscaux T4 ou NOA et les permis de travail au Canada dans le cadre des documents de travail.

Main-d'œuvre qualifiée fédérale

Conditions du Programme fédéral d'immigration des travailleurs qualifiés

  • Tout d'abord, avoir les conditions de base minimales ;
  • Deuxièmement, vos points doivent être calculés selon un système à six points ;
  • Tout d'abord, vous devez avoir le score CRS minimum requis dans les loteries de ce programme. La méthode de notation CRS est spécifique aux programmes Entrée Express

Prérequis minimaux

  • Antécédents de travail dans la procédure d'immigration des travailleurs qualifiés fédéraux

Vous devez avoir au moins 12 mois d'expérience de travail à temps plein. Au moins 12 mois équivaut à 1560 heures. Vous devez avoir acquis cette expérience de travail au cours des 10 années précédant la candidature. De plus, ce travail doit être un temps plein ou un équivalent temps partiel. 

Ces antécédents professionnels doivent avoir duré 12 mois. Si votre historique de travail a atteint 1560 heures en moins de 12 mois, 12 mois doivent s'être écoulés avant que vous puissiez enregistrer votre candidature. Cela signifie que le Canada ne compte pas vos heures de travail plus de 30 heures par semaine. Notez que 30 heures de travail par semaine sont considérées comme du travail à temps plein au Canada.

  • Quelle expérience de travail est requise pour le programme des travailleurs qualifiés (fédéral)?

Dans ce programme, peu importe le travail qu'une personne avait. Vous pouvez postuler à ce programme avec n'importe quel emploi, et il est seulement important que cet emploi soit à l'un des niveaux TEER 0, 1, 2, 3 dans Canada's Job Knocks.

Un autre point important est que ce travail doit avoir été fait de manière à ce que la personne en tire de l'argent. Par conséquent, le travail bénévole ou les stages non rémunérés ne sont pas comptabilisés.

  • L'expérience de travail avec éducation compte-t-elle pour le programme des travailleurs qualifiés (fédéral)?

Oui, l'expérience de travail combinée à l'éducation peut être considérée comme une expérience de travail pour ce programme. Ce travail doit être rémunéré ou à la commission, consécutif et sans interruption.

Selon le ministère de l'Immigration du Canada, certaines conditions sont requises pour occuper n'importe quel emploi. Supposons que vous ayez besoin d'un baccalauréat dans le même domaine pour occuper un certain emploi. Par conséquent, si vous avez acquis votre expérience de travail pendant vos études de baccalauréat, cette expérience de travail peut ne pas être comptée pour vous. Parce que vous n'avez pas encore obtenu un baccalauréat pour être qualifié pour travailler dans ce travail particulier.

 

  • Niveau de langue dans la procédure d'immigration des travailleurs qualifiés fédéraux

Vous devez avoir une qualification linguistique en anglais ou en français au niveau CLB 7 dans toutes les compétences. Chaque examen a son propre système de notation qui peut être converti en niveau CLB. Pour convertir les scores de différents diplômes de langue en CLB, les scores de chaque compétence doivent être vérifiés.

 

Tests de langue acceptés par le Programme fédéral des travailleurs qualifiés 

  • langue anglaise
    • CELPIP : Certificat du programme Canadian English Language Proficiency Index Veuillez
      noter que le test CELPIP General-LS n'est pas accepté.
    • Certificat général IELTS (IELTS : système international d'évaluation de la langue anglaise)
  • langue française
    • TEF Canada : Test d'évaluation de français
    • TCF Canada (TCF Canada : Test de connaissance du français)

 

  • La quantité d'éducation dans le système d'immigration des travailleurs qualifiés (fédéral)

Vous devez avoir un diplôme d'études secondaires ou plus. Si vous avez étudié au Canada, vous devez fournir votre diplôme. Si vous avez un diplôme non canadien, vous devez fournir une évaluation de votre diplôme en plus de votre diplôme et de vos relevés de notes.

Qu'est-ce que l'évaluation des diplômes d'études (ECA) ?

Il existe des organismes qui examinent les diplômes étrangers et déclarent quels diplômes canadiens sont équivalents. L'une des meilleures organisations d'évaluation est World Education Services (WES).

 

Système de notation du Programme des travailleurs qualifiés (fédéral)

Dans le système de notation du Programme fédéral des travailleurs qualifiés, qui s'appelle Six facteurs de sélection, les personnes sont notées en fonction de divers facteurs. Vous devez marquer au moins 67 points sur 100 dans ce système de notation pour créer un profil.

Critère Note maximale
éducation 25 points
Langue 28 points
l'expérience professionnelle 15 points
Âge 12 pointes
Offre d'emploi au Canada 10 points
Capacité d'adaptation à l'environnement canadien 10 points
Total 100 points
note de passage 67 points

 

Points d'étude dans le Programme des travailleurs qualifiés (fédéral)

Afin de recevoir des crédits d'études, vous devez détenir un diplôme canadien ou avoir l'équivalent de votre diplôme non canadien dans l'un des organismes d'évaluation des diplômes d'études. Le score maximum dans cette section est de 25 points.

éducation Score
Doctorat ou équivalent 25
Master, doctorat professionnel ou équivalent 23
Deux ou plus de deux diplômes supérieurs, dont au plus un a duré plus de 3 ans (par exemple, deux licences) 22
Un cours post-diplôme d'une durée de trois ans ou plus (comme un baccalauréat) 21
Diplôme d'études supérieures ou diplôme de deux ans 19
Cours d'un an au dessus du diplôme 15
diplôme 5

 

Score linguistique dans le Programme des travailleurs qualifiés (fédéral)

Dans cette section, vous pouvez gagner jusqu'à 28 points pour les première et deuxième langues. Une qualification en langue première (anglais ou français) au niveau CLB 7 ou supérieur peut vous rapporter jusqu'à 24 points. Il n'y a pas de points en dessous de ce niveau.

Chaque examen a son propre système de notation qui peut être converti en niveau CLB. Pour convertir les scores de différents diplômes de langue en CLB, les scores de chaque compétence doivent être vérifiés.

 

Le programme atlantique

Afin d'obtenir la résidence permanente au Canada par le biais du programme d'immigration de l'Atlantique, dans cette section, nous décrivons les exigences pour deux sous-groupes du programme d'immigration de l'Atlantique.

 

Exigences du programme d'immigration de l'Atlantique pour les étudiants internationaux des cycles supérieurs

Pour participer à ce programme d'immigration au Canada atlantique, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • degré d'éducation

Avoir au moins un diplôme de 2 ans dans l'un des centres d'enseignement agréés au-dessus du lycée de la région de l'Atlantique et étudier à temps plein.

Avoir vécu dans la région de l'Atlantique pendant au moins 16 mois au cours des 2 années précédant l'obtention de votre diplôme.

  • offre d'emploi

Avoir une offre d'emploi d'un des employeurs de la région de l'Atlantique.

L'offre d'emploi doit être à temps plein (au moins 30 heures par semaine) et non saisonnière ou temporaire.

Cet emploi se situe dans l'un des niveaux TEER 0, 1, 2, 3, 4 du système canadien de classification des emplois. Pour les niveaux TEER 0, 1, 2, 3, la durée de l'offre d'emploi doit être d'au moins un an (un an après l'obtention du statut de résident permanent). L'offre d'emploi TEER 4 doit être permanente et ne pas expirer.

 Vous devez avoir les licences et les exigences requises pour travailler dans ce domaine.

L'offre d'emploi ne doit pas provenir d'une entreprise dont vous ou votre conjoint êtes un actionnaire majoritaire.

  • Langue

Si vous avez une offre d'emploi au niveau TEER 0, 1, 2, 3, vous devez avoir un diplôme de langue anglaise ou française au niveau CLB 5.

Si vous avez une offre d'emploi au niveau TEER 4, vous devez avoir un diplôme de langue anglaise ou française au niveau CLB 4.

Chaque examen a son propre système de notation qui peut être converti en niveau CLB. Pour convertir les scores de différents diplômes de langue en CLB, les scores de chaque compétence doivent être vérifiés.

 

  • Financement du programme d'immigration du Canada atlantique

Si vous travaillez au Canada, vous n'avez pas besoin de fournir une preuve de moyens financiers. Mais si vous êtes à l'extérieur du Canada, vous devrez fournir un montant à titre de soutien financier. Ce montant varie selon les membres de la famille (notez que ce nombre de personnes à charge inclut également les personnes qui n'immigrent pas avec le demandeur).

 

Nombre de membres de la famille Montant du financement (dollars canadiens)
1 3 327
2 4 142
3 5 092
4 6 183
5 7 013
6 7 909
7 8 806
Pour chaque personne supplémentaire 896

 

Modalités du programme d'immigration de la main-d'œuvre qualifiée et semi-qualifiée de l'Atlantique

Pour participer à ce programme d'immigration au Canada atlantique, vous devez remplir les conditions suivantes : 

 

  • Expérience de travail pour le programme d'immigration du Canada atlantique

Vous devez avoir au moins un an d'expérience de travail au Canada ou à l'extérieur du Canada.

Une année d'expérience de travail équivaut à 1560 heures. Vous devez avoir acquis cette expérience professionnelle au cours des 5 années précédant la candidature. Pour calculer l'historique de travail, le nombre total d'heures de travail à temps plein et à temps partiel est compté.

(Ces antécédents de travail doivent avoir été de 12 mois. Si vos antécédents de travail ont atteint 1 560 heures en moins de 12 mois, 12 mois doivent s'être écoulés avant que vous puissiez enregistrer votre demande. Cela signifie que le Canada ne compte pas vos heures de travail plus de 30 heures par semaine. Notez que 30 heures par semaine sont considérées comme du travail à temps plein au Canada.)

 

Quelle expérience de travail est requise pour la méthode d'immigration atlantique?
Dans ce programme, peu importe le travail qu'une personne avait. Vous pouvez postuler à ce programme avec n'importe quel emploi, et il est seulement important que cet emploi soit à l'un des niveaux TEER 0, 1, 2, 3, 4 dans les codes d'emploi du Canada.

 

  • offre d'emploi

 Avoir une offre d'emploi d'un des employeurs de la région de l'Atlantique  .

L'offre d'emploi doit être à temps plein (au moins 30 heures par semaine) et non saisonnière ou temporaire.

Cet emploi se situe à l'un des niveaux TEER 0, 1, 2, 3, 4 de la CNP professionnelle du Canada. Pour les niveaux TEER 0, 1, 2, 3, la durée de l'offre d'emploi doit être d'au moins un an (un an après l'obtention du statut de résident permanent). L'offre d'emploi TEER 4 doit être permanente et ne pas expirer.

 Vous devez avoir les licences et les exigences requises pour travailler dans ce domaine.

L'offre d'emploi ne doit pas provenir d'une entreprise dont vous ou votre conjoint êtes un actionnaire majoritaire.

Le niveau de l'offre d'emploi et le niveau d'expérience de travail doivent correspondre selon le tableau ci-dessous.

 

Niveau d'expérience de travail requis niveau de l'offre d'emploi
TEER 0, 1, 2, 3, 4 TEER 0
TEER 1, 2, 3, 4 TEER 1
TEER 2, 3, 4 TEER 2, 3
TEER 4 TEER 4

 

Les personnes dont l'offre d'emploi est l'un des emplois suivants n'ont pas besoin d'avoir le niveau d'expérience de travail et l'offre d'emploi selon le tableau ci-dessus.

  • Aides-soignants et aides-soignants pour les services aux malades et aux personnes âgées
  • Services de traitement à domicile de la main-d'œuvre
  • Infirmières autorisées
  • Infirmières expérimentales

 

  • Si l'offre d'
    emploi est au TEER 0, 1, vous devez avoir au moins un an d'études postsecondaires, et si l'offre d'emploi est au TEER 2, 3, 4, vous devez avoir au moins un diplôme d'études secondaires. Si vous n'avez pas obtenu votre diplôme du Canada, vous devez également fournir une évaluation de vos qualifications.

 

Qu'est-ce que l'évaluation des diplômes d'études (ECA) ?
Il existe des organismes qui examinent les diplômes étrangers et déclarent quels diplômes canadiens sont équivalents. L'une des meilleures organisations d'évaluation est World Education Services (WES).

 

  • Certificat de langue

Si vous avez une offre d'emploi au niveau TEER 0,1, 2, 3 : Vous devez avoir un diplôme de langue anglaise ou française au niveau CLB 5.

Si vous avez une offre d'emploi au niveau TEER 4 : vous devez avoir un certificat de langue anglaise ou française au niveau CLB 4.

Chaque examen a son propre système de notation qui peut être converti en niveau CLB. Pour convertir les scores de différents diplômes de langue en CLB, les scores de chaque compétence doivent être vérifiés.

 

  • Financement du programme d'immigration du Canada atlantique

Si vous travaillez au Canada, vous n'avez pas besoin de fournir une preuve de moyens financiers. Mais si vous êtes à l'extérieur du Canada, vous devrez fournir un montant à titre de soutien financier. Ce montant varie selon les membres de la famille (notez que ce nombre de personnes à charge inclut également les personnes qui n'immigrent pas avec le demandeur).

 

Nombre de membres de la famille Montant du financement (dollars canadiens)
1 3 327
2 4 142
3 5 092
4 6 183
5 7 013
6 7 909
7 8 806
Pour chaque personne supplémentaire 896

 

Documents requis pour le programme d'immigration du Canada atlantique

 

  • Certificat de langue :  Un seul des certificats suivants est accepté pour ce programme.

 

  • langue anglaise

CELPIP : Canadian English Language Proficiency Index Program
Notez que l'examen CELPIP General-LS n'est pas accepté. 

Certificat général IELTS (IELTS : système international d'évaluation de la langue anglaise) 

  • langue française

TEF Canada : Test d'évaluation de français

TCF Canada (TCF Canada : Test de connaissance du français)

 

  • Titres d'études :  diplôme original et relevés de notes et évaluation des titres d'études (si le diplôme pertinent a été obtenu à l'extérieur du Canada)

 

  • Financement du programme d'immigration du Canada atlantique  (si vous habitez à l'extérieur du Canada)

 

  • Plan d'établissement
    Après avoir trouvé une offre d'emploi, vous devez obtenir une copie du formulaire de confirmation de désignation de l'employeur afin que vous puissiez obtenir un plan d'établissement. Ce programme vous aidera à vous installer plus facilement dans l'espace atlantique et à vous adapter aux conditions. Pour préparer ce programme, vous devez communiquer avec les fournisseurs de services du programme. Après avoir obtenu des informations de votre part, ces organismes vous fourniront ce programme gratuitement selon vos conditions.

 

  • Lettre d'expérience de travail et bulletin de salaire, contrat de travail et formulaires fiscaux T4  (si vous avez travaillé au Canada)

 

  • formes:

Formulaire d'offre d'emploi pour les étrangers du programme d'immigration de l'Atlantique (IMM0157) 

Formulaire de demande générique pour le Canada [IMM 0008]

Formulaire Annexe A – Antécédents/Déclaration [IMM 5669] 

Catégorie économique - Formulaire du programme d'immigration de l'Atlantique [IMM 5501] 

Formulaire de renseignements supplémentaires sur la famille [IMM 5406]

Renseignements supplémentaires – Formulaire Vos déplacements [IMM 5562]

Formulaire Recours à un représentant [IMM 5476]

 

  • Ce certificat
    doit être obtenu pour tous les membres de la famille âgés de plus de 18 ans, de tout pays où ils ont vécu plus de 6 mois. (sauf le Canada)

 

  • Passeport, visas et permis de séjour temporaire pour vivre dans des pays autres que le pays de citoyenneté, acte de naissance, acte de mariage, carte nationale et nouvelle photo

 

  • Confirmation de l'approbation provinciale
    L'employeur envoie le plan d'établissement à la province concernée, puis la province vérifie l'offre d'emploi et délivre un certificat de confirmation.

(Les documents qui ne sont pas en anglais ou en français doivent être traduits. De plus, une copie égale au document original doit être fournie. Il est préférable de fournir un certificat de traducteur avec les traductions.)

Programmes québécois

Veuillez noter que le type de traduction et de confirmation des documents est très important pour le ministère de l'Immigration du Québec et cette question est très, très sensible. Assurez-vous de consulter votre conseiller sur la façon d'obtenir les approbations avant de faire approuver les documents.

 

Documents familiaux (partagés entre le demandeur principal - conjoint et enfants)

  1. Copie de la première page du passeport
  2. Certificat de naissance
  3. Acte de mariage/divorce
  4. 1 photo (4,5 x 3,5) (du menton au sommet des cheveux doit être de 3 cm) Veuillez signer au dos des photos et inscrire la date de prise de la photo. La photo doit avoir été prise au cours des 6 derniers mois. Envoyez-nous également le fichier  PDF de la photo par email.
  5. Code postal, adresse et numéro de téléphone des lieux de résidence au cours des 10 dernières années
  6. Si vous avez un parent au premier degré au Québec, numérisez le verso et le recto de la carte RP, de la carte médicale et du certificat de naissance de la famille du demandeur.
  7. Si vous avez une offre d'emploi valide, demandez les documents nécessaires.
  8. Si vous avez déjà vécu au Québec, parlez-en avec votre conseiller.

 

Diplômes d'études (partagés entre le demandeur principal - conjoint et enfants de plus de 18 ans)

  1. Diplômes universitaires et leurs relevés de notes
  2. Diplôme pré-universitaire et relevés de notes
  3. diplôme
  4. Documents démontrant vos connaissances en langues immigrées (français-anglais) selon l'avis du consultant

 

Documents de travail (partagés entre le demandeur et en cas d'emploi pour le conjoint et les enfants)

  1. Attestation de travail (selon avis du consultant)
  • Veuillez envoyer vos relevés d'emploi à votre conseiller de cas avec le nom, l'adresse et le numéro de téléphone du lieu de travail ainsi qu'un résumé des tâches exercées dans cette entreprise pour chaque emploi. 
  • Chacune des fiches de travaux vous sera transmise par les consultants. Imprimez ensuite la lettre envoyée telle qu'approuvée sur le papier à en-tête de chacune des entreprises et procédez à la traduction.
  • Antécédents d'assurance - Pour obtenir un historique d'assurance, veuillez vous adresser au bureau des assurances après avoir reçu la lettre de demande de Dar al-Tarjmeh.

Si vous avez des conditions particulières, contactez votre conseiller.

 

Frais d'immigration au Québec

Frais juridiques de 785 $ pour démarrer le processus au Québec pour la personne principale dans le dossier

Frais juridiques de 169 $ pour démarrer le processus du Québec pour le conjoint

Frais juridiques de 169 $ pour démarrer le processus du Québec pour chaque enfant

 

Après acceptation

Il est de 550 $ pour la personne principale et son conjoint et chaque membre de la famille âgé de plus de 22 ans et de 150 $ pour les personnes de moins de 22 ans Frais juridiques fédéraux (après avoir passé et reçu le CSQ)

Frais d'établissement de 490 $ pour chaque demandeur, à l'exception des enfants

 

Documents requis pour déposer un dossier fédéral après l'acceptation du Québec et la réception du CSQ

CV en anglais ou en français pour le demandeur principal et son conjoint
Payer
Passeports et visas antérieurs
Copie des documents linguistiques
csqs
Actes de naissance et acte de mariage
Arrière-plans
5 morceaux de photos (4,5 x 3,5) et signez le dos de 5 photos et écrivez le nom et le prénom, la date de naissance et la date à laquelle la photo a été prise (doit être dans les 6 derniers mois) et laissez la sixième photo vierge et du photographe, demandez-lui d'écrire cette information au verso de la sixième photo. (Son nom et prénom, la date à laquelle il a pris la photo, le nom du photographe et l'adresse du photographe). Certains photographes ont un tampon prêt et apposé au dos de la photo, et certains écrivent à la main, les deux étant acceptables.
 
Le résumé des spécifications de la photo pour le fédéral est que la taille de la photo doit être de 3,5 x 4,5 cm et la hauteur du visage doit être de 3,1 à 3,6 cm. La photo doit être claire et avoir un fond blanc
 
 

Il faut faire attention aux points suivants

  • Les frais facturés par le service de l'immigration changent de temps à autre et l'agence n'est pas responsable de ces changements.
  • Il est possible de payer ces frais par chèque canadien ou carte de crédit (en cas de paiement par carte de crédit, un pourcentage de taxe est généralement déduit du compte, donc l'institution recevra ce montant du client)
  • Il est à noter qu'au cours du processus et selon les besoins du moment, le consultant peut proposer de supprimer ou d'ajouter des documents requis par le client à cet égard.
  • La traduction de tous les documents doit être accompagnée de l'approbation du traducteur et du notaire public. Contactez-nous pour obtenir des informations sur le traducteur agréé par l'institution.

 

Autres documents
Ces documents seront préparés par votre avocat spécialisé en immigration et vous serez contacté si nécessaire pour obtenir des informations sur ces documents.

 

Exigences nécessaires pour obtenir la résidence canadienne par le biais du programme PEQ

Les candidats doivent satisfaire à toutes les exigences du programme PEQ au moment du dépôt de la demande de CSQ :

  • Avoir l'intention de rester au Québec pour obtenir un emploi
  •  Avoir habité temporairement au Québec dans le but d'  étudier et avoir satisfait aux exigences de résidence.
  • Avoir passé au moins la moitié de ses études au Québec.
  • Avoir un diplôme acceptable du Québec (avoir obtenu son diplôme).
  • avoir une connaissance avancée du cours de langue française intermédiaire à l'oral.
  • S'engager à subvenir à ses propres besoins et, le cas échéant, à ceux de son conjoint et de ses enfants à charge précisés dans la demande de CSQ pour une période minimale de 3 mois.
  • avoir au moins 18 ans et un passeport valide; De plus, s'ils envoient le formulaire de demande à partir de la province de Québec, ils doivent être légalement résidents du Québec au moment de soumettre la demande.

 

Documents éligibles au programme PEQ : 

Depuis le 1er novembre 2019, les étudiants étrangers diplômés des universités québécoises peuvent également postuler. Les travailleurs étrangers temporaires peuvent toujours présenter leur demande. A noter qu'à partir du 1er novembre 2019, les nouvelles conditions ne s'appliqueront qu'à toutes les demandes envoyées après cette date. Mais les diplômés des universités et des établissements d'enseignement québécois qui possèdent les documents suivants peuvent soumettre leur demande de résidence permanente au Québec :  

  • Baccalauréat
  • Master
  • Doctorat
  • Diplôme d'études universitaires - formation technique
  • Diplôme d'études professionnelles, au cours desquelles au moins 900 heures de formation continue ont été suivies
  • Diplôme de cours professionnels, qui prouve que la personne a étudié au moins 900 heures 
Aussi, ces documents doivent figurer dans la liste des champs ou la liste des professions admissibles.
 
Exigences linguistiques pour le programme PEQ

À partir du 1er janvier 2020, les candidats ne peuvent prouver leurs connaissances linguistiques et démontrer leur capacité linguistique que de l'une des manières suivantes :

  • Participation au test standard de langue française;
  • Achèvement d'un cours d'études à temps plein de 3 ans en français dans un lycée ou une université; Ou 
  • Avoir les conditions d'une organisation professionnelle.   

De plus, à compter du 1er janvier 2020, le conjoint du demandeur dont le nom est mentionné dans la demande de résidence permanente au Québec doit également démontrer sa connaissance de la langue française (en conversation) au moins à un niveau intermédiaire supérieur; Cette condition équivaut à l'obtention d'une note de 7 ou 8 au test des CLB et au test de compétences en français (compétences verbales) pour les candidats adultes à immigrer au Québec. 

1. Demande de permis de travail ouvert

Si une personne est diplômée d'une école secondaire privée ou publique du Québec dans un domaine de formation professionnelle offert par le ministère de l'Éducation, de la Culture et du Sport (MELS), après avoir terminé ses études, elle peut obtenir un permis de travail d'une durée maximale de 3 ans. Appliquer après l'obtention du diplôme.

A cet effet, une personne doit :

  • Être âgé de 18 ans au moment de la demande. (ou plus)
  • Avoir un permis d'études valide lors de la demande de permis de travail.
  • A terminé un programme d'études à temps plein d'au moins 900 heures ou plus (généralement une période de 8 mois) menant à un diplôme DEP ou ASP.
  • dans les 90 jours suivant la réception de la confirmation écrite dudit établissement ; qui indique que le demandeur a satisfait aux conditions de formation continue, pour demander un permis de travail (par exemple, un relevé de notes ou une lettre officielle)
  • Préparez une lettre de soutien de l'institution concernée, dans laquelle le code du domaine d'études et la durée de l'étude sont numérotés. 
Migration de travail vers les provinces

Pour consulter les règles, conditions et documents requis pour l'immigration de travail dans les différentes provinces canadiennes, cliquez sur la province désirée.

 

  • Modalités et conditions du programme des travailleurs qualifiés de la Saskatchewan
  • Conditions et documents du Programme des travailleurs qualifiés de la Colombie-Britannique
  • Conditions et documents du Programme des travailleurs qualifiés de l'Ontario par le biais d'Entrée express
  • Modalités et conditions du Programme des travailleurs qualifiés du Nouveau-Brunswick par le biais d'Entrée express
  • Exigences et documents du programme des travailleurs qualifiés de l'Alberta via Entrée express
  • Exigences et documents du Programme des travailleurs qualifiés du Manitoba
  • Exigences et documents PEI PNP Express Entry
  • Conditions et documents pour le programme d'immigration de travail en Nouvelle-Écosse Canada
  • Modalités du Programme des travailleurs qualifiés de Terre-Neuve-et-Labrador
  • Conditions et documents du programme de migration des forces spécialisées vers le Yukon
  • Modalités et documents du programme d'immigration Entrée Express dans les régions du Nord-Ouest
Programmes d'immigration expérimentaux

Migration liée aux industries alimentaires et agricoles (actuellement aucune information n'est disponible pour ce type de migration)

Migration vers les zones rurales et septentrionales (actuellement aucune information n'est disponible pour ce type de migration)


 

Immigrer au Canada par l'intermédiaire d'un aidant naturel

 

Pour immigrer au Canada par l'intermédiaire d'une infirmière domestique, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Avoir une offre d'emploi d'un employeur canadien admissible (si vous avez moins de 24 mois d'expérience de travail pertinente au Canada)
  • Avoir un certificat en anglais ou en français au niveau CLB 5
  • Avoir suivi une formation liée à la prise en charge de personnes âgées, handicapées ou d'enfants (pour recevoir une offre d'emploi)
  • Avoir une expérience de travail liée aux soins infirmiers aux personnes âgées, aux personnes handicapées ou aux enfants
  • Faire une demande pour une province autre que le Québec

Si vous remplissez toutes ces conditions, vous pouvez obtenir un visa de travail canadien et travailler comme infirmière à domicile au Canada, puis obtenir la résidence permanente au Canada pour vous et votre famille.

Les conditions d'immigration des infirmières à domicile au Canada sont plus faciles que les conditions d'immigration des infirmières hospitalières.

 

Conditions d'obtention d'un visa de travail d'infirmière domestique au Canada

Actuellement, l'obtention d'un visa de travail par l'intermédiaire d'une infirmière domestique n'est pas très difficile comme avant et ne nécessite pas l'approbation de l'EIMT et un score linguistique élevé. Les conditions d'obtention d'un visa de travail puis de résidence permanente au Canada seront différentes selon que vous ayez une expérience de travail canadienne pertinente de 24 mois ou non et se divisent en deux catégories :

  • Catégorie Expérience (Catégorie A) :  Personnes qui ont moins de 24 mois d'expérience de travail pertinente au Canada.
  • Catégorie de résidence permanente directe (Catégorie B) :  Personnes qui ont au moins 24 mois d'expérience de travail pertinente au Canada.

 

De nouvelles lois pour les infirmières à domicile au Canada

En 2019, le gouvernement fédéral du Canada a lancé deux nouveaux programmes pilotes permettant aux infirmières domestiques d'immigrer au Canada et d'obtenir la résidence permanente, et a fermé les programmes d'immigration précédents pour les nouveaux candidats. Ces nouveaux projets pilotes comprennent les projets pilotes des fournisseurs de services de garde d'enfants en milieu familial et des travailleurs de soutien à domicile.

Ces programmes d'immigration ont fourni des conditions idéales aux infirmières à domicile et à leurs familles pour immigrer au Canada. Selon la planification d'Immigration Canada, 2 750 dossiers d'infirmières domestiques dans les deux sous-programmes doivent être finalisés chaque année et elles obtiennent la résidence permanente au Canada.

 

Conditions pour la catégorie d'obtention d'expérience (Catégorie A)

Les personnes ayant moins de 24 mois d'expérience de travail pertinente au Canada doivent satisfaire aux exigences suivantes :

  • Avoir une offre d'emploi  d'un employeur canadien dans l'un des emplois sous le code d'emploi  44100 (garde d'enfants à domicile) ou le code d'emploi 44101 (soins aux personnes âgées et handicapées à domicile) :
    • Sous le poste n° 44100  (garde d'enfants à domicile) : 
      • Vous devez vous occuper d'enfants de moins de 18 ans.
      • La garde des enfants peut se faire à votre domicile ou au domicile de votre employeur. Il n'est donc pas obligatoire d'habiter chez l'employeur tout en s'occupant de l'enfant.
      • L'accueil familial n'est pas inclus dans cette catégorie d'emploi.
    • Sous le n° professionnel 44101 (Infirmier pour personnes âgées et handicapées à domicile) :
      • Vous devez vous occuper de personnes âgées de plus de 65 ans ou de personnes handicapées physiques.
      • La prise en charge des personnes âgées ou handicapées peut se faire à votre domicile ou au domicile de l'employeur. Par conséquent, il n'est pas obligatoire d'habiter la maison de l'employeur.
      • L'expérience en entretien ménager n'est pas incluse dans cette catégorie d'emploi.
  • Avoir un score de 5  CLB  dans les quatre compétences de lecture, d'écoute, d'écriture et d'expression orale ou des scores équivalents :
    • Équivalent IELTS General avec scores (lecture : 4, écoute : 5, écriture : 5, expression orale : 5) ou
    • CELPIP Équivalent examen général avec notes (Lecture : 5, Écoute : 5, Écriture : 5, Expression orale 5)
  • Un diplôme d'au moins un an dans un collège ou une université (du Canada ou un diplôme équivalent)
  • Pour obtenir la résidence permanente : preuve d'au moins 24 mois d' expérience de travail  rémunéré à temps plein  (30 heures par semaine) dans une profession connexe après avoir obtenu  une expérience de travail connexe au Canada grâce à un visa de travail
  • Faites une demande pour les provinces canadiennes autres que le Québec.

 

Conditions de la catégorie résidence permanente directe (Catégorie B)

Les personnes ayant au moins 24 mois d'expérience de travail pertinente au Canada doivent satisfaire aux exigences suivantes :

  • Avoir un score de 5  CLB  dans les quatre compétences de lecture, d'écoute, d'écriture et d'expression orale ou des scores équivalents :
    • Équivalent IELTS General avec scores (lecture : 4, écoute : 5, écriture : 5, expression orale : 5) ou
    • Équivalent de l'examen général CELPIP avec notes (Lecture : 5, Écoute : 5, Écriture : 5, Expression orale : 5)
  • Un diplôme d'au moins un an dans un collège ou une université (du Canada ou un diplôme équivalent)
  • Preuve d'au moins 24 mois d' expérience de travail  rémunéré à temps plein

 

Documents nécessaires pour obtenir un visa de travail d'infirmière à domicile au Canada

Étant donné que pour obtenir un visa de travail pour une infirmière domestique canadienne, vous devez également demander la résidence permanente au Canada, les documents mentionnés ici comprennent les documents nécessaires pour les demandes de visa de travail et de résidence permanente au Canada :

  • Lettre d'offre d'emploi d'un employeur canadien (personnes ayant moins de 24 mois d'expérience de travail pertinente au Canada)
  • Numérisez toutes  les pages de passeport  valides et l'historique de voyage
  • Scannez la traduction de  l'acte de naissance
  • Scannez la traduction  de l'acte de mariage  (le cas échéant)
  • Analyse  du rapport de langue anglaise  tel que IELTS General ou Cellpipe ou des scores de langue française tels que TEF ou TCF
  • Documents d'emploi  qui montrent que vous êtes capable de travailler comme fournisseur de soins à domicile pour les enfants ou les personnes âgées, comme une lettre d'emploi pertinente, des dossiers d'assurance, un contrat de travail  (personnes ayant au moins 24 mois d'expérience de travail pertinente au Canada)
  • Numérisation de la traduction officielle  des diplômes universitaires et des relevés de notes  ainsi que des pages en persan
  • Rapport d'évaluation ou équivalence de diplôme  par WES ou ICAS
  • Dégagements
  • Deux parties de photos  3,5 x 4,5
  •  Remplir et signer les formulaires Programme pilote pour les fournisseurs de services de garde en milieu familial ou Programme pilote pour les travailleurs de soutien à domicile selon le domaine d'emploi choisi  .
  • Remplissez et signez les formulaires de demande de permis de travail à l'extérieur du Canada.
  • Envisagez d'avoir une offre d'emploi, il n'est pas nécessaire de fournir des comptes bancaires, mais mieux vaut avoir suffisamment d'argent pour couvrir les dépenses des premiers mois.

 

Le coût d'obtention d'un visa de travail d'infirmière à domicile et d'obtention de la résidence permanente au Canada

type d'application Coût en dollars canadiens
Permis de travail 155 $
Examen de la demande de résidence permanente par le biais des programmes d'infirmières à domicile 570 $
droit de séjour permanent 515 $
Évaluation des documents via WES ou ICAS WES : 160 $ / ICAS : 200 $
Empreintes digitales par personne 85 $
Empreintes familiales (deux personnes ou plus) 170 $
 
Visa d'études canadien

Quelles sont les conditions d'obtention d'un visa d'études canadien ?

Pour demander un visa d'études canadien, vous devez satisfaire aux exigences. Que vous ayez plus de 18 ans et que vous fassiez une demande de visa étudiant, ou que vous ayez un enfant de moins de 18 ans dont le but est d'étudier dans des écoles canadiennes, vous devez remplir les conditions suivantes pour que le ministère de l'Immigration du Canada vous délivre un visa :

 

Exigences en matière de visa étudiant canadien

  • Être admis dans l'une des universités ou collèges canadiens accrédités avec un numéro DLI;
  • Être en bonne santé financière et être en mesure de payer les frais de scolarité et les frais de subsistance pendant au moins un an et de le présenter au ministère de l'Immigration canadienne comme moyen financier ;
  • avoir suffisamment de thaï dans le pays d'origine;
  • Convaincre l'agent d'immigration qu'étudier dans le cours et le domaine souhaités au Canada présente de nombreux avantages et effets positifs dans votre avenir, de sorte que vous ne pouvez pas atteindre ces objectifs dans votre propre pays ; 
  • Convainquez l'agent d'immigration canadien que votre séjour au Canada sera temporaire et que vous quitterez ce pays après avoir terminé vos études. 
  • Être en bonne santé physique;
  • Ne pas avoir un mauvais fond.

 

Conditions d'obtention d'un visa étudiant canadien

Pour que votre enfant reçoive un visa d'étudiant canadien, en plus de ce qui précède, il doit remplir d'autres conditions :

  • être admis dans l'une des écoles canadiennes accréditées au primaire ou au secondaire;
  • Si votre enfant a 10 ans ou moins, un parent ou un tuteur légal doit l'accompagner pour étudier au Canada.
  • Si votre enfant a plus de 10 ans, si les parents ne vous accompagnent pas, vous devez désigner quelqu'un comme gardien de votre enfant au Canada.

Dans les prochaines sections de l'article, nous parlerons davantage du visa étudiant canadien.

Étant donné que Tai et Officer jouent un rôle important dans la délivrance de visas d'études canadiens, nous les expliquerons ci-dessous :

 

Tie signifie nœud dans l'immigration. Vos liens avec votre pays s'appellent des liens. Par exemple, si nous disons que vos liens avec l'Iran sont faibles, cela signifie que vous n'avez pas un lien fort pour retourner en Iran après avoir quitté le pays.

Maintenant que vous êtes familiarisé avec le lien pour le visa canadien, familiarisez-vous également avec le concept suivant :  Équilibre des liens

Chaque fois que vous parlez d'égalité d'équilibre, souvenez-vous de l'échelle. Dans l'image ci-dessous, vous pouvez voir que d'un côté de l'échelle, vos liens avec votre lieu de résidence (en supposant l'Iran) et de l'autre côté vos liens avec le Canada sont pesés. Quelle chaussure est la plus lourde ? C'est la réponse à la question de Tai.

 

Les officiers ne sont pas des extraterrestres, ce sont des êtres humains, tout comme vous et moi. Les agents sont des employés moyennement rémunérés qui travaillent au ministère de l'Immigration du Canada. La plupart d'entre eux appartiennent à la classe moyenne de la société et sont titulaires d'un diplôme de troisième cycle ou d'un baccalauréat. La nationalité des officiers est aussi diversifiée que la diversité culturelle du Canada. Bien sûr, ce sont tous des citoyens canadiens.

Compte tenu du nombre incalculable de cas qui parviennent au ministère de l'Immigration du Canada, il est naturel que ces agents soient très occupés. Des sources bien informées du Département de l'immigration ont informé les avocats chargés des visas que l'examen de chaque cas au Département de l'immigration ne prend pas plus de quelques minutes.

 

Quel est l'âge requis pour obtenir un visa d'étudiant canadien?

L'âge est l'un des facteurs importants et influents dans l'obtention d'un visa d'études canadien. Il doit y avoir une relation logique entre l'âge et le niveau d'études accepté. Plus l'adéquation entre l'âge et le niveau d'études est grande, plus les chances d'obtenir un visa sont élevées, mais plus l'âge est élevé par rapport au niveau d'études, plus les chances d'obtenir un visa sont faibles.

 

Combien coûte un visa d'étudiant canadien?

Le coût de l'examen du dossier au bureau de l'immigration canadienne

Permis maître par personne 150 $
Prolongation du permis de maîtrise 150 $
Récupération ou rétablissement du statut d'étudiant 350 $
Visa de travail étudiant 255 $
Visa de tourisme étudiant 100 $
Visa étudiant accompagnateur 100 $

 

Le coût de la prise d'empreintes digitales

Empreintes digitales canadiennes par habitant 85 $
Prise d'empreintes digitales pour chaque famille (deux personnes ou plus) 170 $

 

Le coût du test de langue / traduction de documents

Test d'anglais ou de français Coût moyen : 300 $
Traduction de documents Coût moyen : 250 $

 

capacité financière

Pour un visa étudiant canadien, vous devez prévoir au moins un an de frais de scolarité et un an de frais de subsistance au Canada, ce qui pour 2023   se situe entre 25 et 45 mille dollars canadiens en moyenne . Dans la prochaine partie de l'article, nous fournirons des informations plus complètes sur les ressources financières. 

 

Le coût de l'embauche d'un avocat spécialisé en immigration

Si vous souhaitez vous faire aider par un avocat spécialiste de l'immigration pour obtenir un visa étudiant canadien, vous  devrez  débourser entre 1 500 $ et 3 000 $ en moyenne . Bien entendu, ces montants peuvent être différents selon l'expérience professionnelle et la réputation de l'avocat. De plus, si vous êtes accompagné de votre conjoint et de vos enfants, vous devrez payer plus.

 

Quelle est la capacité financière du visa d'études canadien?

En réponse à cette question, expliquons que selon la loi de l'Office de l'immigration canadienne, vous devez  avoir la capacité de supporter au moins une année d'études et une année de frais de subsistance au Canada, soit entre 25 et 45 mille dollars en moyenne.  Naturellement, si vous êtes marié, vous devez également calculer les dépenses de vos compagnons pendant un an.

 

Mais comment cette capacité financière du Canada est-elle calculée?

La réponse est très simple. Prenez vos frais de scolarité d'un an à partir de la lettre d'acceptation des études canadiennes ou du site Web du centre d'éducation, puis ajoutez ce nombre au coût de la vie au Canada pendant un an, comme indiqué dans le tableau ci-dessous. Par exemple, si vos frais de scolarité s'élèvent à seize mille dollars par an et que vous êtes célibataire et que vous allez en Colombie-Britannique, vous devriez faire le calcul comme ceci :

26 000 = 10 000 + 16 000

Oui, 26 000 $  est le montant minimum  que vous devez montrer sur votre compte bancaire. Naturellement, plus ce montant est élevé, plus l'agent aura confiance que vous serez en mesure de subvenir à vos besoins. Bien sûr, assurez-vous que la source de cet argent est claire. Votre argent ne doit pas être un prêt, une dette ou un prêt, ce qui entraînera une sensibilité dans ces cas.

 

Capacité financière minimale pour un an de vie étudiante au Canada

  • À l'extérieur de la province de Québec

Personnes voyageant au Canada Coût de la vie annuel
(sans frais de scolarité)
Frais de subsistance mensuels
(sans frais de scolarité)
Étudiant 10 000 833
Le premier membre de la famille 4 000 333
Tout autre membre de la famille 3 000 255
  • dans la province de Québec

Personnes voyageant au Canada Coût de la vie annuel
(sans frais de scolarité)
Frais de subsistance mensuels
(sans frais de scolarité)
1 personne de moins de 18 ans 6 569 547
1 personne de 18 ans ou plus 13 134 1 095
2 personnes de 18 ans ou plus 19 264 1 605
2 personnes de 18 ans ou plus et 1 personne de moins de 18 ans 21 579 1 798
2 personnes de 18 ans ou plus et 2 personnes de moins de 18 ans 23 290 1 941

 

Quels sont les documents requis pour obtenir un visa d'études canadien?

Les documents requis pour un visa d'étudiant canadien sont divisés en 3 catégories générales :  documents personnels, documents financiers  et  formulaires . Mettez tous les documents personnels dans un seul fichier et   téléchargez-le dans l'application en ligne avec le nom de fichier Renseignements personnels tel que demandé par le ministère de l'Immigration du Canada.

Faites de même pour les documents financiers. Mettez tous les documents financiers dans un seul fichier et   téléchargez -le sous le nom de Preuve de moyens de soutien financier dans la demande dans la section correspondante.

 

  • Lettre d'acceptation académique 
  • La première page  du passeport  ainsi que toutes les pages tamponnées de l'historique de voyage
  • Une photo  3,5 x 4,5
  • Lettre du plan directeur 
  • Certificat de langue
  • Diplôme et relevés de notes académiques  avec pages en persan
  • Lettre d'emploi / ou documents d'enregistrement de l'entreprise  (si vous avez une entreprise)
  • lettre d'offre d'emploi du pays d'origine  (offre d'emploi)
  • Bulletins de salaire des trois derniers mois
  • Dossiers d'assurance  (le cas échéant)
  • Lettre sans mauvais fond
  • Certificat de naissance 
  • Carte de fin de service militaire ou carte d'exemption  pour les hommes
  • Certificat de mariage  (si marié)
  • Curriculum vitae  (non requis, mais vous devez envoyer votre curriculum vitae si demandé par le ministère de l'Immigration du Canada)
  •  Certificat d'acceptation du Québec  certificat d'acceptation du Québec (  CAQ ) pour les candidats de la province du Québec
  • Certificat de garde  (pour visa étudiant uniquement)
  • Consentement à quitter le pays  (uniquement pour le visa étudiant)
  • Lettre de défense de l'avocat ou lettre de soumission  (si vous avez un avocat)

Remarque :  Parmi les documents ci-dessus, la lettre d'acceptation académique, le passeport, la photo et la lettre de soumission sont téléchargés séparément dans la candidature en ligne et ne sont pas inclus dans le fichier d'informations personnelles.

 

  • Lettre d'autorisation bancaire de vous et de votre parrain  (si vous avez un parrain)
  • Le chiffre d'affaires du compte des 4 à 6 derniers mois  vous appartient à vous et au parrain
  • Reçu de paiement du dépôt universitaire ou lettre de bourse  (le cas échéant)
  • Documents indiquant les revenus du parrain : 
    • S'il est salarié :  lettre d'embauche, contrat de travail, bulletins de salaire des trois derniers mois
    • S'il a une société :  les documents d'enregistrement de la société, le journal officiel, les statuts et un document indiquant ses revenus
    • S'il s'agit d'un travail indépendant :  licence d'exploitation 
    • Si retraité :  Ordonnance de retraite 
  • Documents immobiliers  à votre nom ou au nom de votre sponsor : terrain, appartement, commerce, bail, document de voiture, etc.
  • Affidavit de soutien financier du parrain  (le cas échéant)

Vous pouvez demander qui est le parrain et quelles conditions doit-il avoir ? 

Un répondant est une personne qui s'engage à vous soutenir financièrement pendant votre séjour au Canada. Le parrain est également tenu de fournir les documents financiers que nous avons mentionnés dans la section précédente. 

Mais qui peut parrainer le financement ? Toute personne peut s'engager à verser de l'argent, mais il doit logiquement y avoir une raison pour que quelqu'un devienne votre parrain. De préférence, faites-vous aider par un parrain qui est votre parent au premier degré pour obtenir une lettre de capacité financière. Sinon, passez à la personne suivante. Le parrain peut être dans n'importe quel pays.

 

  • Si vous n'avez pas de compagnon
  • Si vous postulez avec un conjoint/un enfant,
    en plus des documents ci-dessus, vous avez également besoin des documents suivants :
    • Formulaire 5713  pour le demandeur principal
    • Formulaire 5257e  pour un accompagnateur qui demande un visa de tourisme accompagnateur
    • Formulaire 5257b  ou formulaire d'historique de voyage pour l'accompagnateur qui demande un visa de tourisme d'accompagnement
    • Formulaire 5645  ou formulaire familial pour accompagnateur qui demande un visa de tourisme accompagnateur
    • Formulaire 1295  pour un conjoint accompagnateur qui demande un visa de permis de travail ouvert
    • Formulaire 5257b  ou formulaire de dossier de voyage pour le conjoint accompagnateur qui demande un visa de permis de travail ouvert
    • Formulaire 5707  ou formulaire famille/famille pour le conjoint accompagnateur qui demande un visa de permis de travail ouvert

 

Liste de contrôle des documents requis pour le visa d'étudiant canadien

 

  • Lettre d'acceptation d'études au Canada

Pour demander un visa d'études canadien, vous devez télécharger la lettre d'acceptation finale appelée Lettre d'acceptation - LOA à l'endroit approprié dans la demande en ligne.

 Les universités qui reçoivent un acompte envoient d'abord une lettre d'offre, qui ne peut pas être utilisée pour demander un visa d'études canadien. Afin de recevoir la lettre d'acceptation définitive ou LOA, vous devez payer l'acompte universitaire. Placez le reçu de paiement de l'acompte dans le dossier Preuve de ressources financières.

Quelques points sur l'admission conditionnelle et le visa étudiant canadien
    • Les lettres d'acceptation conditionnelle sont des lettres dans lesquelles l'université ou le collège a inclus les conditions d'inscription au cours. Si vous pouvez prouver à l'agent d'immigration que vous êtes en mesure de remplir ces conditions, la délivrance d'un visa ne posera aucun problème. 
    • L'admission sous condition comprend : sous réserve de la réussite du cours de langue, sous réserve de la réussite des cours préalables et sous réserve de la remise de documents académiques. 
    •  Si votre admission est conditionnelle à un cours de langue ou à des cours préalables, le ministère de l'Immigration du Canada délivre généralement  un visa d'études correspondant à la durée du cours préalable plus une année supplémentaire . Après avoir réussi le cours préalable et commencé le cours principal, si vous avez besoin de plus de temps pour étudier et séjourner au Canada, vous devez renouveler votre permis d'études et votre visa d'études.
  • Passeport valide

Téléchargez le scan de la première page du passeport et des autres pages tamponnées à l'endroit approprié dans la demande de visa en ligne. Si le visa est approuvé, sa date de validité sera la même que la date d'expiration de votre passeport. Par conséquent, dès le début, assurez-vous que votre passeport est valide pour la durée de la période d'études ou plus afin de ne pas avoir à changer de passeport et à renouveler votre visa plus tard.

  • Nouvelle photo personnelle/de passeport

Téléchargez votre photo au format jpg à l'endroit approprié dans l'application en ligne. Une photo appropriée pour un visa d'étudiant canadien doit avoir les spécifications suivantes :

    • Ne manipulez en aucun cas la photo. Ne faites pas de modifications inhabituelles sur la photo et croyez que votre beauté sur cette photo n'affectera pas le résultat du visa. 
    • Votre visage sur la photo doit être complètement neutre. Pas de sourire, pas de froncement de sourcils, rien. 
    • Si vous portez du maquillage, n'en faites pas trop. Votre visage naturel ne doit pas changer. 
    • Avoir des lunettes de vue sur la photo n'est pas un problème, mais n'utilisez pas de lentilles sans ordonnance ou de lunettes cosmétiques. 
    • Ce n'est pas un problème d'avoir un hijab pour la photo du visa canadien afin de couvrir les cheveux, mais il n'est pas acceptable d'utiliser des couvertures qui couvrent le visage. 
    • La taille de photo acceptée au Canada est de trois centimètres et demi sur quatre centimètres et demi, soit entre 31 et 36 mm du menton au haut du front.
 
  • lettre d'emploi

Dans votre lettre d'emploi à soumettre à l'ambassade du Canada, vous devez   écrire votre titre de poste, la durée de votre travail dans cette entreprise, le montant du salaire reçu et une description de vos fonctions . La lettre doit être sur papier à en-tête de la société et doit être tamponnée et signée par le chef d'entreprise et datée. Aussi, dans cette lettre, le gérant de l'entreprise peut mentionner l'approbation de votre congé pour étudier au Canada. 

  • Lettre d'offre d'emploi ou offre d'emploi du pays d'origine

La lettre d'offre d'emploi est un autre document d'emploi qui n'est pas requis pour demander un visa d'études canadien, mais sa présentation peut convaincre l'agent d'immigration qu'après l'obtention de votre diplôme et le retour dans votre pays, des opportunités d'emploi vous attendent et détermineront votre futur cheminement de carrière. . 

Dans la lettre d'offre d'emploi, qui est rédigée par le directeur de l'entreprise/organisation ou un membre senior de l'entreprise/organisation sur votre lieu de travail, on vous propose un nouvel emploi à un niveau supérieur, ce qui implique également des avantages et des salaires plus élevés. Il mentionne également que vous êtes autorisé à travailler dans l'emploi proposé après votre retour du Canada et à étudier le domaine et l'expertise requis.

 

  • plan directeur

Votre lettre d'explication pour l'agent d'immigration est votre plan. Study Plan aide l'agent des visas à mieux vous connaître et à mieux comprendre vos objectifs. Il doit être précisé dans le schéma directeur que :

    • Pourquoi voulez-vous étudier au Canada?
    • Pourquoi avez-vous choisi ce domaine d'études particulier?
      • Quel sera le cheminement de votre carrière et de votre formation?
      • Quels sont vos plans après avoir terminé vos études et quitté le Canada ?
    • Pourquoi n'étudiez-vous pas ce domaine dans votre pays ?
    • Quels facteurs vous font retourner dans votre pays ? Quelles sont vos affiliations à votre pays ?
    • Quelles sont vos ressources financières pour les frais de scolarité et de subsistance?

 

  • Lettre de soumission ou lettre de défense de l'avocat spécialisé en immigration

Si vous avez un avocat spécialisé en immigration ou un conseiller juridique, c'est dans votre intérêt, car en plus de présenter un plan directeur, votre avocat peut vous défendre dans une lettre distincte appelée lettre de soumission ou lettre de défense d'un avocat spécialisé en immigration basée sur les lois et réglementations en matière d'immigration. . 

Bien que le ministère de l'Immigration du Canada n'accorde pas de points directs à une personne qui a un avocat, ce n'est un secret pour personne que le fait d'avoir un avocat est crucial pour obtenir gain de cause. Ainsi, même si l'avocat ne fera pas de miracles pour vous, son expérience, son expertise et ses connaissances (s'il en a) peuvent être très déterminantes.

Veuillez noter que les quasi-avocats et les pseudo-consultants ne peuvent pas soumettre cette lettre.

 

  • CEQCAQ

Vous souhaitez étudier au Québec ? Vous aurez besoin d'un certificat d'acceptation du Québec ou (certificat d'acceptation du Québec (CAQ). Pour faire une demande de CAQ, vous devez d'abord soumettre votre demande et la payer via l'application en ligne. Après cela, vous devez soumettre le document requis via le portail Arima.

Si votre demande de CAQ a été approuvée par le ministère de l'Immigration du Québec mais que vous attendez toujours la lettre du CAQ, vous pouvez demander un visa d'études canadien avec l'approbation préalable du ministère de l'Immigration du Québec. Vous n'avez pas besoin d'attendre le CAQ original pour le visa d'études. Immigration Québec envoie une copie à Immigration Canada au moment de la délivrance du CEQ.

Règles de report de la lettre de CAQ
Si vous reportez votre admission, vous n'avez généralement pas besoin de refaire une demande de CAQ. Pour être sûr de cette question, nous vous recommandons de lire attentivement le texte de la lettre CEQ. Dans cette lettre, les règles de report sont expliquées en détail.

Étudier au Canada

Quelles sont les conditions pour étudier dans les établissements d'enseignement canadiens?

Au Canada, les écoles, les collèges et les universités sont les principaux centres d'éducation des étudiants, chacun ayant ses propres exigences en matière d'éducation et offrant différents diplômes.

 

Étudier dans des écoles de jour ou des internats? Écoles privées ou publiques, cette décision est vraiment déroutante. Mais à part ce choix vital et influent, les conditions d'éducation dans les écoles canadiennes sont plus ou moins les mêmes. Les écoles canadiennes, contrairement à l'Iran, vous classent en fonction de votre âge. Les écoles ont généralement un tableau qui compare votre âge dans ce tableau pour déterminer dans quelle classe vous devriez étudier.

 Si votre niveau de langue n'est pas prêt, toutes les écoles proposent des cours de perfectionnement linguistique, parfois gratuits et parfois payants. Le système de graduation des écoles canadiennes est un système différent de celui de l'Iran et il sera basé sur les unités de cours réussies en 10e, 11e et 12e année du secondaire. Vous devez réussir suffisamment de crédits à l'école pour le domaine souhaité à l'université.

 

Les collèges sont des centres où le système éducatif est plus pratique et enseigne moins de théorie. Les cours offerts dans les collèges canadiens durent de un à deux ans et un diplôme d'études secondaires iranien ou canadien est requis pour y participer. Le niveau de langue requis par la plupart des collèges canadiens est IELTS 6 à 6,5, et si le niveau de langue est plus faible, il est possible d'obtenir une admission conditionnelle avec un score d'au moins 5 ou 5,5 et de suivre des cours de renforcement linguistique avant le cours principal.

Mais les exigences d'âge pour entrer dans les collèges canadiens ne sont pas du tout exagérées. Vous pouvez voir un étudiant de 55 ans étudier à l'université :). Oui c'est vrai. Étant donné que les collèges se concentrent davantage sur la préparation à une carrière spécifique, il n'y a pas d'âge limite pour l'admission. Eh bien, c'est génial, n'est-ce pas ? Certainement oui ! Mais vous devez d'abord obtenir un visa canadien.

 

L'enseignement collégial, une passerelle vers l'enseignement universitaire

Les collèges jouent parfois le rôle de passerelle entre les lycées et les universités. Mais comment ?Voir les deux choses ci-dessous, ces deux questions sont très importantes pour le choix des collèges.

1. Classes moins chargées dans les collèges par rapport aux universités
Les collèges ont un environnement plus compact que les universités et le nombre d'étudiants dans les classes du collège est moindre, ce qui sera une bonne occasion pour les étudiants de se préparer et de s'adapter à l'environnement académique. Ainsi, en la matière, les collèges jouent le rôle d'amortir le choc de l'entrée en milieu universitaire.

2. Combiner collège et université avec un programme 3+1 ou un programme 2+2
Considérez le scénario réel suivant : Arin et Ryan ont tous les deux 19 ans et ont l'intention d'étudier en génie à l'Université York. Les frais de scolarité de l'Université York sont d'environ trente mille dollars par an.

 

Au Canada, les universités privées et les universités publiques attirent toutes deux des étudiants internationaux. Naturellement, en ce qui concerne le classement et la compétition, chaque université a fixé des conditions différentes pour l'entrée des étudiants.

Par exemple, pour entrer dans le cours de maîtrise à l'Université de Toronto dans le domaine du génie mécanique, vous avez besoin d'IELTS 7 et d'une moyenne de 15 ou plus et de bonnes lettres de recommandation. Eh bien, bien sûr, c'est difficile.

Mais ne vous inquiétez pas, selon la variété des universités, ainsi qu'en fonction de votre niveau d'études et de votre niveau d'intérêt et de l'établissement d'objectifs, vous pouvez choisir un bon produit dans ce panier. Jetez un coup d'œil à vos conditions d'études, à votre score linguistique, à votre budget et à votre objectif futur. Ceux-ci sélectionneront automatiquement votre université.

 

Quelles sont les conditions pour étudier au Canada selon le niveau d'études ?

Si nous voulons énoncer très simplement les conditions d'études dans les centres éducatifs canadiens, tout d'abord, vous devez  avoir le GPA et le score de langue  requis par chaque université, et deuxièmement, si vous postulez pour des diplômes d'études supérieures, comme une maîtrise et un doctorat axé sur la recherche ou la même base de thèse, vous devez   avoir une expérience de recherche et de travail de recherche .

Tous  les niveaux d'éducation au Canada , du primaire au doctorat; En termes de score GPA et de langue et d'autres facteurs nécessaires, ils ont leurs propres minimums, que nous mentionnerons dans le reste de l'article :

 

Il n'est pas nécessaire d'avoir un score de langue pour être admis à l'école primaire et secondaire au Canada. De plus, il n'y a pas de moyenne minimale pour l'admission dans les écoles canadiennes. Mais pour être admis à l'université, il est important d'avoir de bonnes notes dans les années précédentes. De plus, certaines écoles canadiennes peuvent demander une entrevue pour évaluer le niveau de langue des élèves. 

 

Avec un diplôme, vous pouvez postuler pour des cours d'études dans les collèges et des cours de troisième cycle et de licence dans les universités.

Pour être admis dans les collèges, il est nécessaire de remplir les conditions suivantes :

  • Avoir une moyenne pondérée cumulative d'au moins 12 ou plus dans un diplôme d'études secondaires 
  • Avoir un score IELTS d'au moins 6,5 ou équivalent
    • Certains collèges exigent un score IELTS d'au moins 6 ou équivalent pour l'admission directe. 
    • La plupart des collèges canadiens ont des conditions d'admission linguistiques conditionnelles. Autrement dit, si votre score en langue est inférieur au minimum requis par le collège, vous serez accepté, mais vous devrez réussir un certain nombre d'unités de langue pour atteindre le minimum requis par le collège. Après avoir réussi le cours de langue préalable, vous pouvez commencer à étudier dans le cours principal. 

 

  • Avoir une moyenne pondérée cumulative d'au moins 13 ou plus au diplôme d'études secondaires
  • Avoir un score IELTS d'au moins 6,5 ou équivalent.
    • Si le score de langue est faible (IELTS 5 à 5,5), il est possible d'obtenir une admission conditionnelle au cours de langue dans certaines universités canadiennes.

Conseils de sécurité pour étudier un baccalauréat au Canada :

  • Ne donnez pas la priorité à la sélection pour un meilleur classement, car dans ce cas, vous devrez payer beaucoup de frais de scolarité.
  • Connaître le programme de transfert entre les collèges et les universités, car ils aident à réduire vos coûts.
  • Parlez à un conseiller pédagogique avant de choisir une majeure afin de ne pas vous tromper.
  • Analysez les conditions de résidence après avoir étudié dans le domaine et l'université de votre choix.

 

  • Avoir une moyenne pondérée cumulative d'au moins 13 et plus
  • Avoir un score IELTS d'au moins 6,5 ou équivalent
    • Dans un nombre limité de disciplines telles que la gestion, le commerce et l'ingénierie, il est possible d'obtenir une admission conditionnelle.

Conseils de sécurité pour les études supérieures au Canada :

  • Ne donnez pas la priorité à la sélection pour un meilleur classement, car dans ce cas, vous devrez payer beaucoup de frais de scolarité.
  • Parlez à un conseiller pédagogique avant de choisir une majeure afin de ne pas vous tromper.
  • Analysez les conditions de résidence après avoir étudié dans le domaine et l'université de votre choix.

 

  • Avoir un GPA d'au moins 15 ou plus dans les diplômes de maîtrise
  • Avoir un score IELTS d'au moins 6,5 ou équivalent
  • Avoir de solides qualifications académiques

Conseils de sécurité pour étudier au doctorat au Canada :

  • Le montant de la bourse ne doit pas être le critère de votre action. Dès que vous êtes accepté, vous avez fait un grand pas. Habituellement, vous aurez une sorte d'échange automatique.
  • Prenez le score de langue au sérieux. Vous n'avez aucune chance sans un score de langue.
  • Articles articles articles. Assurez-vous de publier un ou plusieurs bons articles dans des revues réputées.

 

Quelle est l'exigence GPA pour étudier au Canada?

GPA est l'un des facteurs principaux et importants pour l'admission dans les universités et collèges canadiens. L'exigence GPA pour l'admission varie selon l'université, le niveau d'études et le domaine d'études, et un seul GPA ne peut être considéré pour toutes les universités canadiennes. Habituellement, les universités prestigieuses et bonnes au Canada exigent un GPA plus élevé pour l'admission.

 

Exigence GPA pour étudier dans les universités et collèges canadiens 

  • Exigences en matière de notes pour étudier dans les collèges canadiens :  moyenne pondérée cumulative d'au moins 12 et plus
  • Exigences en matière de notes pour étudier dans les universités canadiennes :  moyenne pondérée cumulative d'au moins 13 et plus
  • Exigence de notes pour le diplôme d'études collégiales :  moyenne pondérée cumulative minimale de 12 et plus
  • Exigences en matière de notes pour les études de premier cycle :  moyenne pondérée cumulative minimale de 13 ou plus (bien sûr, la plupart des universités canadiennes exigent une moyenne pondérée cumulative de 14 ou plus)
  • Exigences en matière de notes pour les études supérieures :  moyenne pondérée cumulative minimale de 13 ou plus (bien sûr, la plupart des universités canadiennes exigent une moyenne pondérée cumulative de 14 ou plus au niveau des cycles supérieurs)
  • Exigence de notes pour les études doctorales:  moyenne pondérée cumulative minimale de 15 et plus

 

Maintenant que vous connaissez le GPA requis pour étudier au Canada, vous devez savoir que le système de notation des centres éducatifs canadiens est différent de celui de l'Iran. Chacune des 10 provinces du Canada a son propre système de notation et ils diffèrent dans les détails, mais en général, le  système de notation au Canada est une combinaison de :

  • Alphabet (AF)
  • Chiffres (échelle de 0 à 4 et échelle de 0 à 9)
  • pourcentage (0-100)

De plus, selon la province, deux échelles GPA de 0 sur 4 et 0 sur 9 sont utilisées à travers le Canada.  Bien sûr, dans certaines provinces, la moyenne pondérée cumulative maximale est de 4,33 ou 4,5.

Par exemple,  l'Université Simon Fraser, située dans la province de la Colombie-Britannique, indique la moyenne pondérée cumulative (GPA) minimale requise pour l'admission en génie mécanique au niveau postdoctoral sous forme de nombre, qui est de 3.33 sur 4.33. 

 Ceci en dépit du fait que  le système de notation en Iran n'est pas composite et est représenté en termes de nombres, et son échelle est de 0 sur 20  (bien sûr, à l'école primaire, le système de notation est descriptif).

Vous pouvez demander comment calculer le GPA requis du Canada et combien il est équivalent dans le système de notation iranien. Dans ce qui suit, nous avons comparé l'échelle GPA du Canada et de l'Iran dans un tableau.

 

Au Canada, le pourcentage de GPA utilisé   sur une échelle de 0 à 4 est plus élevé. Pour cette raison, nous avons utilisé la même échelle dans le tableau ci-dessous, bien qu'ici la moyenne pondérée cumulative maximale de 4,33 soit considérée.
Système de classement canadien Le système de notation de l'Iran
GPA selon les lettres GPA en pourcentage GPA par numéro GPA par numéro
A+ 92-100 4.33 20
UN 88-91 4 18h47
UN- 85-87 3,67 16,95
B+ 82-84 3.33 15.38
B 78-81 3 13.85
B- 75-77 2,67 12h33
C+ 72-74 2.33 10.76
c 68-71 2 9.23
C- 65-67 1,67 7.71
d 55-64 1 4.61
F 0-54 0 0

 

Comment puis-je étudier au Canada avec un faible GPA?

Si vous faites partie des candidats qui ont une faible moyenne pondérée cumulative et que vous craignez d'être admis dans les universités canadiennes, ne vous inquiétez pas. Des années d'expérience de travail avec l'équipe de direction de Visamundial auprès d'universités et de collèges canadiens ont montré que vous pouvez être admis avec un GPA inférieur au minimum accepté par les universités, mais il y a des conditions ! 

Étant donné que le GPA n'est pas le seul critère d'admission dans les universités canadiennes, si vous avez un bon dossier académique et incluez les éléments suivants dans votre dossier de demande d'admission à l'université, vous pouvez couvrir dans une large mesure votre faible GPA et augmenter vos chances d'admission. :

  • Rédiger une SOP solide
  • Fournir des antécédents de travail bons et pertinents
  • Compétences et expertise personnelles
  • Fournir des lettres de recommandation solides de professeurs ou d'employeurs
  • Honneurs académiques ou professionnels ou brevets
  • Fournir un score GRE ou GMAT (même s'il ne fait pas partie des exigences minimales d'admission)
  • Fournir un score linguistique élevé

Dans ce qui suit, nous nous référons à la liste des universités qui acceptent l'admission dans certains domaines à faible GPA. Bien sûr, comme mentionné précédemment, vous devez renforcer d'autres aspects de votre cas.

 

 

  • Université de Winnipeg Université de Winnipeg
  • Laurentienne Université Laurentienne
  • Université de l'Île-du-Prince-Édouard
  • Université Acadie
  • Université Saint-François Xavier
  • Université de Nipissing
  • Université Trinity Western
  • Université Thompson Rivers
  • Université de Brandon
  • Université Royal Roads

 

Quel est le certificat de langue requis pour étudier au Canada?

Les universités canadiennes et autres centres d'enseignement acceptent plusieurs types de certificats d'anglais et de français pour l'admission. La plupart des universités canadiennes sont anglophones, mais les universités situées au Québec en tant que province francophone offrent généralement un enseignement en français et en anglais.

 

  • IELTS académique (Système international d'évaluation de la langue anglaise - IELTS)
  • TOEFL (Test d'anglais comme langue étrangère - TOEFL)
  • PTE (Pearson Test of English Academic - PTE)
  • Duolingo (test d'anglais Duolingo)
  • Kiel (langue anglaise académique canadienne - CAEL)
  • Test MELAB (Batterie d'évaluation de la langue anglaise du Michigan - MELAB)

conseil: 

  • Presque toutes les universités canadiennes acceptent à la fois l'IELTS et le TOEFL. Mais dans le cas des autres tests mentionnés ci-dessus, il convient de noter que toutes les universités n'acceptent pas le test PTE ou Duolingo. Bien sûr, le pourcentage d'universités qui acceptent l'examen PTA pour l'admission est plus élevé que les universités qui acceptent l'examen Duolingo. 
  • Le test de Kiel est un test de langue canadien et le centre de test est situé au Canada. Idem avec le test MELAB. Par conséquent, il n'est pas possible pour les Iraniens qui se trouvent à l'extérieur du Canada d'obtenir ces scores linguistiques.
  • Le TOEFL IBT est accepté par les universités canadiennes. Quelques universités acceptent également le TOEFL Home Edition.
 
  • Delphi Diplôme approfondi de langue française – DALF / Diplôme d'études en langue française – DELF
  • TCF (test de connaissance du français - TCF)
  • TEF (Test d'Evaluation de Français – TEF)
  • TFI (Test de français international - TFI)

 

Quel est le score linguistique requis pour étudier au Canada? 

Dans le tableau ci-dessous, nous avons indiqué le score linguistique moyen requis pour l'admission aux études canadiennes à différents niveaux d'études sur la base de 4 tests de langue anglaise : IELTS, TOEFL, PTE et Duolingo. Il convient de noter que le score de langue requis pour étudier au Canada est différent selon le domaine d'études.

cours éducatifs IELTS TOEFL ETP Duolingo
écoles Il n'est pas obligatoire Il n'est pas obligatoire Il n'est pas obligatoire Il n'est pas obligatoire
Collège Score entre 6,5 et 6 Score entre 6,5 et 6 Score entre 53-57 Score 105 et plus
licence Daqel grade 6.5 Note minimale entre 75 et 89 Note minimale de 60 Note minimale entre 105 et 120
Master en Ingénierie Note minimale de 6,5 Note minimale de 86 Note minimale entre 57 et 60 Note minimale entre 110 et 115
Master en sciences expérimentales Note minimale de 6,5 Note minimale entre 79 et 92 Note minimale entre 58 et 65 Note minimale entre 115 et 125
Master Humanités Note minimale entre 6,5 et 7 Note minimale entre 95 et 86 Note minimale entre 60 et 65 Note minimale entre 115 et 125
Master en Management ou MBA Note minimale entre 6,5 et 7 Note minimale entre 95 et 100 Note minimale entre 60 et 65 Note minimale entre 115 et 125
Doctorat Note minimale entre 6,5 et 7 Note minimale entre 85 et 100 Note minimale entre 60 et 65 score entre 115 et 120 (ce test n'est pas accepté par la plupart des universités)
Médecine et droit Note 7 et plus Score 100-109 Score 68-76 Score 125 (cet examen n'est pas accepté par la plupart des universités)

 

Quelles sont les conditions pour étudier l'immigration au Canada?

Afin de pouvoir immigrer au Canada par le biais des études, vous devez remplir 5 conditions principales :

  • Avoir des exigences éducatives appropriées  telles qu'une moyenne pondérée cumulative minimale, un score linguistique et d'autres exigences requises par les universités canadiennes afin que vous puissiez réussir à obtenir une admission académique.  
  • Ne risquez pas la délivrance d'un visa en termes d'âge.  Si vous êtes plus âgé, la méthode d'éducation n'est peut-être pas la meilleure méthode d'immigration pour vous et vous devriez envisager d'autres méthodes.
  • Avoir une bonne capacité financière  et être en mesure de fournir les ressources financières nécessaires pour couvrir les frais d'études et de vie au Canada.
  • Ne pas avoir de problèmes physiques aigus.
  • Ne pas avoir de casier judiciaire. 
Différents niveaux d'éducation
  • Exigences pour un baccalauréat au Canada
  • Exigences en matière d'études supérieures au Canada
  • Conditions d'études doctorales au Canada
Demande de bourse canadienne
  • Conditions pour postuler et obtenir l'admission pour étudier au Canada
  • Documents requis pour l'admission et le visa canadien
  • Exigences en matière de bourses d'études canadiennes
Permis de maîtrise du Canada
  • Exigences relatives au visa canadien pour compagnon
  • Règles canadiennes sur les permis d'enseignant
  • Conditions de visa de travail après des études au Canada
  • Conditions de résidence permanente au Canada après les études
  • Conditions financières pour le visa d'études canadien
Visa de connaissances pédagogiques

Conditions d'obtention d'un visa étudiant canadien

Pour obtenir un visa d'étudiant canadien, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Acceptation des écoles publiques ou privées canadiennes dans l'un des cours élémentaires, intermédiaires ou secondaires
  • Avoir un âge maximum de 18 ans
  • Accompagner le père ou la mère de l'étudiant, et s'ils ne sont pas accompagnés, avoir un tuteur légal (gardien) au Canada
  • Preuve de capacité financière suffisante pour payer les frais de scolarité et de subsistance pendant un an au Canada
  • Ne pas avoir de maladie
  • Preuve de départ du Canada après l'obtention du diplôme

 

Les élèves du primaire doivent entrer au Canada avec leurs parents ou tuteurs légaux et ne peuvent pas présenter de demande seuls.

Le gardien doit être citoyen canadien ou résident permanent.

 

Quels sont les documents requis ?

 

  • Numérisation de passeport valide avec pages tamponnées et pages avec étiquette de visa, le cas échéant
  • Traduction numérisée du certificat de naissance avec une copie en farsi
  • Une photo personnelle au format 3,5 x 4,5
  • Scan de la traduction du diplôme et des relevés de notes des trois dernières années (en cas d'emploi, la traduction du certificat de travail est également requise)
  • Lettre d'acceptation de l'école
  • Traduction scannée de l'autorisation de sortie du territoire (si les parents ou l'un d'entre eux n'accompagnent pas l'élève)
  • Traduction scannée du certificat de garde (en cas de séparation des parents ou ayant un tuteur légal autre que les parents)
  • Lettre notariée du gardien (si les parents n'accompagnent pas l'élève)
  • Preuve d'inscription dans le dortoir étudiant ou chez l'habitant (si non accompagné des parents)
  • Lettre du plan directeur
  • Lettre de défense de l'avocat (s'il y a un avocat sur l'affaire)
  • Formulaires de visa d'études canadiens
  • Empreintes digitales (non requis pour les étudiants de moins de 14 ans)
 

Étant donné que les étudiants de moins de 18 ans n'ont pas d'indépendance professionnelle et financière, il est nécessaire que les membres de première classe de la famille, de préférence les parents, deviennent leurs parrains financiers.

  • Lettre d'autorisation bancaire en anglais
  • Détails du compte pour les 4 derniers mois
  • Traduction de documents qui montrent l'affiliation de l'étudiant et de son parrain à son pays, tels que :
  • Documents immobiliers, y compris maison, terrain, magasin ou maître liés à leur location
  • Documents d'enregistrement de la société (le cas échéant)
  • Autres documents qui montrent la capacité financière, tels que les documents de voiture, les factures d'or, etc.
  • Traduction de lettres d'embauche et de contrats de travail
  • Traduction des bulletins de salaire des derniers mois (le cas échéant)
  • Traduction des dossiers d'assurance (le cas échéant)
  • Traduction d'engagement notarié
  • Traduction d'acte de naissance
  • Passeport scanné signé par les parents (sponsor)
  • Reçu de paiement de la caution de l'école (le cas échéant)

Tous les documents doivent être en anglais et au format pdf. La taille des fichiers ne doit pas dépasser 4 Mo.

 

Conditions de visa d'accompagnement d'étudiant canadien

En tant que parent d'un étudiant, vous devez remplir les conditions suivantes pour recevoir un visa de compagnon canadien :

  • Prouver que vous avez une capacité financière suffisante pour couvrir vos frais de subsistance pendant votre séjour au Canada (habituellement pendant une année d'études de votre enfant).
  • Si vous êtes le parrain financier de votre enfant, vous devez également fournir une somme d'argent suffisante pour couvrir les frais de scolarité et de subsistance de votre enfant pendant un an.
  • Prouver que vous serez temporairement au Canada et que vous retournerez dans votre pays.
  • Ne pas avoir un mauvais fond.
  • Soyez en bonne santé physique.

 

documents requis

En tant que parent d'un étudiant qui envisage de l'accompagner et d'obtenir un visa d'accompagnateur d'étudiant (un visa d'accompagnateur d'étudiant est un type de visa touristique), vous devez préparer des documents.

Une partie des documents est l'identité et une autre partie des documents est liée à la preuve de la capacité financière. Vous avez besoin de tous les documents financiers mentionnés dans la section visa étudiant. Mais en plus de ceux-ci, vous devez préparer les documents suivants :

  • Numérisation de la traduction des relevés de notes et des relevés de notes universitaires (le cas échéant - non requis)
  • Scan du certificat de langue (le cas échéant - non requis)
  • Une photo personnelle 3,5 x 4,5
  • Numérisation de passeport valide avec toutes les pages tamponnées
  • Scannez la traduction de l'acte de naissance
  • Analyser la traduction du mauvais certificat d'arrière-plan
  • Traduction numérisée du certificat de mariage
  • Scan de la traduction de la carte de fin de service ou de la carte d'exonération de service du père
  • Formulaires nécessaires liés au visa étudiant accompagnateur
  • Prise d'empreintes digitales après le dépôt de la demande de visa

 

Combien de temps faut-il pour délivrer un visa ?

La réponse à cette question est relative. Selon les conditions de l'ambassade du Canada, ce délai dure de 2 semaines à 6 mois. Il y a même eu des cas qui ont mis plus d'un an à être examinés.

Dans certaines circonstances, comme l'épidémie de la maladie Covid-19, le processus d'évaluation des demandes de visas d'études canadiens a été lent. Mais parfois, les cas peuvent être examinés et évalués rapidement. Tout dépend des conditions de l'ambassade du Canada et de la complétude de votre dossier.

 

Frais de visa étudiant canadien

Le coût d'une demande de permis d'enseigner canadien 150 $
Frais de visa accompagnateur étudiant 100 $
Frais d'empreintes digitales par personne 85 $
La vie étudiante au Canada
  • Conditions et règles de l'assurance maladie étudiante au Canada
  • Conditions et règles de travail des étudiants au Canada

Suppression du refus de visa étudiant
Visa d'investissement au Canada

Montant requis pour investir au Canada

 

Frais de visa d'investissement canadien

Selon la manière dont vous choisissez d'investir au Canada, le coût de l'examen des dossiers de demande de visa d'investissement varie.

Le résultat de certaines méthodes d'investissement au Canada est d'obtenir un visa de travail, et le résultat de certaines autres méthodes est d'obtenir une résidence permanente canadienne directe. Par conséquent, les coûts liés à chacun sont inclus dans le tableau ci-dessous.

Le coût d'une demande de visa de travail dans le cadre du Programme d'investissement du Canada

type d'application Montant en dollars canadiens
Permis de travail de la personne principale 255 $
Permis de travail de l'épouse 255 $
Visa pour les enfants en visite 100 $

 

Le coût d'une demande de résidence permanente dans le cadre du Programme d'investissement du Canada

type d'application Montant en dollars canadiens
Résidence permanente du demandeur principal 2 140 $
Résidence permanente du conjoint 1 365 $
Résidence permanente de chaque enfant 230 $

 

Score linguistique minimum pour investir au Canada

En moyenne, pour investir au Canada, vous devez avoir un score IELTS d'au moins 4 à 5. Si nous voulons l'exprimer plus précisément, nous divisons les méthodes d'investissement en deux catégories, fédérale et provinciale. Le score linguistique requis pour les programmes de chaque groupe est différent.

Méthodes d'investissement fédérales Certificat de langue requis
Visa de démarrage Score IELTS général d'au moins 5
Programme de travail indépendant Il n'y a pas de score de langue minimum. Ce programme est basé sur un système de notation. Si vous avez un score IELTS General d'au moins 4 à 9, vous recevrez entre 4 et 16 points. La connaissance de la langue française peut ajouter jusqu'à 8 points à vos points, de sorte que le nombre maximum de points atteint 24.
Achat d'entreprise / enregistrement de l'entreprise Pour obtenir un visa de travail par l'achat d'une entreprise dans le cadre du programme propriétaire/exploitant, il n'est pas nécessaire de fournir un certificat de langue, mais selon la loi du ministère de l'Immigration du Canada, vous devez convaincre l'agent que vous maîtrisez la langue nécessaire possibilité de démarrer l'entreprise ou de développer l'entreprise achetée.

Après une certaine période de travail au Canada, lors de la demande de résidence permanente au Canada via le système Entrée express, vous devez fournir un score IELTS général d'au moins 6 dans les 4 compétences linguistiques.

 

Méthodes d'investissement provinciales Certificat de langue requis
Programmes d'entrepreneuriat La plupart des programmes d'entrepreneuriat provinciaux canadiens exigent un score IELTS General d'au moins 4 ou 5.
Visa de démarrage canadien

Exigences de demande de visa de démarrage au Canada

Avec un visa startup, vous ne devriez pas avoir l'intention de vous installer au Québec. Voyons maintenant les conditions préalables à cette perle brillante, oui, nous entendons le visa de démarrage canadien.

Première condition : obtenir IELTS

Deuxième condition : Obtenir une lettre

Troisième condition : Avoir au moins

Quatrième condition : Ne pas avoir de mauvais

Cinquième condition :  Vous avez la capacité de subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille pendant 6 mois.

 

Quelles sont les conditions pour inscrire une entreprise au programme startup ?

Visa canadien (ICT)

Conditions d'obtention d'un visa canadien de transfert intra-entreprise

Afin d'obtenir un visa de travail intra-entreprise au Canada, tant les employés de l'entreprise étrangère que les entreprises elles-mêmes doivent respecter certaines conditions et règles. Les visas de travail TIC ne seront pas délivrés aux employés étrangers si l'une ou l'autre des parties ne respecte pas les règles de transfert intra-entreprise du Canada.

 

Exigences relatives aux visas TIC Canada pour les employés de l'entreprise

  • Les employés transférés doivent avoir au moins un an d'expérience de travail à temps plein dans une entreprise étrangère au cours des trois dernières années. 
  • Les employés transférés doivent être affectés au bureau canadien pour effectuer le même travail qu'ils feraient dans leur pays d'origine. 
  • Un titre d'emploi pour travailler au Canada doit appartenir à l'une des trois catégories suivantes :
    • Dirigeant : Être en charge de la gestion de l'entreprise ou d'une partie importante de celle-ci.
    •  Senior Manager  : Gère tout ou partie de l'entreprise et supervise et contrôle le travail des autres managers et collaborateurs spécialisés.
    • Connaissances spécialisées : Un employé qui possède des connaissances spécialisées sur les produits ou services de l'entreprise ou un haut niveau d'expertise dans les processus et procédures de l'organisation.

 

Exigences de visa Canada ICT pour les entreprises elles-mêmes

  • L'adresse du bureau de l'entreprise au Canada doit être connue. Dans des cas exceptionnels comme les startups, une autre adresse peut être introduite jusqu'à ce que le bureau soit loué ou acheté.
  • Une entreprise qui veut établir un bureau au Canada doit avoir un plan d'affaires réaliste et défendable pour justifier ses activités au Canada (plan d'affaires). 
  • L'entreprise doit avoir la capacité financière de démarrer une entreprise au Canada et de payer les salaires des employés.
  • Si l'entreprise souhaite transférer ses cadres supérieurs au Canada, elle doit démontrer que l'ampleur du travail de l'entreprise au Canada sera suffisamment importante pour exiger du travail au niveau de la direction. 
  • Lorsque les entreprises veulent envoyer leur employé spécialisé au Canada, elles doivent être en mesure de démontrer que :
    • Cette main-d'œuvre spécialisée joue définitivement un rôle dans leur entreprise
    • Son activité au Canada est sous la direction du directeur canadien de l'entreprise.

 

Quel est le financement du visa ICT ?

Le demandeur doit prouver au gouvernement canadien avec ses documents de capacité financière qu'il a une capacité financière suffisante pour rester et démarrer une entreprise au Canada et qu'il ne rencontrera aucun problème pour répondre aux exigences minimales de vie dans ce pays. Par conséquent, les ressources financières peuvent être   divisées en deux parties :

 

Capacité financière à couvrir le coût de la vie

Les agents d'immigration canadiens utilisent le tableau Lyco comme outil pour évaluer les moyens financiers d'un demandeur. SFR signifie Seuil de faible revenu et signifie le montant de revenu le plus bas et est utilisé pour montrer le seuil de pauvreté dans les régions urbaines canadiennes comptant une population d'au moins un demi-million de personnes. Autrement dit, si votre revenu est inférieur au SFR, aux yeux du Canada, vous êtes sous le seuil de la pauvreté.

Dans les visas à court terme, les agents s'attendent à ce que vous montriez 12 mois de crédit sur votre compte bancaire.

Nombre de membres de la famille Montant minimum requis en dollars canadiens
1 personne 26 620
2 personnes 33 140
3 personnes 40 742
4 personnes 49 466
5 personnes 56 104
6 personnes 63 276
7 personnes 70 448
Plus de 7 personnes : ces montants s'ajoutent par personne 7 172

Le point auquel vous devez faire attention est que le budget et les ressources financières mentionnés dans le tableau doivent appartenir à l'individu ou être partagés avec son conjoint, et le demandeur ne peut pas emprunter le montant à une autre personne.

 

Capacité financière à financer un investissement (démarrage d'une entreprise au Canada)

Le montant minimum requis pour l'investissement sera déterminé et notifié selon le type d'entreprise au Canada.

Façons de prouver la capacité financière :

  • Preuve de capacité financière par lettre bancaire et circulation trimestrielle des comptes à court terme
  • Preuve de capacité financière par une lettre bancaire et circulation d'un à deux mois de comptes à court terme ainsi que des sources telles qu'un affidavit
  • Preuve de capacité financière par le biais d'une lettre bancaire provenant de comptes à long terme (et source financière si nécessaire)
  • Preuve de capacité financière par le biais d'un compte en devise étrangère et fourniture d'une source financière
  • Preuve de capacité financière par lettre bancaire et évaluation immobilière officielle
  • Estimation immobilière officielle

Notez que les deux derniers sont moins recommandés.

 

Documents requis pour le visa de travail de transfert intra-entreprise ICT

Les documents requis pour présenter une demande dans le cadre du programme de transfert intra-entreprise des TIC sont les suivants : 

  • Documents prouvant que les employés transférés à l'extérieur du Canada sont employés par l'entreprise internationale et ont l'intention d'être transférés à son bureau canadien.
  • Documents prouvant que la personne transférée a travaillé dans cette entreprise pendant au moins un an au cours des trois années précédant la date de la demande de visa ICT. Ce travail doit avoir été effectué à temps plein (et non à temps partiel) et dans le même poste qui doit être effectué au Canada. Ces documents peuvent prendre la forme d'une déclaration des droits ou d'un contrat.
  • Synthèse du statut et description des fonctions du cessionnaire dans un poste de cadre ou de direction. Ce document comprend le poste, l'intitulé du poste, le poste dans l'organisation administrative de l'entreprise et la description de ses fonctions dans le pays d'origine. 
  • Les mêmes documents pour le futur poste au Canada.
  • Dans les situations où la force de transfert requiert des connaissances spécialisées, des documents doivent être présentés pour démontrer que la personne proposée possède ces connaissances spécialisées.
  • Un document descriptif indiquant l'existence d'un lien tangible entre les activités de l'entreprise dans le pays d'origine et son bureau canadien, ou toute autre entreprise considérée comme son partenaire au Canada. 
  • Recevoir une invitation d'une entreprise canadienne
  • Plan d'affaires détaillé

 

Coût du programme de transfert intra-entreprise du Canada

Le visa de travail canadien pour transfert intra-entreprise est un type de visa temporaire et son coût est calculé comme les autres visas de travail temporaires canadiens. Dans ce type de visa, l'employeur canadien doit payer les frais de conformité de l'employeur pour annoncer l'offre d'emploi dans le système de l'employeur :

type d'application Coût en dollars canadiens
permis de travail 155 $
Coût de la conformité de l'employeur 230 $
Empreinte digitale (biométrique) par personne 85 $
Empreintes familiales (deux personnes ou plus) 170 $
Visa canadien d'entrepreneuriat

Exigences du programme d'investissement du Québec

  • 2 000 000 $ d'actifs obtenus par des moyens légaux.
  • Fournir 1 200 000 $ dans un investissement passif garanti par le gouvernement pendant 5 ans sans intérêt
  • Deux ans d'expérience en gestion ou expérience en affaires au cours des 5 dernières années
  • Intention de vivre dans la province de Québec

Les candidats retenus reçoivent un certificat de Québécois Québécois (CSQ), qui leur permet d'obtenir la résidence permanente au Canada après avoir passé des tests médicaux et une vérification des antécédents.

 

Exigences du Programme québécois en entrepreneuriat

  • Valeur nette de 900 000 $. Le demandeur doit prouver qu'il a légalement gagné ce montant seul ou avec son conjoint (deuxième groupe).
  • Les entrepreneurs des deux groupes doivent présenter leur projet d'entreprise sous la forme d'un plan d'affaires.
  • Les entrepreneurs des deux groupes doivent obtenir les points de quorum du programme, qui sont mesurés en fonction de facteurs tels que l'âge, la scolarité, les compétences linguistiques, la résidence au Québec ou le fait d'avoir de la famille dans cette province et l'indépendance financière.
  • Programme des travailleurs autonomes du Québec

 

Exigences pour le Programme des travailleurs indépendants du Québec

  • Valeur nette de 100 000 $
  • Deux ans d'expérience de direction dans la profession que vous comptez exercer au Québec.
  • Prévoir un dépôt de démarrage d'au moins 50 000 $ pour une entreprise à implanter dans la région métropolitaine de Montréal ou prévoir un minimum de 25 000 $ pour une entreprise à l'extérieur de la région métropolitaine de Montréal.
  • Capacité financière suffisante pour vivre pour vous et votre famille au Québec
  • Obtenir suffisamment de points dans les facteurs évalués

 

Frais d'examen de la demande de visa d'entrepreneur canadien

Pour postuler au programme d'entrepreneuriat de chaque province, vous devez soumettre votre demande ou votre demande au gouvernement provincial. La province facture des frais pour l'examen de votre demande, dont le montant varie selon les programmes d'entrepreneuriat des différentes provinces.

 

État
Coût en dollars canadiens
Colombie britannique Frais d'inscription 300 dollars
Frais d'examen de la demande 3 500 $
Frais d'appel 500 dollars
Frais d'examen de cas pour chaque employé clé du programme d'entrepreneuriat 1 000 $
Ontario Frais d'examen de la demande 3 500 $
Québec Le coût de l'examen de la demande de sélection provinciale (CSQ) dans le programme d'investissement 16 383 $
Le coût de l'examen de la demande de sélection provinciale (CSQ) au programme Travail autonome et entrepreneuriat 1 142 $
Alberta Frais d'examen des demandes du programme d'entrepreneuriat pour diplômés de l'Alberta 3 500 $
Frais d'examen des candidatures pour le programme d'entrepreneuriat des diplômés étrangers 3 500 $
Le coût de l'examen de l'application du programme agricole et d'élevage 500 dollars
Le coût de l'examen de l'application du programme d'entrepreneuriat en milieu rural 3 500 $
Saskatchewan Frais d'examen de la demande 2 500 $
Manitoba Le coût de l'examen de la demande du programme d'entrepreneuriat 2 500 $
Nouveau-Brunswick Le coût de l'examen de la demande du programme d'entrepreneuriat 2 000 $
Le coût de l'examen de la candidature au programme d'entrepreneuriat après l'obtention du diplôme 250 $
Île-du-Prince-Édouard Frais d'examen de la demande 10 000 $
Nouvelle-Écosse Frais d'examen de la demande pas de frais
Terre-Neuve-et-Labrador Frais d'examen de la demande 1 000 $
Régions du Nord-Ouest Frais d'examen de la demande 2 800 $
Yukon Frais d'examen de la demande pas de frais

 

Score linguistique minimum pour le visa d'entrepreneur canadien

 

État Programmes provinciaux d'affaires et d'entrepreneuriat Niveau de langue minimum requis
Colombie britannique Premier programme d'entrepreneuriat de la Colombie-Britannique Une note minimale de NCLC 4 en anglais ou en français
Programme d'entrepreneuriat de la Colombie-Britannique - Projet pilote régional
Programme d'entrepreneuriat de la Colombie-Britannique - Projets stratégiques Il n'est pas nécessaire de fournir un score linguistique, mais les employés clés sélectionnés doivent démontrer qu'ils ont une capacité linguistique suffisante pour démarrer ou développer une entreprise.
Ontario Programme ontarien d'entrepreneuriat Une note minimale de NCLC 4 en anglais ou en français
Programme provincial d'immigration de l'Ontario - Groupe d'entreprises Une note minimale de NCLC 5 en anglais ou en français
Québec Programme québécois en entrepreneuriat Il n'est pas nécessaire de fournir un score de langue, mais ce programme est basé sur un système de notation, et avoir un score en français ou en anglais ajoutera jusqu'à 22 points à votre score total.
Programme d'investissement du Québec
Programme des travailleurs autonomes du Québec
Alberta Programme d'entrepreneuriat pour diplômés de l'Alberta Une note minimale de NCLC 7 en anglais ou en français
Programme d'entrepreneuriat pour les diplômés étrangers Une note minimale de NCLC 5 en anglais ou en français
Programme agricole Il n'est pas nécessaire de fournir un score de langue, mais vous devez démontrer que vous avez une capacité linguistique suffisante pour démarrer une ferme.
Programme d'entrepreneuriat en milieu rural Une note minimale de NCLC 4 en anglais ou en français
Saskatchewan Programme d'entrepreneuriat de la Saskatchewan Il n'est pas nécessaire de fournir un score de langue, mais ce programme est basé sur un système de notation, et avoir un score en français ou en anglais ajoutera jusqu'à 15 points à votre score total.
Programme d'entrepreneuriat pour les diplômés étrangers de la Saskatchewan Une note minimale de NCLC 7 en anglais ou en français
Programme des agriculteurs de la Saskatchewan Il n'est pas nécessaire de fournir un score de langue, mais vous devez démontrer que vous avez une capacité linguistique suffisante pour démarrer une ferme.
Manitoba Programme d'entrepreneuriat du Manitoba Une note minimale de NCLC 4 en anglais ou en français
Programme d'investissement agricole Il n'est pas nécessaire de fournir un score linguistique, mais vous pouvez être invité à participer à un entretien, vos compétences linguistiques doivent donc être bonnes.
Nouveau-Brunswick Programme d'entrepreneuriat du Nouveau-Brunswick Une note minimale de NCLC 5 en anglais ou en français
Programme d'entrepreneuriat pour diplômés du Nouveau-Brunswick Une note minimale de NCLC 7 en anglais ou en français
Île-du-Prince-Édouard Programme d'entrepreneuriat Prince Edward - Propriété à 100 % Une note minimale de NCLC 4 en anglais ou en français
Programme d'entrepreneuriat Prince Edward - Propriété fractionnée
Programme de permis de travail de l'Île-du-Prince-Édouard
Nouvelle-Écosse Programme d'entrepreneuriat de la Nouvelle-Écosse Une note minimale de NCLC 5 en anglais ou en français
Programme d'entrepreneuriat pour les diplômés étrangers de la Nouvelle-Écosse Une note minimale de NCLC 7 en anglais ou en français
Terre-Neuve-et-Labrador Programme des entrepreneurs étrangers de Terre-Neuve-et-Labrador Une note minimale de NCLC 5 en anglais ou en français
Programme d'entrepreneuriat pour les diplômés étrangers de Terre-Neuve-et-Labrador Une note minimale de NCLC 7 en anglais ou en français
Régions du Nord-Ouest Programme d'entrepreneuriat des régions du Nord-Ouest Une note minimale de NCLC 4 en anglais ou en français
Yukon Programme pour les entreprises du Yukon Une note minimale de NCLC 4 en anglais ou en français

 

Équivalent à un score CLB de 4 dans les tests acceptés

 

 

Équivalent à un score CLB de 5 dans les tests acceptés

 

 

Équivalent à un score CLB de 7 dans les tests acceptés

 

 

Conditions d'obtention d'un visa canadien d'entrepreneuriat

Les conditions des programmes d'entrepreneuriat dans chaque province canadienne sont différentes les unes des autres, mais en général, pour obtenir un visa d'entrepreneuriat, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Avoir des antécédents de propriété d'entreprise ou de direction d'entreprise (le montant varie selon les différents programmes d'entrepreneuriat)
  • Fournir un montant adéquat d'actifs ou un montant d'investissement ou les deux
  • Avoir un score IELTS General ou French TCF, TEF (non requis pour tous les programmes entrepreneuriaux)
  • Mener une entrevue si demandé par la province désirée
  •  Voyage exploratoire (pas nécessaire pour tous les programmes entrepreneuriaux, mais le faire peut rapporter plus de points)
  • Présentation d'un business plan
  • Dépôt de garantie (n'inclut pas toutes les provinces)
  • Avoir la santé physique
  • Ne pas avoir de mauvais antécédents

 

Quelle est la capacité financière pour un visa d'entrepreneur canadien?

Le demandeur doit prouver au gouvernement canadien avec ses documents de capacité financière qu'il a une capacité financière suffisante pour rester et démarrer une entreprise au Canada et qu'il ne rencontrera aucun problème pour répondre aux exigences minimales de vie dans ce pays. Par conséquent, les ressources financières peuvent être   divisées en deux parties :

 

Capacité financière à couvrir le coût de la vie

Les agents d'immigration canadiens utilisent le tableau Lyco comme outil pour évaluer les moyens financiers d'un demandeur. SFR signifie Seuil de faible revenu et signifie le montant de revenu le plus bas et est utilisé pour montrer le seuil de pauvreté dans les régions urbaines canadiennes comptant une population d'au moins un demi-million de personnes. Autrement dit, si votre revenu est inférieur au SFR, aux yeux du Canada, vous êtes sous le seuil de la pauvreté.

Dans les visas à court terme, les agents s'attendent à ce que vous montriez 12 mois de crédit sur votre compte bancaire.

Nombre de membres de la famille Montant minimum requis en dollars canadiens
1 personne 26 620
2 personnes 33 140
3 personnes 40 742
4 personnes 49 466
5 personnes 56 104
6 personnes 63 276
7 personnes 70 448
Plus de 7 personnes : ces montants s'ajoutent par personne 7 172

Le point auquel vous devez faire attention est que le budget et les ressources financières mentionnés dans le tableau doivent appartenir à l'individu ou être partagés avec son conjoint, et le demandeur ne peut pas emprunter le montant à une autre personne.

 

Capacité financière à financer un investissement (démarrage d'une entreprise au Canada)

Le montant minimum requis pour l'investissement est déterminé selon le type d'entreprise au Canada.

Façons de prouver la capacité financière

  • Preuve de capacité financière par lettre bancaire et circulation trimestrielle des comptes à court terme
  • Preuve de capacité financière par une lettre bancaire et circulation d'un à deux mois de comptes à court terme ainsi que des sources telles qu'un affidavit
  • Preuve de capacité financière par le biais d'une lettre bancaire provenant de comptes à long terme (et source financière si nécessaire)
  • Preuve de capacité financière par le biais d'un compte en devise étrangère et fourniture d'une source financière
  • Preuve de capacité financière par lettre bancaire et évaluation immobilière officielle
  • Estimation immobilière officielle

Notez que les deux derniers sont moins recommandés.

Visa d'achat d'affaires au Canada

Quelles sont les conditions pour acheter une entreprise au Canada?

  • Avoir l'expérience de la gestion ou de la possession d'une entreprise dans votre pays pendant au moins trois ans (être propriétaire signifie posséder la totalité ou au moins 10 % des actions de l'entreprise)
  • Avoir suffisamment d'actifs et de capital pour acheter une entreprise au Canada
  • Acheter la totalité ou au moins 51 % des actions de l'entreprise au Canada
  • Avoir un diplôme ou supérieur
  • Avoir des compétences de base en anglais (il n'est pas nécessaire de fournir un certificat de langue)

 

Le coût d'achat d'une entreprise au Canada

Le prix d'achat d'une entreprise au Canada dépend de la nature de l'entreprise, de son emplacement physique, de sa taille, de sa rentabilité, du nombre d'employés et d'autres facteurs. En général, le capital minimum pour acheter une entreprise au Canada ne devrait pas être inférieur à  250 000 $  .

Lorsque vous achetez une entreprise, vous payez généralement un certain montant pour le tout. Mais dans certains contrats de vente, un montant pour chacun des actifs de l'entreprise, tels que les ordinateurs, les meubles et les meubles, un montant pour les stocks de l'entreprise, tels que les matières premières, les biens en cours de production et, si possible, un montant pour l'écart d'acquisition. ) est écrit séparément.

Si le prix de chacun des actifs de l'entreprise n'est pas spécifié séparément dans le contrat et qu'un montant total est écrit, vous devez alors calculer le prix de chaque actif et inventaire en fonction de la juste valeur marchande. La somme de ces montants doit correspondre au montant indiqué par le vendeur.

Visa indépendant pour artistes et sportifs

Prérequis financiers pour l'immigration des travailleurs autonomes au Canada

Il n'y a pas de montant minimum pour ce programme, mais l'agent d'immigration doit être convaincu que l'immigrant indépendant a une capacité financière suffisante pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille, et aura également la capacité financière de commencer un emploi.

Dans ce cas, chers agriculteurs, veillez à ce qu'ils démontrent la capacité financière d'acheter une ferme au Canada. Acheter une ferme au Canada coûtera cher.

 

Évaluation de l'immigration des travailleurs autonomes au Canada

Le score minimum requis pour se qualifier pour ce programme est de 35 points. Nous vous rappelons qu'avoir 35 points ne signifie pas que l'on vous accordera un visa.

  • Éducation 25 points
  • Âge 10 points
  • Expérience professionnelle 35 points
  • Capacité à parler anglais ou français 24 points
  • Adaptabilité 6 points

 

Programme d'entrepreneuriat majeur de la Colombie-Britannique - 200 000 $

Le programme d'entrepreneuriat phare de la Colombie-Britannique, connu sous le nom de programme de 200 000 $ , s'adresse aux entrepreneurs étrangers expérimentés qui envisagent de démarrer une nouvelle entreprise dans la province ou d'agrandir une entreprise existante.

Nouvelle mise à jour :  Après une pause d'un an, ce programme a été rouvert le 13 juillet 2022, et des modifications y ont été apportées par rapport au programme précédent. Au total, 18 changements ont été apportés au principal programme d'entrepreneuriat de la Colombie-Britannique, dont la plupart sont des changements mineurs ou plus nécessaires. Mais un changement très important consiste à rendre les invitations plus ciblées, de sorte que de nouveaux facteurs soient inclus dans l'émission des invitations, tels que :

  • Secteur d'activité (le démarrage ou le développement d'une entreprise dans des secteurs clés qui présentent un plus grand avantage économique pour la province de la Colombie-Britannique recevra plus de points)
  • L'emplacement de l'entreprise proposée (démarrer ou développer une entreprise dans des zones éloignées des principaux centres de la ville a plus de points)
  • Population de la région (le démarrage ou le développement d'une entreprise dans les régions moins peuplées de la Colombie-Britannique rapporte plus de points)
  • L'entreprise en question est-elle une startup et va-t-elle être lancée, ou s'agit-il d'un achat d'une entreprise existante ? (Les entreprises achetées et développées recevront plus de points)
Visa touristique canadien

Conditions, documents et frais pour l'obtention d'un visa de touriste canadien

Un visa de visiteur, également appelé visa de résident temporaire (visa de résident temporaire - VRT) est un document officiel que l'agent d'immigration canadien insère dans votre passeport en tant que demandeur de visa de touriste. Ce document officiel montre que vous êtes admissible à entrer au Canada.

  • Coût de la demande + prise d'empreintes digitales :  185 $
  • Période de validité :  5 ans
  • Durée du séjour :  6 mois par entrée
  • Besoin financier :  12 000 $ par personne

Les Iraniens qui sont au Canada avec un visa de touriste peuvent demander un permis de travail ouvert gratuitement jusqu'au 28 février 2024. Un permis de travail ouvert est un permis de travail qui vous permet de travailler pour n'importe quel employeur au Canada.

 

Conditions et documents requis pour le visa touristique canadien

 

  • Documents personnels  tels qu'un passeport valide, la traduction de l'acte de naissance, la traduction de l'acte de mariage (le cas échéant), la traduction des certificats d'études, la traduction de la carte de fin de service (le cas échéant)
  • Traduction du certificat de pas de mauvais fond
  • Prise d'empreintes digitales  dans l'un des centres VAC de l'ambassade du Canada dans les pays voisins de l'Iran
  •  Formulaires de visa touristique remplis

 

  • Fournir l'historique de voyage  à travers les tampons insérés dans le passeport
  • Lettre d'intention de voyage  expliquant le plan détaillé de visite au Canada

 

L'une des choses importantes auxquelles vous devez faire attention est de fournir des ressources financières suffisantes pour la durée de votre séjour dans ce pays. Il n'y a pas d'exigence financière minimale pour un visa de touriste canadien. En effet, selon le nombre de mois que vous envisagez de séjourner dans ce pays et selon que vous logerez chez vos proches ou à l'hôtel, le montant des ressources financières est différent.

Par exemple, si vous allez passer l'intégralité de vos 6 mois au Canada avec vos proches, vous devez   prévoir au moins 2 000 dollars  canadiens par mois, il vous faut donc au moins 12 000 dollars pour la durée de 6 mois. Bien sûr, ce montant est une moyenne et il est recommandé aux Iraniens de prévoir plus de ressources financières.

De plus, vous devez   considérer un montant pour votre assurance médicale au Canada. Si vous souscrivez une assurance médicale auprès de compagnies privées, cela coûte 5 $ par jour. Ainsi, par exemple, si vous restez au Canada pendant 3 mois (90 jours), le coût sera de 450 $ au total.

 

  • Documents liés à la personne invitante,  tels que la carte de citoyenneté ou de résidence permanente, ou la lettre d'inscription à l'université, le permis de professeur et le visa d'étudiant, ou la lettre d'emploi et le visa de travail. Aussi, tout document démontrant la stabilité de la situation économique de l'invitant au Canada, tel que documents de propriété, bulletins de paie, bordereaux de paiement d'impôts, etc. De plus, il n'est pas nécessaire que l'invitant fournisse un relevé bancaire, mais afin de montrer que l'invitant est en bonne santé financière et a la capacité de vous héberger, nous vous recommandons d'obtenir un relevé bancaire de sa part et de l'ajouter aux documents.

Pour demander un visa de touriste canadien, vous devez avoir une invitation de quelqu'un au Canada. Cette personne peut être votre parent au premier degré, un ami ou un parent. Rédaction d'une invitation ne signifie pas que la personne qui vous invite est légalement responsable de vous, mais cela montre qu'il est votre hôte et couvrira vos dépenses financières au Canada si nécessaire.

Dans l'invitation, il est nécessaire d'écrire à la fois votre profil et le profil de l'invitant. Dans ce qui suit, nous expliquerons ces informations séparément.

Détails de l'invitant

  • nom et prénom
  • Date de naissance
  • Adresse et numéro de téléphone au Canada
  • Statut actuel au Canada (citoyen, résident permanent, étudiant, etc.)
  • Titre du poste (si employé)

Coordonnées de la personne invitée

  • Nom complet
  • Date de naissance
  • Adresse et numéro de téléphone du pays d'origine
  • Le ratio de la personne à la personne invitante
  • Le but du voyage
  • Durée du séjour au Canada
  • Informations sur l'hébergement au Canada et comment le payer
  • Date de départ du Canada

Le ministère de l'Immigration du Canada peut vous demander de faire approuver la lettre d'invitation par les bureaux officiels au Canada ou notariée. Dans ce cas, demandez à votre hôte de vous envoyer une lettre avec un sceau officiel et notariée.

 

Il n'est pas nécessaire de soumettre une lettre d'invitation pour un visa touristique canadien, et vous pouvez demander ce visa avec des documents liés aux réservations d'hôtel et aux billets d'avion aller-retour, mais ne pas l'avoir réduit les chances d'obtenir un visa et met votre cas à grand risque, sauf si c'est dans le but Payez plus pour votre voyage et décrivez votre itinéraire de manière très précise et détaillée. 

Par exemple, dans la description de votre emploi du temps quotidien, écrivez où vous comptez vous rendre, quel lieu ou quelle exposition visiter chaque jour. Si vous êtes inscrit à des circuits touristiques canadiens, fournissez les documents pertinents et rédigez l'itinéraire du circuit au complet du premier au dernier jour. 

 

  • Documents d'emploi  tels que lettre d'embauche, contrat de travail, ordonnance de départ à la retraite, fiches de salaire des 6 derniers mois, relevés d'assurance et certificat de congé de travail (si possible). Si vous avez une société et une entreprise dans votre pays, fournissez les documents de la société tels que le journal officiel, les statuts de la société, la liste de paiement des impôts, la liste de paiement des salaires des employés ou le certificat d'acquisition.
  • Documents relatifs à vos actifs  tels que maison, appartement, terrain, magasin, etc.

 

Procédures et frais d'obtention d'un visa de visiteur

 

Préparation des documents avant la candidature

  1. Renouvellement de passeport et traduction officielle des documents d'identité et financiers
  2. Préparation des documents financiers
  3. Recevoir l'invitation et remplir les formulaires requis
  4. Réservation d'hôtel et achat de billet d'avion
 

Remplir le formulaire, envoyer les documents et payer les frais

  • Tout d'abord, entrez sur le site Web du ministère de l'Immigration du Canada et sélectionnez la langue anglaise.
  • Sur la page ouverte, sélectionnez l'option Visiter.
  • Après avoir sélectionné Visiter, sur la page ouverte, sélectionnez Demander un visa de visiteur, puis Appliquer.
  • Au bas de la page Postuler, répondez aux questions spécifiées et précisez le but de votre voyage touristique.

Si vous avez l'intention de rendre visite aux membres de votre famille et à vos proches, sélectionnez la première option (Pour unir un membre de la famille), puis effectuez les étapes suivantes.

  • Créez un compte via le portail IRCC et répondez aux questions de candidature.
  • Téléchargez les formulaires générés, puis remplissez-les et signez-les.
  • Téléchargez les documents nécessaires et les formulaires remplis dans la section demandée de la candidature.

 

Payer les frais de visa touristique et les frais de prise d'empreintes digitales.

 

 Prenez un rendez-vous biométrique à l'un des bureaux d'ACC de l'ambassade du Canada dans les pays voisins de l'Iran et prenez vos  empreintes digitales à l'heure indiquée  .

 

Félicitations, vous avez obtenu votre visa ! Maintenant, pour insérer l'étiquette du visa, récupérez votre passeport à l'ambassade du Canada dans l'un des pays voisins de l'Iran.

 

Frais de visa de touriste canadien

Pour demander ce visa, vous devez tenir compte de plusieurs coûts, tels que le coût de l'examen de la demande au bureau de l'immigration canadienne, le coût de la biométrie ou des empreintes digitales, et fournir des ressources financières suffisantes pour la durée de votre séjour au Canada.

Descriptif des coûts chaque personne Famille
Examen du dossier par l'ambassade 100 $ 500 dollars (famille de 5 ou plus)
Empreinte digitale  85 $  170 $ (famille de 2 ou plus)
Ramassage des visas A partir de 800 000 Tomans
Prolongation de séjour en tant que visiteur 100 $

 

En plus de ces frais,   vous devez également payer la traduction des documents persans  et l'achat d'  un billet aller-retour pour le Canada.

Super visa de 10 ans pour les parents

Les nouvelles règles du super visa du Canada

Le 7 juin 2022, le ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté Canada a annoncé de grands changements au super visa du Canada. Selon les nouvelles décisions du gouvernement canadien  du 4 juillet 2022 :

  • Les titulaires d'un super visa peuvent rester dans ce pays pendant 5 ans chaque fois qu'ils entrent au Canada.
  • Les personnes qui ont actuellement un super visa et qui sont au Canada peuvent demander à prolonger leur séjour à plus de 2 ans à compter de la date annoncée. 
  • Le ministre de l'Immigration Canada aura le pouvoir de désigner des compagnies d'assurance médicale internationales pour fournir une couverture d'assurance aux demandeurs de super visa.

Avant cette nouvelle loi, les titulaires de super visas canadiens n'étaient autorisés à rester que 2 ans à chaque fois qu'ils entraient dans le pays.

De plus, dans le passé, les candidats étaient tenus de fournir une assurance médicale auprès de compagnies d'assurance canadiennes, mais dans la nouvelle loi, la fourniture d'une assurance médicale auprès de  compagnies d'assurance internationales  est également autorisée, et ces sociétés seront déterminées par le ministre canadien de l'immigration dans un proche avenir. . 

 

Exigences du super visa canadien

Afin de recevoir un visa de visite familiale de longue durée, il est nécessaire que le père, la mère/grand-père, la grand-mère et les enfants ou petits-enfants remplissent les conditions suivantes en tant qu'invités :

 

Exigences Parents/Grands-parents

  • Être citoyen canadien ou résident permanent (RP) père, mère ou grand-parent
  • Avoir une invitation de votre enfant ou petit-enfant
  • Être en bonne forme physique et réussir les tests médicaux approuvés au Canada
  • Ne pas avoir un mauvais fond
  • Ne pas avoir d'obstacles pour entrer au Canada
  • Obtenez une assurance médicale auprès de l'une des compagnies d'assurance canadiennes valide pendant au moins 1 an à compter de votre arrivée au Canada. Cette assurance doit couvrir au moins 100 000 $ (à partir du 4 juillet 2022, il sera possible de souscrire une assurance médicale auprès de compagnies d'assurance non canadiennes).
  • Être en bonne condition financière
  • Présenter une demande depuis l'extérieur du Canada
  • Prendre une empreinte digitale canadienne

 

Exigences pour l'invitant (enfant ou petit-enfant)

  • être l'enfant ou le petit-enfant de l'invité
  • Être citoyen canadien ou résident permanent
  • Avoir plus de 18 ans
  • Avoir des revenus suffisants et nécessaires pour soutenir financièrement vos parents pendant leur séjour au Canada. Le montant du revenu doit être conforme au tableau SFR. 
  • s'engage par écrit à soutenir financièrement ses parents pendant leur séjour

 

Autres conditions que les agents du ministère de l'Immigration prennent en compte lors de l'examen des cas de super visa canadien

  • Vos liens avec votre pays
  • Le but du voyage
  • Votre situation familiale et financière
  • Stabilité économique et politique du pays d'où vous postulez

 

Frais de super visa canadien

type d'application Coût en dollars canadiens
Examen de cas de super visa canadien par personne 100 $
Empreintes digitales par personne 85 $
Prise d'empreintes digitales par famille (2 personnes et plus) 170 $
Le coût des examens médicaux (selon le pays, l'âge et le niveau de santé de la personne est différent. Le coût est exprimé en moyenne) 150 à 180 dollars
Assurance médicale (elle varie selon la compagnie d'assurance. Le coût est exprimé en moyenne)

Pour couvrir 100 000 $ de services médicaux, vous devrez payer en moyenne 1 660 $ par an pour une assurance médicale.

En plus des coûts ci-dessus, vous devez   payer la traduction de documents, de photos et l'obtention d'un mauvais certificat de fond , ce qui représente en moyenne 250 $ par personne. Ce montant varie en fonction du nombre de documents à traduire.

 

Documents requis pour obtenir un super visa canadien

Pour demander un visa de parent canadien, vous et votre enfant ou petit-enfant, qui est citoyen canadien ou résident permanent, devez soumettre les documents suivants :

 

Documents requis pour le père, la mère/grand-père, la grand-mère

  • Documents d'identité : tels que passeport avec tous les timbres de voyage, traduction de l'acte de naissance, traduction de l'acte de mariage
  • Diplômes d'études  (le cas échéant)
  • Une invitation  d'un enfant ou petit-enfant 
  • Une photo  3,5 x 4,5
  • Documents d'emploi ou de retraite:
    • En cas d'emploi :  traduction de la lettre d'embauche de l'employeur, des contrats de travail, des antécédents d'assurance, des bulletins de salaire des derniers mois
    • Si vous avez un emploi :  traduction de licence commerciale
    • Si vous avez une société :  traduction du journal officiel accompagné de l'avis de constitution et de modification de la société, des statuts de la société, de la liste de paiement des impôts, de la masse salariale
    • En cas de départ à la retraite :  traduction de l'arrêté de départ à la retraite
  • Reçu de paiement de l'assurance médicale  depuis au moins un an
  • Documents liés à la réalisation de tests médicaux  approuvés par le Canada
  • Traduction du certificat de pas de mauvais fond
  • Documents liés à vos actifs :  tels que l'acte de propriété, le terrain, le magasin, etc.
  • Lettres bancaires et relevés bancaires  (les parents ne sont pas tenus de fournir un soutien financier, mais il est recommandé de fournir un soutien bancaire suffisant pour montrer votre stabilité financière et votre bon statut économique).
  • Empreintes digitales
  • Formulaires remplis  pour le super visa canadien

 

Documents requis pour l'invitant (enfant ou petit-enfant)

  • Documents de citoyenneté canadienne ou de résidence permanente
  • Un engagement financier signé  pour soutenir financièrement les parents pendant leur séjour au Canada
  • Documents financiers  qui montrent que le revenu minimum de la personne invitante est conforme au tableau SFR ou supérieur :
    • Avis de cotisation - ADC  ou  T4 / T1 pour l'année d'imposition la plus récente
    • Talons d'assurance-emploi
    • Lettre d'embauche comprenant la date d'embauche et le montant du salaire perçu
    • Des fiches de paie
    • Relevés bancaires
    • Autres documents financiers et actifs tels que les documents de propriété
  • Documents prouvant la relation familiale avec les parents/grands-parents,  tels que l'acte de naissance

 

Détails de l'invitation au super visa canadien

Comme nous l'avons mentionné précédemment, l'un des documents dont vous avez besoin pour demander un visa familial canadien est une invitation. La soumission d'une invitation par votre enfant ou petit-enfant ne signifie pas qu'il sera légalement responsable de vous à votre arrivée au Canada. 

Dans l'invitation canadienne pour les parents, il est nécessaire d'inscrire des informations sur  la personne  invitante (enfant ou petit-enfant)  et sur la ou les  personnes  invitées (père, mère/grand-père, grand-mère)  puis, si nécessaire, être inscrit dans les bureaux officiels du Canada. 

 

Informations sur l'invitant

  • nom et prénom
  • Date de naissance
  • Adresse et numéro de téléphone au Canada
  • titre d'emploi
  • Statut de résidence (citoyen ou résident permanent)
  • Détails du conjoint et de l'enfant/des enfants de la personne invitante tels que le nom et la date de naissance
  • Notez le nombre total de personnes vivant dans la maison de la personne invitante, ce qui inclut les personnes que la personne invitante a déjà parrainées et qui ont toujours cet engagement.

 

Informations sur la ou les personnes invitées

  • nom et prénom
  • Date de naissance
  • Téléphone et adresse résidentielle
  • Le ratio de la personne invitante à la personne invitée
  • Le but du voyage
  • La durée du séjour de la personne invitée au Canada
  • L'endroit où ils resteront au Canada
  • Source financière pour payer les dépenses au Canada
  • Date de retour de la personne invitée
Règles pour entrer au Canada après l'obtention

d'un visa
Les programmes d'investissement provinciaux

du Canada
  • Conditions d'investissement en Colombie-Britannique
  • Conditions d'investissement en Ontario
  • Conditions d'investissement au Nouveau-Brunswick
  • Conditions d'investissement en Saskatchewan
  • Conditions d'investissement en Alberta
  • Conditions d'investissement au Manitoba
  • Conditions d'investissement à l'Île-du-Prince-Édouard
  • Conditions d'investissement en Nouvelle-Écosse
  • Conditions d'investissement au Yukon
  • Conditions d'investissement à Terre-Neuve-et-Labrador